Etude : Comment faire pour anticiper les études à l’étranger de votre enfant ?

Étudier à l'étranger est une opportunité à saisir pour la plupart des étudiants. Cela les aide à découvrir d'autres civilisations et à devenir polyglottes grâce à la maîtrise d'autres langues comme l'anglais.

Etude : Comment faire pour anticiper les études à l’étranger de votre enfant ?

Selon les chiffres du magazine l’Etudiant, ce sont plus de 90 000 jeunes qui partent chaque année faire leurs études à l’étranger.

Néanmoins, comme tout projet, les études à l’étranger doivent être préparées efficacement pour que tout se passe bien. Il faut alors commencer à prendre ses dispositions avant la période de départ, si vous envisagez de faire voyager votre enfant pour ses études.

Inscrivez votre enfant à des cours d’anglais particuliers

Pour anticiper les études à l’étranger de votre enfant, vous devez en premier lieu l’aider à comprendre une langue internationale. L’anglais étant parlé dans la plupart des pays d’Europe et d’ailleurs, l’inscrire à des séances de cours en anglais serait une option avantageuse. En effet, l’anglais constitue aujourd’hui l’une des langues les plus parlées surtout dans le domaine professionnel. Il intervient dans les échanges commerciaux, mais aussi dans le secteur industriel et les collaborations internationales.

L’anglais est une langue officielle dans 53 pays et la plus parlée, soit par près de 1,5 milliard de personnes à travers le monde. Elle occupe également la première place dans le classement des langues les plus riches du monde et vient en troisième position dans la classification des langues maternelles.

Les bénéfices de l’apprentissage de l’anglais pour votre enfant

En apprenant l’anglais, votre enfant peut en tirer plusieurs avantages. Dans un premier temps, il pourra mieux échanger avec ses pairs et donc facilement s’intégrer dans son nouveau pays de destination. Dans un second temps, la maîtrise de cette langue constitue une plus-value pour son curriculum vitae. En effet, dans l’Hexagone par exemple, savoir s’exprimer et écrire en anglais maximise vos chances d’être recruté dans une entreprise.

cours particuliers en anglais

Cela dit, lorsque votre enfant comprend l’anglais, il peut facilement évoluer sur le plan professionnel et occuper des postes à responsabilité à l’avenir. D’ailleurs, la candidature dans certaines sociétés internationales exige la rédaction de lettres de motivation et de CV en anglais. De même, d’après certaines études, l’apprentissage d’une langue étrangère améliore le fonctionnement cérébral.

Par ailleurs, le contenu des cours fournis par les enseignants dans les universités internationales est en anglais pour faciliter sa compréhension aux étudiants. Ceci étant, votre enfant peut facilement comprendre les cours dispensés en classe. Pour finir, cette langue est très accessible, parce que de multiples ressources sont disponibles pour simplifier son apprentissage.

Pourquoi choisir un professeur d’anglais particulier ?

Pour mieux anticiper ses études à l’étranger, penser aux cours particuliers pour votre enfant est le meilleur choix à faire. En effet, les professeurs d’anglais particuliers établissent les horaires de leurs séances de cours en fonction de la disponibilité de votre enfant. Leur méthode pédagogique est personnalisée, car elle est adaptée aux besoins et au niveau de chaque apprenant, ce qui n’est pas le cas avec un groupe de plusieurs personnes.

Par ailleurs, les cours dispensés par un enseignant d’anglais particulier permettent à votre enfant de vite maîtriser cette langue. De même, ce professionnel accompagnera son étudiant dans la préparation de ses différentes évaluations scolaires. Cela constitue une grande aide pour votre enfant, parce qu’il va mettre toutes les chances de son côté durant les examens pour réussir. Toutefois, pour bénéficier de tous ces avantages, il est important de choisir un bon enseignant pour votre enfant.

Les critères pour choisir un professeur d’anglais particulier en ligne

Pour choisir un professeur d’anglais particulier, certains points capitaux doivent être considérés. Vous devez dans un premier temps consulter les avis des clients sur ce dernier, pour avoir une idée sur la qualité de sa prestation. Vous devez aussi vous assurer qu’il offre une assistance personnalisée à ses apprenants.

Vérifiez la crédibilité du professeur d’anglais particulier avant de le choisir. Pour finir, préférez un enseignant qui offre un premier cours d’essai gratuit et vous donne la liberté de choisir les heures et les fréquences de cours pour votre enfant.

Renseignez-vous sur les exigences académiques du pays de destination

Il existe dans le monde de nombreux pays, qui accueillent chaque année des milliers d’étudiants dans leurs écoles universitaires. Cependant, chacun d’eux impose des règles spécifiques à respecter pour intégrer leurs écoles. Dans les pays anglophones par exemple, le dossier à fournir doit regrouper le niveau scolaire et linguistique de l’adhérent, suivi des aptitudes demandées par le campus en question.

Les formalités relatives aux niveaux scolaires

Avant d’opter pour une école à l’étranger, vous devez prendre des renseignements sur les diplômes qui conditionnent son intégration. À titre illustratif, il existe dans certains pays anglophones un programme dénommé Undergraduate. Pour l’intégrer, votre enfant doit nécessairement être titulaire du baccalauréat. Cependant, s’il vise un établissement de troisième niveau de Bachelor, il devra recourir au système européen de transfert et d’accumulation de crédits (ECTS).

L’exigence liée au niveau linguistique

Pour intégrer une université dans un pays anglophone, les étudiants doivent savoir lire et écrire l’anglais. Pour cela, la majorité de ces écoles les soumet à certains tests pour juger leur niveau linguistique. Au nombre de ces tests, nous distinguons le :

  • IELTS (International English Language Testing System),
  • TOEFL (Test Of English as a Foreign Language),
  • TOEIC (Test Of English for International Communication).

Actuellement, la plupart des campus des pays anglophones examinent le niveau linguistique des nouveaux étudiants avec le test IELTS. Le TOEFL quant à lui reste le plus prisé, car près de 10 000 universités l’utilisent dans le monde entier.

 études à l'étranger

La condition liée aux compétences exigées par le campus

En dehors de la langue et des compétences académiques, l’accès aux universités à l’étranger peut être possible pour votre enfant, avec d’autres conditions. En réalité, au Royaume-Uni et au Canada, les établissements priorisent les connaissances particulières de chaque candidat dans le domaine sportif, créatif et social. À cet effet, faire adhérer votre enfant à certaines associations comme le scoutisme constituerait un atout pour lui. S’il exerce déjà des activités d’ordres artistiques ou sportives, il doit tâcher de le notifier dans le dossier à fournir.

Intégrez votre enfant au programme Erasmus

Erasmus (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students) signifie en français Programme d’Action Européen de Mobilité pour les Étudiants Universitaires. Sa création a été effective depuis 1987 et 33 différents pays de l’Europe en sont membres. Le programme Erasmus permet aux ressortissants d’un pays de l’Union européenne d’étudier dans d’autres pays de l’UE tout en bénéficiant d’une bourse.

Ce programme consiste à favoriser les échanges entre les étudiants et les professeurs des autres universités de l’étranger. Il permet donc à votre enfant d’effectuer ses études universitaires dans l’un des pays membres d’Erasmus. À cet effet, il peut étudier dans l’une des écoles associées pour poursuivre ses études supérieures ou suivre d’autres formations de haute qualité.

Ce programme dénommé Erasmus offre plusieurs avantages que nous devons impérativement souligner. Il permet dans un premier temps de réaliser des économies pour la scolarisation de votre enfant, car aucuns frais d’études ne sont à payer. Cela dit, avec le programme Erasmus, vous n’avez plus besoin de dépenser de l’argent pour ses études universitaires.

De même, ce programme permet à votre enfant de bénéficier d’une bourse mensuelle de mobilité, d’une valeur de 170 à 370 euros, selon le pays de destination. De plus, ce programme vous simplifie les démarches administratives. Celles-ci sont en effet effectuées par l’université d’accueil de votre enfant. Tout ce qu’il doit faire, c’est de s’inscrire dans son campus français et dans l’établissement d’accueil.

Pour avoir davantage d’information sur le programme Erasmus, prenez des renseignements auprès de l’établissement scolaire de votre enfant, afin d’en profiter au maximum. Notez toutefois que les dépenses qui concernent le déplacement et la réalisation de la carte européenne de mutuelle maladie sont à la charge de l’étudiant.

Prévoyez le financement des études de votre enfant

Selon le média BFMTV, une année entière à l’étranger, en prenant en compte tous les postes de dépenses, coûterait environ 18 000 euros. Si vous ne parvenez pas à inscrire votre enfant à un programme d’étude gratuit, vous devez prévoir le financement général de ses études à l’étranger. Ce point repose sur trois grands axes importants.

Les frais liés à sa scolarité

Si vous n’avez pas misé sur le programme Erasmus, vous êtes dans l’obligation de prendre en charge les frais relatifs aux études supérieures de votre enfant. Dans ce cas, vous devez prévoir un budget conséquent, car les études universitaires peuvent coûter assez cher. Par exemple, si votre enfant est inscrit dans une école de marketing à l’étranger, la première année de licence coûte environ 11 000 euros.

partir étudier à l'étranger

Les coûts relatifs à son logement

Les frais de logement interviennent lorsque votre enfant n’a pas su trouver une place dans les résidences universitaires. Si tel est le cas, la location d’un studio à proximité de son université s’avère capitale. Cependant, les logements qui se trouvent proches des écoles universitaires sont un peu onéreux.

Vous pouvez alors opter pour la colocation où votre enfant va devoir habiter avec un autre étudiant en quête de logement. Cette alternative permet de limiter les frais pour héberger votre enfant dans un pays étranger.

Les dépenses liées à son alimentation

L’alimentation de votre enfant constitue également un autre point que vous devez prendre en compte. C’est un poste de dépense qui s’avère conséquent, et vous devrez prévoir au moins 200 euros par mois environ.

Vous devez faire le point de toutes ces dépenses et les prévoir avant que votre enfant ne prenne son envol vers une autre destination pour y étudier. Si votre épargne ne vous permet pas de financer ses études à cette hauteur, il est possible de souscrire un prêt étudiant pour lui.