Charlène de Monaco : En médiatrice, elle sauve la désunion de la famille royale Zouloue !

Le retour de Charlène de Monaco au Rocher s’annonce plutôt certaine ces derniers jours. En attendant la fin de sa convalescence, elle s’est assigné une nouvelle mission pour son pays natal.

Charlène de Monaco : En médiatrice, elle sauve la désunion de la famille royale Zouloue !

Toujours retenue en Afrique du Sud, Charlène de Monaco voit enfin sa rentrée se concrétiser. Mais avant de rejoindre son territoire, elle a trouvé une toute autre vocation. Outre sa lutte contre le braconnage de rhinocéros, elle tente le rôle d’entremetteuse. Un grand signe qui démontre que la princesse se porte de mieux en mieux !

Une autre mission qui tient à cœur à Charlène de Monaco

L’épouse du prince Albert II se remet peu à peu de sa maladie qu’elle s’affiche déjà en publique. Elle n’a pas hésité à apporter son aide face à un désaccord au sein du royaume Zoulou. Son attachement avec l’ancien roi provient en effet de son enfance passée en Afrique du Sud. L’ex-nageuse de 43 ans essaie donc d’apaiser les tensions.

La famille royale Zouloue traverse en effet une désunion depuis la mort du roi Goodwill Zwelithini en mars 2021. Sa succession se trouve au centre du conflit entre ses enfants. Succombant après un règne de près de 50 ans, il a laissé un grand doute quant à son testament. La princesse Charlène considère donc que cette mésentente doit être rapidement résolue « pour le bien de l’unité ».

Avant son retour parmi les monégasques, la maman de Jacques et Gabriella pense réconcilier ce royaume. Son porte-parole a toutefois voulu préciser qu’elle n’est pas une médiatrice formelle. Charlène de Monaco souhaite simplement apporter sa contribution. Elle estime qu’elle peut changer la situation dans cette affaire familiale sous la direction de chefs spirituels.

Charlène de Monaco
Charlène de Monaco

La princesses est personnellement liée d’amitié avec le défunt King Goodwill. Pour ces raisons, la brouille au sein de son disciple l’a affecté. Récemment, elle s’est même affichée sur les réseaux sociaux dans un cliché avec le roi Misuzulu kaZwelithini. L’union de cette famille sera-t-elle sauvée avec l’aide la Charlène de Monaco ?

Un royaume divisé à cause de la soif du pouvoir

Rappelons que le prince Lethukuthulu est mort empoisonné pendant une soirée, seulement trois mois avant le décès de son père. Suite à ces tristes départs, deux testaments ont été dévoilés. La reine Mantfombi, une des épouses du feu roi a alors été déclarée comme régente du royaume jusqu’à désignation du successeur. Mais cinq semaines après son arrivée au pouvoir, celle-ci décède également dans d’étranges conditions.

La défunte reine a nommé à son tour son fils aîné Misuzulu en tant que prochain roi zoulou. Son règne est reconnu auprès de sa famille, de la population et du Président sud-africain. Par contre, certains de ses demi-frères et demi-sœurs ont remis en cause sa succession. Ces derniers complotent alors sa renonciation au trône.

Souhaitant voir sa chute, les opposants du jeune roi évoquent des propos personnels diffamatoires. Ils le dénonceraient pour alcoolisme mais aussi pour des cousines enceintes. La guerre est alors déclenchée entre deux clans. La famille royale Zouloue est loin de trouver un terrain d’entente. Chose que Charlène de Monaco se chargera de pacifier !

Les enfants de l’ancien roi Goodwill se déchirent dans cette bataille d’héritage du pouvoir. Des conspirations à l’empoisonnement ainsi que de faux testaments ont été entrepris. Il sera encore difficile d’élucider cette affaire mais la princesse tient à renouer ses compatriotes. Elle semble même retrouver plus de force dans la poursuite de ses missions.

La santé de Charlène de Monaco s’améliore !

Encore proscrit de voyage en avion, la femme du prince Albert a prévu sa rentrée vers la fin octobre. Si au mois de septembre, elle a rencontré des complications quant à son infection ORL, son état de santé a nettement progressé. Elle pourra donc envisagé de quitter son pays d’origine prochainement. Son mari l’a d’ailleurs récemment appuyé sur RMC.

En attendant de revoir ses jumeaux et le peuple monégasque, Charlène de Monaco apparaît aux côtés du roi Misuzulu dans un post Instagram. Elle était vêtue d’une robe beige mi-longue qu’elle a agrémenté d’un long poncho noir. Bien que sa pose se veuille en forme, bon nombre d’internautes ont remarqué une taille plutôt amaigrie. La princesse n’a cependant pas manqué d’offrir un grand sourire.