Accueil » People » Benjamin Castaldi : Le chroniqueur de TPMP a été très nerveux face aux cars de CRS venus chez lui !

Benjamin Castaldi : Le chroniqueur de TPMP a été très nerveux face aux cars de CRS venus chez lui !

Benjamin Castaldi est choqué devant les forces de l’ordre qui ont débarqué à son domicile ! Ils sont venus pour saisir la maison du chroniqueur de TPMP !

Voir Ne plus voir le sommaire

L’émission TPMP refait surface sur la chaîne 8 avec la présence de Cyril Hanouna et de ses chroniqueurs. Et pendant sa diffusion le 5 décembre dernier, on a pu être témoin de la présence de Benjamin Castaldi.

Ce dernier n’est autre que l’un de l’équipe de Cyril Hanouna mais également son ami. Pendant le tournage, l’animateur a évoqué un événement épatant dont il n’est pas prêt d’oublier. On vous dit tout dans cet article !

Benjamin Castaldi et ses soucis financiers !

Le 5 décembre dernier, l’émission phare de Cyril Hanouna a refait son apparition sur le petit écran. Évidemment, l’animateur vedette et ses chroniqueurs se sont retrouvés autour d’une table pour se débattre sur un sujet bien précis. On a retrouvé Benjamin Castaldi durant ce numéro. Ces derniers ont précisément discuté sur les enquêtes exclusives consacrées aux Forcenés.

Sur ce sujet, Benjamin Castaldi s’est d’ailleurs senti un peu visé. Pour cause, ce dernier a déjà fait face à ce problème auparavant. En effet, ce n’est plus un secret pour tout le monde que le chroniqueur a eu des soucis d’argent par le passé. D’ailleurs, il n’a jamais caché cette partie de sa vie. Depuis son début dans TPMP, l’ex présentateur de Secret Story s’est toujours livré sur ses difficultés financières.

Benjamin Castaldi n’a même pas hésité à dévoiler les dettes qu’il doit au fisc à l’époque. C’est la raison pour laquelle, le chroniqueur s’est souvenu d’une drôle d’histoire qu’il a subi en rapport avec ce fait. Apparemment, le papa de Simon a déjà vécu une anecdote complexe il y a de cela quelques années. Plus précisément, quand ce dernier a aperçu des “cars de CRS” devant chez lui.

Les forces de l’ordre ont débarqué devant son domicile pour lui saisir sa maison. Tout ça sous les yeux de sa famille. Bref, un moment de gêne et de désagrément pour Benjamin Castaldi. En effet, il a pensé que la présence des cars de CRS a été exagérée puisqu’il ne s’est jamais senti comme forcené.

Le chroniqueur a été choqué face à cette situation !

En ce moment, les Forcenés se font de plus en plus en France au moment où les forces de l’ordre font leur travail d’expulsion. Les histoires de ce genre sont devenues de plus en plus fréquentes chez les citoyens français. Prenant par exemple cet homme qui s’est fait exclure de sa propre maison. Durant le numéro de TPMP, l’émission a diffusé quelques images de celui-ci se faire éjecter à son domicile. Une situation à laquelle Benjamin a déjà fait face.

La réaction de l’homme a été ahurissante puisqu’il a menacé de tirer sur les policiers qui oseraient entrer chez lui. Une histoire qui a bien sûr attiré l’attention de Benjamin Castaldi. En effet, cette affaire a été assez semblable à ce qu’il a déjà vécu. Sauf que contrairement à l’homme, le chroniqueur est resté très calme pendant la procédure. Mais cela ne l’a pas empêché d’être dans tous ses états.

Benjamin Castaldi a été sans conteste un peu nerveux face à la situation. Ainsi, il a dit que les gens se sentent un peu persécutés dans ces moments-là. Ces derniers se sont même déroutés puisqu’ils font face à des vrais soucis dans la vie. Cependant, ce n’était pas le cas du chroniqueur mais les choses pourraient être les mêmes en d’autres circonstances. Ce dernier l’a précisé pour le différencier avec les personnes déraisonnables.

Certes, le chroniqueur n’a pas montré un geste déplacé quand les autorités ont commencé à prendre possession de ses biens. Benjamin Castaldi a juste fait savoir aux forces de l’ordre de cesser de débarquer chez lui pour saisir ses effets personnels. Mais le plus déroutant pour lui a été la présence des CRS. Comme si la venue des huissiers ne suffisait pas. Le chroniqueur de TPMP a donc été agité face à la situation.

Benjamin Castaldi est loin d’être un forcené !

Benjamin Castaldi a jugé que la présence des forces de l’ordre et des véhicules CRS était inutile. Certes, ces derniers ont peut-être pensé que le chroniqueur présenterait un acte violent. Toutefois, ce n’était pas le cas puisqu’il était calme face à cette situation.

Loin de là, l’idée que Benjamin Castaldi soit un forcené. Sa nervosité s’est présentée sauf qu’il s’est tenu tranquille sans penser à sortir une arme pour les chasser. Un événement marquant que l’ami de Cyril Hanouna se souviendra sans doute pendant longtemps.