Bébé : comment faire pour limiter la jalousie des frères et sœurs lors de l’arrivée de bébé ?

L'arrivée d'un bébé dans la famille peut être difficilement vécue par les frères et sœurs. Ceux-ci peuvent se sentir négligés ou jaloux et penser que le nouveau-né leur vole leur place parce qu'il prend tout le temps des parents.

Bébé : comment faire pour limiter la jalousie des frères et sœurs lors de l’arrivée de bébé ?

Pour cela, ils peuvent commencer par développer des comportements étonnants pour attirer l’attention de ses parents. Bien que la jalousie vis-à-vis d’un cadet ne puisse pas être complètement stoppée, on peut la freiner. Découvrez les solutions pour limiter la jalousie des aînés.

Décorez la chambre de tous les enfants avant l’arrivée du bébé

Vous devez d’abord discuter avec vos enfants pour préparer l’arrivée de leur cadet. Expliquez-leur que bientôt, un bébé va arriver dans la famille et indiquez-leur une période qu’ils peuvent comprendre, par exemple avant Noël ou après les vacances. Ensuite, vous pouvez leur demander de s’investir dans la décoration de la chambre de bébé.

Ajoutez un ciel de lit à chaque chambre d’enfant

L’aménagement de la chambre du bébé avant son arrivée est important. Entre autres actions à réaliser, il faut :

  • Poser un revêtement de sol facile à nettoyer ;
  • Appliquer une peinture biologique pour rénover la pièce ;
  • Prévoir les meubles (fauteuil confortable, lit, rangement) ;
  • Aménager un coin de jeu.

Pour ajouter une touche de magie à tout cela, il faut prévoir un ciel de lit. Cet objet de décoration est de plus en plus prisé par les parents en raison de sa grande utilité. Avec sa forme de chapiteaux, c’est un accessoire qui rassure les enfants quand ils sont au lit. Il les protège et leur offre un profond sommeil. En plus de leur fonction de base, les ciels de lit servent aussi de moustiquaire, ce qui fait d’eux des accessoires pratiques toute l’année.

chambre bébé enfant décoration

Sur des plateformes spécialisées comme mon-ciel-de-lit.com, vous découvrirez un vaste catalogue de ciels de lit aux aspects différents à choisir en fonction de vos goûts : camel, bleu gris, rouille, gris clair… Si vous décidez d’installer cet accessoire de décoration dans la chambre du nouveau-né, il faudra en faire de même pour tous les aînés afin d’éviter les conflits. Vous pouvez aussi en mettre un dans votre propre chambre si vous le souhaitez.

Impliquez les enfants dans la décoration des chambres

Pour limiter la jalousie des aînés, il ne suffit pas d’ajouter un ciel de lit dans leur chambre. Il faut aussi qu’ils soient impliqués dans la décoration des chambres. Ils peuvent par exemple vous aider à installer le ciel de lit du bébé ainsi que les leurs. Vous pouvez aussi leur laisser le choix du doudou, des nounours et d’autres objets de décoration pour la chambre de bébé. Ainsi, ils se préoccuperont moins du fait que la pièce du nouveau-né est plus jolie que la leur.

Respectez les émotions des frères et sœurs

Faites comprendre à vos enfants que le fait qu’ils ne ressentent pas toujours de l’amour envers le nouveau-né est normal, car la jalousie est un sentiment naturel. Laissez-leur le temps de s’adapter au changement. La plupart des aînés, qui n’avaient pas encore de frères ou de sœurs, croient que le nouveau bébé est arrivé parce qu’on ne les aime plus. Votre enfant peut donc devenir capricieux, irritable et même violent. Respectez ses émotions et faites-lui comprendre qu’il y a toujours assez d’amour pour lui et son cadet.

Soyez attentif et empathique envers votre enfant

Pour aider les aînés, vous pouvez leur lire des histoires concernant des familles qui ont accueilli un bébé. Ensuite, échangez avec eux et laissez-les vous faire part des sentiments que cette naissance a éveillés chez eux. Vous devez les laisser exprimer leurs sentiments de colère ou de tristesse. Néanmoins, faites-leur comprendre très clairement que vous n’accepterez aucun geste violent envers le bébé.

Notez que si vous avez un nouveau-né, cela ne veut pas dire que l’aîné(e) ne doit plus vivre comme un enfant de son âge. Ce n’est pas parce qu’il est devenu le grand frère ou la grande sœur que vous devez lui demander de penser en « grand », d’agir comme un grand ou d’être plus sage qu’il ou elle ne l’était. Respectez son âge et laissez-le rester « petit ».

Donnez des responsabilités aux frères et sœurs

Vous devez donner des responsabilités aux aînés pour qu’ils ressentent qu’ils ont un rôle à jouer. Par exemple, vous pouvez leur demander de temps en temps d’aller chercher une débarbouillette pour le bébé. Montrez-leur aussi comment porter leur petit frère ou petite sœur sans risque.

Que votre aîné soit un garçon ou une fille, vous pouvez toujours lui offrir une poupée avec des vêtements pour qu’il ou elle vous imite lorsque vous prenez soin de votre bébé. Montrez-lui l’importance de son nouveau rôle de grand frère ou de grande sœur.

bébé et sa sœur enfant

Quand des parents ou des amis viennent vous voir, dites-leur, devant l’aîné, à quel point celui-ci vous aide à bien vous occuper de l’enfant. Cependant, ne le complimentez pas uniquement sur ce sujet. Il ne doit pas croire qu’il est utile uniquement quand il vous aide avec le bébé.

Jouez avec tous vos enfants

Le jeu resserre les liens. Vous devez essayer de passer du temps avec vos enfants, en tête à tête. Parlez avec eux, cajolez-les, jouez avec eux, participez à leurs activités préférées… Comprenez que le plus important n’est pas forcément de passer beaucoup de temps avec les aînés. Mais quand vous avez un peu de temps à passer avec eux, il faut que vous soyez entièrement disponible.

Des activités pour toute la famille

Lorsque la mère doit prendre soin du nouveau-né, le père peut consacrer son temps aux frères. Les grands-parents ou d’autres membres de la famille peuvent aussi jouer leur partition. Ce qui est capital est que les aînés ne se sentent ni isolés ni rejetés lorsque vous vous occupez du nouveau-né.

Il est important de faire des activités qui réunissent toute la famille : aller au parc, se promener, cueillir des pommes… Il est vrai que le bébé ne sera pas un participant actif, mais il demeure dans le porte-bébé tout au long de l’activité. Cela renforce inévitablement le sentiment d’appartenance à la famille.

Les enfants s’amusent avec le bébé

Les aînés vont sûrement aimer que vous lisiez des livres ensemble. C’est une activité à laquelle toute la famille doit participer. Si les aînés savent déjà lire, laissez-les lire leurs livres à haute voix s’ils le désirent, à tour de rôle.

N’empêchez pas les autres enfants de jouer avec le bébé sous votre supervision. Ils peuvent le prendre, lui faire des câlins, lui donner des bisous et le caresser. Attirez leur attention sur la manière dont le bébé réagit lorsqu’on fait les gestes avec douceur. De cette façon, ils développeront plus facilement un lien affectif.

Rassurez les aînés de votre amour pour eux

Si les aînés se sentent aimés, cela freinera leur jalousie. Déclarez-leur un amour inconditionnel en leur répétant combien vous les aimez et à quel point ils sont importants à vos yeux. Essayez de bien détailler à chaque enfant les qualités que vous affectionnez particulièrement chez lui.

Recherchez de l’aide pour les frères et sœurs

Si malgré vos efforts, les frères et sœurs font toujours preuve de beaucoup de jalousie envers leur cadet, vous pouvez rechercher l’aide d’un spécialiste. Un pédopsychiatre peut être sollicité dans ce cas. Les enfants auront plus de facilité à se confier à une personne qui n’est pas de la famille et qu’ils considèrent comme une personne innocente. Au bout de quelques séances, vous remarquerez sans doute un changement.