Santé : Quels sont les médicaments sans ordonnance avoir dans sa pharmacie ?

Bien que l'automédication soit fortement déconseillée, il est indispensable d'avoir une petite boîte à pharmacie chez soi en prévision des urgences.

Santé : Quels sont les médicaments sans ordonnance avoir dans sa pharmacie ?

Certains petits bobos du quotidien ne nécessitent pas forcément une assistance médicale ou peuvent être soignés en attendant un rendez-vous à l’hôpital.

En dehors de l’acétaminophène connu de tous, de nombreux autres médicaments en vente libre (OTC), c’est-à-dire disponibles sans ordonnance, permettent de répondre à différents besoins.

Les antalgiques et antipyrétiques dans les pharmacies en ligne

Ce groupe de médicaments, comme son nom l’indique, est destiné à la fois au soulagement de la douleur et de la fièvre. On y retrouve des molécules comme l’acétaminophène plus connu sous le nom de paracétamol (Efferalgan, Doliprane) et l’acide acétylsalicylique ou aspirine (Aspégic, Aspro). Ce sont des médicaments sans ordonnance que vous pouvez acheter dans une pharmacie en ligne en toute simplicité. Cette option vous permet d’acheter vos médicaments à prix réduit.

De plus, avec une pharmacie en ligne, les produits sont vite livrés et vous pouvez faire vos achats en toute discrétion. Enfin, l’achat sur internet des médicaments vous permet de comparer les prix en quelques clics.

Les antalgiques comme le paracétamol servent à calmer :

  • les céphalées légères à modérées,
  • les courbatures,
  • les douleurs articulaires,
  • une fièvre,
  • une douleur associée à l’angine, au rhume ou à la grippe…

En effet, l’antalgique de palier I, le paracétamol n’est efficace que sur les douleurs d’intensité faible. Il est contre-indiqué chez les insuffisants hépatiques (cirrhose, hépatite…), car il est toxique pour le foie.

médicaments sans ordonnance pharmacie en ligne

L’aspirine en dehors de son action antalgique et antipyrétique est également un anti-inflammatoire. Malheureusement, il peut être toxique pour l’estomac (gastrites, ulcères, hémorragies digestives, etc.). Il est plus employé dans la prévention des AVC et autres maladies ischémiques en raison de sa capacité à fluidifier le sang. On lui préférera donc le paracétamol en première intention.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les AINS ou anti-inflammatoires non stéroïdiens traitent l’inflammation, la douleur, mais aussi la fièvre. Ils sont recommandés dans la réduction des douleurs modérées à intenses (arthroses, douleurs musculaires, dysménorrhées, contusions, entorses, calculs rénaux et biliaires, goutte, etc.).

Par exemple, on peut citer l’ibuprofène (Advil), le diclofénac, l’acéclofénac, etc. Ils sont déclinés en comprimés, en suppositoires ou encore en baumes pour une application locale dans les douleurs et inflammations localisées. Ils peuvent déclencher une crise d’ulcère à forte dose et présentent des interactions négatives avec les anticoagulants.

Les décongestionnants oropharyngés

Pendant l’hiver ou l’été ainsi que durant les changements de saison, la sphère oropharyngée est mise à mal avec l’apparition de petits maux du quotidien : mal de gorge, rhume, état grippal, toux, etc. Puisqu’ils sont généralement d’origine virale, certaines personnes s’automédiquent avant de consulter un professionnel de santé en cas d’échec du traitement.

Lysopaine, Maxilase, Humex, Clariver sont quelques médicaments aux principes actifs différents, mais tous efficaces sur les maux de gorge. Ils sont présentés pour la plupart en pastilles, en sirop ou en spray. Pour le rhume et les états grippaux, il y a Rhinadvil, Coquelusedal, Fervex et Prorhinel, des médicaments à base de paracétamol, de chlorphénamine et d’acide ascorbique (vitamine C). Fabriqués à base de plantes phytothérapeutiques pour certains, d’acétylcystéine ou de benzocaïne pour d’autres, les produits suivants sont efficaces pour calmer la toux : Mucomyst, Mucodrill, Ambroxol, Phytoxil.

Les antispasmodiques et antiulcéreux

Ces médicaments sont destinés au soulagement des douleurs d’origine digestive, en l’occurrence les brûlures d’estomac, les douleurs des règles, le pyrosis, les reflux gastriques, etc. Le phloroglucinol (Spasfon) est utile contre les spasmes, les contractions utérines et les douleurs vaginales…

Pour les remontées acides ou les aigreurs de l’estomac, les antiulcéreux peuvent être administrés. Les antiacides (Phosphalugel, Pepsane, Maalox, Gaviscon) grâce à leur pouvoir tampon neutralisent l’acidité gastrique, mais leur efficacité est de courte durée. Les inhibiteurs de la pompe à protons tels que l’oméprazole diminuent la sécrétion acide par un mécanisme différent. Pendant les crises d’ulcère, une association entre antispasmodique et antiulcéreux peut être préconisée.

Toutefois, gardez à l’esprit que les douleurs de brûlures d’estomac peuvent être confondues avec des douleurs thoraciques qui elles, sont associées à l’angine de poitrine ou à une crise cardiaque. Si vous n’êtes pas connus ulcéreux et présentez des facteurs de risque de pathologie cardiaque (hypertension artérielle, hypercholestérolémie, diabète, tabagisme, antécédents familiaux de maladie cardiaque), vous devriez envisager une consultation d’urgence face à ce type de douleur.

Les antidiarrhéiques

Les diarrhées sont courantes au détour d’un repas trop copieux ou en cas d’estomac sensible. S’il s’agit juste d’une diarrhée aiguë sans autre symptomatologie associée, les antidiarrhéiques comme le lopéramide (Immodium) ou le diosmectite (Smecta) peuvent aider à ralentir le transit intestinal et donc la diarrhée.

Les probiotiques (Ultralevure, Lactéol, Bacilor Fort) sont intéressants en traitement d’appoint pour restaurer la flore intestinale dans les diarrhées microbiennes ou après un traitement antibiotique ayant altéré cette dernière. Ces médicaments sont des traitements ponctuels de quelques jours. Ils présentent beaucoup d’effets secondaires dont la constipation et le ballonnement. Leur utilisation doit être arrêtée dès l’apparition de ces signes.

Les laxatifs

Cette famille de médicaments sans ordonnance est recommandée dans le soulagement de la constipation qu’on définit comme la présence de selles dures rendant la défécation difficile et douloureuse. Ils sont à prendre en seconde intention après les mesures diététiques (hydratation adéquate, alimentation riche en légumes, fruits et fibres). Disponibles sous formes orales ou rectales (suppositoires, lavements ou microlavements), ils lubrifient les selles par un appel d’eau dans l’intestin les ramollissant.

médicaments en vente libre

Vous avez le choix entre les suppositoires à la glycérine, le macrogol (Forlib, Forlax) ou le bisacodyl (Contalax). Une solution naturelle est l’huile de paraffine. Le charbon activé ou le diméthicone (Météoxane) aident à soulager les embarras gastriques sous forme d’excès de gaz dans l’estomac, de ballonnements ou de sensation de douleur ou lourdeur dans l’estomac. Ils sont à prendre de façon occasionnelle et une prise au-delà d’une semaine doit vous faire consulter un médecin.

Les antiémétiques

Les nausées et vomissements sont des symptômes très gênants qui peuvent rapidement entraîner une déshydratation ou une dénutrition du fait de l’anorexie qui peut s’en suivre. Il est important d’avoir des antiémétiques ou anti-nauséeux à portée de main pour réduire voire arrêter les épisodes à temps. S’ils deviennent chroniques ou s’accompagnent de symptômes graves, le mieux est de consulter un médecin.

Les antiémétiques de la famille des phénothiazines (Vogalib, Vogalène) de même que le dompéridone (Motilium) sont efficaces pour soulager ces symptômes. Le nux vomica est un médicament homéopathique OTC recommandé pour soigner les inconforts digestifs de toute sorte y compris la constipation et les diarrhées. Pour contrôler les nausées et vomissements associés au mal des transports, il est possible de prendre du dimenhydrinate (Mercalm, Nausicalm) ou du chlorhydrate de méclozine (Agyrax).

Les antiallergiques

Si vous êtes sujets aux allergies saisonnières (éternuements, écoulement nasal, congestion nasale, larmoiement, démangeaisons oculaires, démangeaisons du nez et de la gorge), il est possible d’utiliser de la cétirizine en comprimé ou en collyre (Drill, Zyrtecset, AllergiFlash) ou de la loratadine. Ils conviennent aussi dans le soulagement des démangeaisons cutanées et de l’urticaire causé par les réactions allergiques cutanées (piqûres d’insectes).

Outre les médicaments, certains instruments et produits de soins sont indispensables dans une trousse de pharmacie. On peut citer : le sérum physiologique pour le lavage des yeux (en cas d’irritation oculaire) et du nez (en cas d’obstruction nasale), les antiseptiques comme la Bétadine ou le chlorure de benzalkonium ainsi que l’alcool pour désinfecter et nettoyer les égratignures et plaies.

Automédication : mise en garde

La liste des médicaments sans ordonnance ci-dessus n’est pas exhaustive. Ces derniers, bien que n’étant pas soumis à prescription médicale avant d’être servis en officine, ne sont pas pour autant inoffensifs. Ce sont des drogues nocives à posologie exagérée ou à utilisation inappropriée. Ils sont disponibles en vente libre pour aider à pratiquer une automédication responsable. Avant tout achat, demandez toujours conseil à votre pharmacien et veillez à respecter les posologies des médicaments surtout chez les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes.