Covid-19 : le variant indien signalé dans 17 pays, la France est-elle touchée ?

Covid-19 : le variant indien signalé dans 17 pays, la France est-elle touchée ?

L’Inde fait aujourd’hui face à une épidémie incontrôlable liée au Covid-19. De quoi faire place à une variante de la maladie repérée dans plus de 17 pays. La France fait-elle partie des régions concernées ?

Le Coronavirus, cette fameuse pandémie, est plus ravageur que jamais depuis le début de cette année. On assiste à la découverte de différents variants du Covid-19, y compris le variant indien qui fait des centaines de morts en une seule journée. Est-ce que la France est touchée par ce variant ? On vous dit tout.

La France, non touchée par le variant indien, participe à « l’opération solidarité »

Le variant B.1.617 du Covid-19, aussi appelé « variant indien » a fait des ravages en Inde depuis quelques semaines. D’ailleurs, à cause de ce puissant variant, l’Inde se retrouve dans une crise sanitaire de grande envergure. En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé a affirmé que ce variant B.1.617 est le plus contagieux et le plus mortel de tous les autres variants du Covid-19. En effet, en Inde, le variant a fait plus de 6 millions de malades, et plus de 200 000 morts en un seul mois.

Toujours selon les affirmations de l’OMS, le variant indien a été signalé dans différents autres pays. C’est notamment le cas des États-Unis, du Royaume-Uni et de Singapour. Cependant, il a aussi touché un certain nombre de pays européens, comme l’Italie, la Belgique et la Suisse. Forte heureusement, à l’heure actuelle, le variant B.1.617 du Covid-19 n’a pas encore transgressé les frontières de la France grâce aux restrictions imposées par le gouvernement français.

Mardi dernier, face à ces difficultés, l’Inde a reçu sa première aide médicale britannique. Il s’agit d’une cargaison contenant une centaine de ventilateurs et une centaine de concentrateurs d’oxygène. Pour faire preuve de solidarité, la France, comme l’Allemagne, les États-Unis et le Canada, a promis d’apporter son aide.

Les Pays-Bas lèvent le couvre-feu malgré le covid-19 ?

Les informations reçues concernant cette variante du covid-19 ne peuvent que pousser les pays environnants à prendre des précautions. Et si certains décident de se fermer de nouveau au monde, d’autres ont une stratégie assez particulière. Tout dépend des méthodes de préventions déjà mises en place par l’Etat afin de garantir la sécurité de ses habitants.

Au vu des statistiques et du nombre de malade déclaré, bon nombre de pays ont décidés de fermer leurs portes à l’Inde. Effectivement, les Émirats Arabes Unis, le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni ont suspendu leurs vols. Quant à l’Australie, c’est seulement mardi dernier que les autorités ont décidé d’interdire les vols en provenance de ce pays jusqu’au 15 mai.

Il en est de même pour l’Islande et la Belgique ferment qui leurs frontières aux voyageurs issus de pays à haut risque dont l’Inde, le Brésil et l’Afrique. Les Pays-Bas quant à eux, décident de faire les choses différemment. Mercredi, ils lèvent les restrictions et rouvrent leurs frontières aériennes.

Le Mexique dit au revoir au port du masque

Aux États-Unis, la situation va de mieux en mieux. Étant donné que les Américains sont vaccinés, le port du masque n’est plus obligatoire dans le pays. Seules les sorties en lieux trop bondés nécessite le respect de cette mesure. Joe Biden, le président des États-Unis d’Amérique, a consacré mardi soir dernier aux médecins et chercheurs du pays. L’occasion idéale pour les remercier de leur implication et leurs progrès exceptionnels dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

De même, le Mexique est en lice afin de combattre la propagation du virus. En moins de 4 mois, le taux de mortalité journalier est passé de 9.500 à 1.600. Quant au nombre d’hospitalisations, il a baissé de 27.000 à 6.000 depuis janvier. En ce qui concerne les cas de contamination estimés, ils sont passés de 112.000 à moins de 19.000 en 14 semaines. Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a d’ailleurs salué l’effort et s’est senti de nouveau confiant face à la situation.

Et tout comme les Américains, la population mexicaine va bientôt dire au revoir au port du masque. Il est évident que la campagne de vaccination est la solution idéale pour sortir de cette pandémie Covid-19. A l’instar de ces pays qui commencent à ouvrir leurs portes, la France pourrait prétendre à un retour à la normale dans les temps à venir.