Job : Le portage salarial, une solution aux multiples atouts que vous devez connaître à tout prix !

Si l’idée de devenir leur propre chef est une perspective qui intéresse de plus en plus les jeunes actifs de nos jours, ce n’est pas tout le monde qui peut devenir entrepreneur.

Job : Le portage salarial, une solution aux multiples atouts que vous devez connaître à tout prix !

D’ailleurs, les risques liés à l’entrepreneuriat sont très nombreux. Ceux qui souhaitent travailler librement tout en garantissant une certaine stabilité dans leurs activités peuvent alors opter pour le portage salarial, une solution qui n’est pas sans intérêt pour les professionnels.

Quelles sont les particularités du portage salarial ?

Le portage salarial ne date pas d’aujourd’hui. Il s’agit d’une solution assez ancienne ayant vu le jour dans les années 80. On la considère souvent comme étant l’indépendance avec un « filet de sécurité ». Il s’agit d’un statut de professionnel un peu l’intermédiaire de celui du salarié et de l’entrepreneur. Cette nouvelle forme d’emploi connaît un vrai essor ces derniers temps, surtout auprès des jeunes actifs qui souhaitent développer leur activité professionnelle en toute indépendance, mais en conservant la même couverture sociale qu’un salarié classique.

Les particularités du portage salarial 
Les particularités du portage salarial 

Aujourd’hui, on compte plusieurs organismes qui collaborent avec les professionnels qui souhaitent évoluer avec ce statut. Leur but reste relativement simple, c’est d’offrir une meilleure protection des consultants afin qu’ils puissent posséder un support fiable et rassurant à leur développement. Le statut de portage salarial est une solution par excellence pour vous accompagner pas à pas dans votre indépendance. Cependant, il est nécessaire de comprendre d’abord les particularités de cette solution à la fois novatrice et hybride avant de jeter à l’eau.

Une solution avantageuse sur beaucoup de points

Le portage salarial est la solution idéale pour les professionnels qui souhaitent vendre leurs compétences sans être soumis aux conditions contraignantes du statut d’un salarié classique. Qualifié de statut hybride, vous ne serez plus encadré par des liens hiérarchiques sclérosants. De manière plus générale, ce statut est idéal pour les experts qui exercent des fonctions dans les métiers de l’expertise ou bien du conseil.

Au fait, les métiers les plus concernés par le portage salarial sont la gestion de projet, le digital, le coaching, ainsi que l’information. Mais plusieurs professionnels évoluant dans la formation, les ressources humaines, le marketing et la communication, ou encore la santé sont aussi bénéficiaires de ce statut. Autrement dit, la plupart des activités professionnelles peuvent être exercées dans le cadre du statut de portage salarial.

Pour cela, il suffit de justifier d’une expérience approfondie dans le domaine dans lequel vous évoluez afin de trouver des missions. Justement, vous recherchez des missions au lieu de chercher un emploi classique. Ici, vous serez un prestataire porté et ou un employé. Pour les professionnels qui n’ont pas encore réussi à déterminer avec précision leur projet, des organismes dédiés existent pour les accompagner.

Le portage salarial, un statut parfaitement réglementé

Si à l’époque de son arrivée sur le marché de l’emploi vers les années 90, le statut réglementaire du portage salarial était encore marginal, ce n’est plus le cas actuellement. En effet, le statut est aujourd’hui reconnu et est même réglementé par le Code du travail. Depuis l’année 2007, quiconque exerçant son métier en toute conformité avec les conditions du portage salarial profite de tous les avantages occasionnés.

Ceci étant dit, il faut savoir que les relations régissant le portage salarial restent claires. Des lois et règlements en vigueur existent alors pour encadrer les parties prenantes, notamment les clients, les professionnels ainsi que l’organisme qui les porte.

 Le portage salarial, un statut parfaitement réglementé
Le portage salarial, un statut parfaitement réglementé

Aussi, le Code du travail ainsi que la Convention Collective Nationale sont sans ambiguïtés. De ce fait, vous pourrez être totalement rassuré puisque tout est parfaitement encadré, que ce soit les contenus du contrat de travail, la rémunération du salarié porté ou encore les autres relations liant les personnes impliquées dans le portage. Il faut également préciser que vous êtes protégés en cas de problèmes dans le cadre de la relation. Ainsi, l’exercice de votre métier se fait en toute sérénité.

Quel salaire touche un professionnel évoluant dans le portage salarial ?

De manière plus générale, les rémunérations d’un salarié dépendent de l’organisme qui le porte. Quoi qu’il en soit, chaque organisme fonctionne de manière similaire. De ce fait, la somme que vous toucherez varie en fonction de votre facturation d’honoraires. L’organisme qui vous mettra en relation avec les clients déduira des frais de gestion selon le montant d’honoraires. Puis, il y a les différentes charges sociales qui seront déduites.

Mais l’avantage avec ce statut, c’est que les conditions liant les parties prenantes sont transparentes. D’ailleurs, ces conditions sont parfaitement détaillées dans le contrat avant même que vous ne vous confiiez à l’entreprise. Puisque les avantages peuvent être différents en fonction de l’entreprise qui porte le salarié, il est important de bien comparer les différentes offres proposées par les organismes porteurs afin de tirer meilleur profit du statut.

Effectivement, il existe certaines entreprises qui ne déduisent qu’une petite partie de la rémunération du salarié pour les frais de gestion et les commissions. Avec une bonne comparaison, il est possible de trouver des porteurs déduisant seulement 3 à 4 % de la rémunération. En bref, travailler en tant que salarié indépendant est tout à fait possible grâce au statut du portage salarial.