Trataka : l’art de méditer et se concentrer avec une bougie !

Trataka : l’art de méditer et se concentrer avec une bougie !

La méditation est une pratique bénéfique pour le corps et l’esprit. Elle aide notamment à se concentrer plus facilement lorsque cela est nécessaire. Plusieurs méthodes ont été élaborées pour pouvoir en tirer profit au maximum.

L’une des plus efficaces est le trataka. Cet exercice de yoga consiste à garder son esprit et son regard fixés sur un point, sur un objet ou sur la flamme d’une bougie décorative (ce qui est bien plus pratique). Nous vous montrerons à travers cet article comment pratiquer le trataka pour jouir pleinement de ses effets positifs.

Le trataka : à la découverte de cette pratique avec une bougie décorative

Le trataka fait partie des 6 exercices permettant de purifier le corps en Hatha yoga. Il consiste à fixer longuement sans cligner des yeux un objet jusqu’à sentir des larmes coulées. L’un des objets les plus utilisés de nos jours est la bougie décorative. Lors du trataka, l’avantage d’une bougie décorative est qu’elle permet de mieux se concentrer tout en apportant une touche d’originalité à votre intérieur lorsque vous ne faites pas d’exercices de yoga. Notons que le trataka est une activité qui peut être réalisée aussi bien par les adultes que par les plus jeunes.

Toutefois, il faut souligner qu’il existe 2 types d’exercices de trataka :

  • Le trataka sur un point situé sur une partie externe du corps (comme le bout du nez par exemple) ;
  • Le trataka sur un objet extérieur à l’instar d’une flamme de bougie décorative, un objet brillant ou encore une boule de cristal.

Beaucoup de personnes pratiquent cet exercice, car il permet d’améliorer la concentration, mais aussi la volonté et la mémoire. Aussi, c’est l’un des moyens utilisés pour se débarrasser des complexes, des phobies ainsi que des problèmes d’insomnie. À défaut d’une bougie décorative, il est aussi possible de pratiquer le trataka sur un yantra (support graphique de méditation), sur la pleine lune ou même en fixant un point sur un mur.

Quels sont ses effets et ses avantages sur le corps et l’esprit ?

Le trataka a divers effets sur le corps. C’est un excellent exercice pour les yeux puisqu’il exerce une pression sur les muscles oculaires qui ne restent habituellement pas immobiles. Il permet donc d’aider les personnes souffrant de conjonctivite, de glaucome, de myopie, de presbytie et même d’astigmatisme.

L'art de méditer et se concentrer avec une bougie

Il contribue également à soulager l’anxiété et les tensions nerveuses. En outre, vous pourrez en faire usage pour vous préparer à des états plus profonds de relaxation et de méditation. Pour bien méditer, il faut une excellente concentration. La pratique du trataka apporte justement des effets favorables sur l’esprit.

Le fait de pratiquer quotidiennement le trataka vous permet de bénéficier d’une amélioration et d’une augmentation de la concentration au quotidien. Vous parviendrez plus facilement à vous concentrer dans vos activités. Vous apprendrez à mieux exprimer vos pensées intérieures et à avoir une meilleure vue de la beauté profonde de l’esprit.

Quelles sont les phases à suivre pour bien pratiquer le trataka ?

Pour commencer, assurez-vous de vous mettre dans une chambre ou une pièce sans courant d’air ni lumière. Disposez ensuite une bougie décorative sur un support de sorte que la flamme soit à environ 50 cm de votre visage. Essayez de rester immobile tout au long de la séance. Après cela, suivez les étapes suivantes pour la réussite de l’opération.

Étape 1 : ressentir son corps et sa respiration

Pour commencer, mettez-vous en position de méditation. Installez-vous confortablement de façon à ce que vous puissiez rester immobile et détendue tout au long de la séance. Ensuite, fermez les yeux et plongez à l’intérieur de vous-même pour pouvoir ressentir tout votre corps. Après cela, focalisez votre attention sur votre respiration. Soyez consciente de l’air qui sort et entre par votre nez sans pour autant le contrôler.

Étape 2 : se concentrer sur la flamme

Après la phase précédente, ouvrez maintenant les yeux et gardez-les rivés sur la flamme de la bougie décorative durant 5 min environ. À ce niveau, vous avez deux options : soit vous fixez le point incandescent de la mèche, soit vous regardez la partie la plus intense de la flamme. Il est possible que votre regard vacille ou que vos pensées commencent à vagabonder.

Tentez chaque fois de recentrer votre attention et votre regard sur le point que vous avez choisi. Même si vous sentez couler des larmes, essayez de rester concentrée totalement sur la flamme. Plus l’intensité de votre concentration sera élevée, plus votre conscience sera détendue. Vous parviendrez alors à atteindre un état dharana où votre attention sera centrée uniquement sur la flamme.

Étape 3 : regarder l’empreinte de la flamme

Après avoir fixé le point pendant environ 5 minutes, fermez les yeux. Si vous êtes restée effectivement détendue durant la pratique, vous devez voir apparaitre une image de la flamme sur votre rétine. Regardez-la tout en gardant vos yeux fermés.

L’image en question peut être claire et bien définie ou au contraire diffuse et tremblotante. Dans l’un ou l’autre de ces cas, vous devrez l’observer telle qu’elle vous apparait. L’empreinte peut changer ou s’estomper, disparaitre assez rapidement ou persister longtemps. Dans tous les cas, vous devrez continuer de l’observer sans interruption.

Avec un peu de pratique, vous apprendrez à stabiliser l’empreinte et même à augmenter son intensité. Dès que vous atteindrez ce niveau de concentration et de méditation, vous serez capable de la faire évoluer pour la transformer en un objet que vous pourrez garder à l’esprit aussi longtemps que vous le souhaitez. C’est le signe d’une capacité à se concentrer intensément.