Thomas Pesquet : Quel est le salaire mensuel de l’astronaute le plus adoré des français ?

Le 22 Avril 2021, depuis le Kennedy Space Center, l’astronaute français Thomas Pesquet retournait dans l’espace pour la seconde fois dans sa carrière. Mais quel est le salaire que touche Thomas Pesquet pour ce second voyage dans l'espace ?

Alors que les yeux sont rivés vers la station spatiale internationale, il n’est pas étonnant que les étoiles inspirent les futures générations, on est lors légitimes à se poser des questions quant à la rémunération de ces hommes et de ces femmes vivant en apesanteur.

Thomas Pesquet, le français qui démystifie la vie dans l’espace.

Agé aujourd’hui de 43 ans, Thomas Pesquet fascine le public français en partageant, sur les réseaux sociaux, son quotidien et celui des ces collègues de la station spatiale internationale.

Nul doute qu’il continuera à le faire durant les six mois de sa mission durant laquelle il devra mener divers expériences (impliquant l’étude du vieillissement des cellules cérébrales dans l’espace).

Le fait de montrer ainsi la réalité du travail qu’il mène aidera assurément à assurer la relève, les potentiels candidats ayant à présent une meilleure idée de ce à quoi pourra ressembler leur vie à bord de l’ISS.

Un recrutement minutieux pour être astronaute

Revenons tout d’abord rapidement sur le parcours nécessaire pour devenir membre de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Cette dernière lance des campagnes de recrutement lorsque qu’elle a besoin de nouvelles recrues.

Il faut alors être un ressortissant de l’un des pays membres de l’agence, avoir moins de cinquante ans, être diplômé d’un master scientifique et avoir au moins 3 ans d’expérience professionnelle mais également être bilingue anglais (et maitriser au moins une autre langue).

Une fois toutes ces conditions réunies, les candidats (plusieurs milliers au départ) seront retenus ou non à l’issu d’une présélection puis d’une batterie de plusieurs tests. La condition clé pour arriver au bout des sélections est avant tout le profil psychologique et la motivation des postulants. Le métier se déroulant en conditions extrêmes, il nécessite en effet des aptitudes physiques, mais le mental des astronautes est d’autant plus important.

Le salaire de Thomas Pesquet est basé sur son grade

Les rémunérations des astronautes de l’ESA est régie par la grille de salaire des organisations coordonnées. S’il parvient à s’illustrer et à passer cette sélection drastique, un candidat admis à l’ESA sera nommé au rang A2. A ce niveau, il touchera une rémunération allant de 6.197,55 et 6.927,94€ net par mois. Après avoir passé et réussi la formation basique d’astronaute, on accède au rang A3 dont le salaire va de 7.647,05 à 8.464,41€.

Enfin, lorsque, à l’instar de Thomas Pesquet, l’astronaute a effectué sa première sortie dans l’espace, il atteint le rang A4 et touche entre 8.886,75 et 9.778,49€ par mois. Etant soumis à des conditions particulièrement extrêmes et dangereuses, ces professionnels touchent également des indemnités lorsqu’ils ont des enfants. Des primes peuvent aussi leur être versées, en cas de travail durant le week-end notamment.