Cheveux blancs : Du pourquoi au comment pour mieux les traiter durant cet automne/hiver 2022 !

À mesure que l'âge avance, la crinière d'une femme commence à se décolorer. Pour lutter contre les cheveux blancs, vous pouvez utiliser diverses méthodes. Lisez l’article pour plus de détails !

Cheveux blancs : Du pourquoi au comment pour mieux les traiter durant cet automne/hiver 2022 !

Des mèches blanches commencent-elles à apparaître sur votre tête ? Ne paniquez pas. Il est possible de remédier aux cheveux blancs grâce à quelques astuces.

Vous pouvez effectivement appliquer aussi bien la méthode naturelle que la coloration. Il vous suffit de choisir celle qui vous convient. Dans ce cadre, nous avons réuni des astuces pour vous dans cet article.

Ce que vous devez savoir sur les cheveux blancs

Lorsqu’un cheveu tombe, le bulbe tombe avec lui. Le nouveau cheveu qui va pousser doit donc trouver des mélanocytes. Ces derniers se trouvent dans les cellules souches. À savoir, ceux du scalp. Cependant, le nombre de ces cellules souches diminue avec le temps. Une fois épuisée, la crinière devient blanche. Cette procédure d’apparition des cheveux blancs a été découverte il y a plusieurs années.

Nous nous demandons donc s’il existe d’autres cellules souches ailleurs. Le but étant d’éviter l’épuisement prématuré et le blanchiment des cheveux. Notez qu’actuellement, les cellules souches ne sont pas encore identifiables dans une peau vivante. Néanmoins, d’après Élisabeth Bouhadana, nous pouvons en cultiver à posteriori. Cette alternative permettra d’ailleurs d’élargir les champs de recherche sur les cheveux blancs.

Outre la question de cellules souches, d’autres facteurs influent aussi l’apparition des cheveux blancs. Rappelons que si cet type de chevelure apparaît pour d’autres au sommet du crâne, ils poussent, pour certains, sur les tempes. Ils n’apparaissent donc pas sur une partie particulière. Dans ce cadre, l’hormone peut avoir son influence. Certaines parties du corps humain possèdent en effet des récepteurs hormonaux très sensibles par rapport aux autres.

Pour les hommes, ces cellules réceptives se situent au niveau des tempes. Pour les femmes, elles sont autour du vortex, au niveau de la couronne frontale. Il se peut également que l’apparition des cheveux blancs soit héréditaire ou pathologique. Outre cela, les cellules souches peuvent aussi se déplacer de sa localisation précise durant l’embryogénèse. Élisabeth Bouhadana donnait plus d’explications concernant cela.

Comment lutter contre le blanchiment de la chevelure ?

Durant une étude réalisée en 2021, le blanchiment des cheveux peut avoir un lien avec le stress. Les protéines qui interviennent dans ce processus sont effectivement identifiées. Réciproquement, la chevelure se recolore dès que le stress diminue. C’est pourquoi de nombreuses personnes ont une belle crinière sombre lorsqu’elles reviennent de vacances. Néanmoins, ce sondage a été réalisé sur une petit nombre de personnes. Il est encore impossible d’en tirer une conclusion généralisée. Par ailleurs, les sujets de l’expérience étaient très jeunes. Nous ne pouvons donc pas proposer une posologie.

Par contre, la texture des cheveux peut aussi changer lorsqu’ils perdent leur couleur. D’après l’étude réalisée par Patricia Manissier, la chevelure permet de protéger le crâne des diverses agressions extérieures. Alors que le nombre de la chevelure diminue, sa texture devient plus large. Elle peut ainsi mieux couvrir la tête. Structurellement, les molécules de mélamine et de kératine s’empilent pour former une cohésion. C’est à peu près pareil au wagon des trains.

Les cheveux blancs sont ainsi plus rigides et plus épais dans les premières années. Puisqu’elles contiennent moins de lipides, la coloration est plus faible. Toutefois, la crinière devient plus sensible aux rayons UV par rapport aux fibres pourvues de pigments naturels. D’où la rapidité du jaunissement. De nombreuses personnes songent ainsi à des moyens pour ralentir ce processus.

Pour le groupe L’Oréal, la recherche d’un complément alimentaire n’est pas envisageable. Rappelons que la marque a développé avec Nestlé ce projet. Par ailleurs, les études ayant pour but de vérifier les effets du complément alimentaire étaient coûteuses. Non seulement, elles doivent durer des années, mais aussitôt, c’était très difficile au niveau technique.

Parlons des méthodes anti-cheveux blancs

La première méthode mis en place pour lutter contre les cheveux blancs étaient les gélules. Ils contiennent des actifs anti-inflammatoires et des antioxydants à fortes doses. Leur utilisation permet de retarder le blanchiment de la crinière. Citons comme exemple le RE30, un soin breveté produit par Phyto. Il fonctionne en le pulvérisant sur le scalp. Le complément alimentaire de D-Lab, de son côté, consiste en une composition de mélanine à ingérer.

Côté végétale, l’ashwagandha est une plante adaptogène qui a comme vertu de faire repousser les cheveux noirs. Quant aux shampooings, celui d’origine coréenne est efficace, bien qu’il ne soit pas encore disponible en Europe. Néanmoins, les résultats du traitement peuvent varier d’une personne à une autre. Pareillement, lorsque les cellules souches s’usent, il n’y a vraiment plus rien à faire. Heureusement, vous pouvez toujours recourir à la coloration.