Covid-19 : Comment faire pour voyager à partir du 19 avril 2021 ?

Alors que les vacances d’été approchent, on se pose tous une question : pourra-t-on partir en voyage malgré la covid-19 ? Dès le 19 avril, de nouvelles règles vont venir s’ajouter à celles qui sont déjà en vigueur. Les détails.

Covid-19 : Comment faire pour voyager à partir du 19 avril 2021 ?

A plus d’un an après son arrivée sur le territoire, la covid-19 continue de changer notre mode de vie. Les nouvelles mesures de sécurité appliquées dans le but de nous protéger ne cessent de changer. Et alors que l’été approche, on se demande s’il sera possible de voyager et comment ? Des doutes auxquels l’Etat a mis fin en répondant à quelques questions !

Un comité de concertation qui change tout

La pandémie liée au covid-19 a fait bien des ravages ces derniers mois. Entre le nombre de personne malade fortement en hausse et les nouvelles mesures, il est parfois difficile de s’y retrouver. Mais dans tous les cas, il est sûr que toutes veillent à ce que l’on puisse retrouver un semblant de vie normal. Ces dernières ont d’ailleurs aidées à obtenir des premiers résultats qui pourraient aboutir à un déconfinement dans quelques temps.

Malgré les efforts déjà déployés par l’Etat face au covid-19, il est évident que la situation en France est encore critique. C’est d’ailleurs pour cette raison que les mesures sanitaires continuent à être renforcées. Mais cela n’empêche pas aux autorités de faire des modifications lorsque la situation le nécessite. C’est notamment le cas face aux restaurants et autres établissements culturels qui pourraient de nouveau être accessibles dans les semaines à venir.

Si cela pourrait être une bonne nouvelle, le secteur touristique est toujours sur pause. Il faut dire que les déplacements continuent d’inquiéter les autorités. En effet, ces derniers sont souvent les sources de propagation de la maladie. D’autant plus que les variantes du covid-19 continuent de faire des ravages depuis quelques temps. Alors qu’en est-il des voyages pour ceux qui espèrent se rendre en famille ou ailleurs durant les semaines à venir ? Voici quelques mesures à prendre en compte avant de réserver vos billets !

Des restrictions en plus ?

Le 14 avril dernier, le gouvernement s’est de nouveau réuni pour faire un bilan de la situation. On remarque alors quelques fluctuations du nombre de malade. Malgré tout, nous sommes encore loin d’avoir éloigné la 3ème vague de contamination de covid-19. Une situation qui inquiète particulièrement Gabriel Attal. C’est d’ailleurs pour cela que l’on peut s’attendre à de nouvelles restrictions.

« De nouvelles mesures plus contraignantes seront annoncées le 19 avril à venir » annonçait d’ailleurs ce dernier. Des changements qui visent avant tout à favoriser la protection des voyageurs face à la pandémie. Surtout à présent que les variants semblent frapper un peu plus fort chaque jour. L’interdiction concernant les vols provenant du Brésil fait notamment partie des mesures déjà établies.

Mais il se pourrait que d’autres nouvelles restrictions viennent s’y rajouter. Il faut dire que la protection est essentielle en cette période de préparation à l’été. En effet, certaines zones pourraient de nouveau être interdites d’accès. Le gouvernement exposera alors une nouvelle stratégie qui répondra autant aux besoins de l’économie qu’à celle de la protection contre le covid-19.

Quelques indices déjà en avant ?

En attendant l’annonce de demain, quelques pistes peuvent déjà être prises en compte. Les français ayant été en déplacement il y a quelques semaines encore peuvent notamment faire confiance au programme de rapatriement. Ce dernier sera toujours en vigueur afin que les citoyens puissent retourner sur le pays malgré les restrictions liées au covid-19.

Pour l’heure les déplacements restent donc autorisés sous certaines conditions. Les voyages non essentiels ne seront notamment pas toujours acceptés. Une mesure indispensable afin d’éliminer les risques de nouvelles flambées de la maladie dans les semaines précédant l’été. Certaines régions seront d’ailleurs totalement interdites d’accès pour que la propagation des variants ne soit pas trop importante avec le temps.

C’est notamment le cas du Brésil où la maladie est la plus agressive. La fermeture des vols provenant du pays a été effective depuis quelques semaines maintenant. Et cela pourrait s’étendre dans les régions considérées à haut risque. Une précaution qui n’est pas encore effective pour le moment mais qui sera rapidement mise en place si l’on en croit les dernières nouvelles.