Maison : Des conseils avisés pour bien encadrer une aide ménagère à la maison en 2021 !

Vous avez opté pour une aide-ménagère pour assister un de vos proches dans les tâches quotidiennes ? Plusieurs points doivent être étudiés de près depuis le recrutement jusqu’à l’encadrement des tâches. Pour vous aider à y voir clair, ce guide pratique vous est proposé.

Maison : Des conseils avisés pour bien encadrer une aide ménagère à la maison en 2021 !

Avant d’employer une aide-ménagère, il faut déjà comprendre les obligations et les droits d’un employeur. En pratique, il est question de rédiger un contrat de travail qui établit les directives à suivre.

Les droits des employeurs particuliers d’aide ménager

Ce contrat doit en premier lieu définir la durée de travail de l’aide-ménagère, qui ne dépasse pas les 40 heures par semaine. À cela s’ajoute la description détaillée des différentes tâches à accomplir en étant très précis pour éviter d’éventuels litiges. L’avis du prestataire est bien évidemment requis pour définir un emploi du temps pour les tâches récurrentes (par semaine et par mois).

En outre, vous devez bien notifier ce que l’aide-ménagère ne peut pas se permettre de faire comme utiliser les effets personnels de l’employeur ou fumer des cigarettes. Vous pouvez bien évidemment faire des contrôles au quotidien pour vérifier si les tâches sont bien réalisées. En cas d’insatisfaction au niveau de la prestation, vous pouvez sanctionner ou licencier l’aide-ménagère.

Concernant les droits de l’aide-ménagère, le contrat doit mentionner les conditions assurant sa sécurité et son bien-être comme salarié. Le salaire à verser par mois doit être au minimum égal au SMIC. Les congés payés et l’accès à la médecine du travail sont des droits fondamentaux.

Les missions confiées à une aide-ménagère

L’aide-ménagère est une prestation proposée aux personnes âgées ou dépendantes, sous certaines conditions, pour remplir plusieurs tâches et ce dans une durée déterminée. Ainsi, vous pouvez solliciter une aide-ménagère pour des missions ponctuelles, temporaires ou à long terme.

En fonction de ce qui est établi dans le contrat, la liste des tâches à faire est diverse. Les tâches les plus courantes sont le nettoyage courant et l’entretien de la maison. Toutes les pièces de la maison sont concernées, de la chambre à coucher à la salle de bain en passant par la cuisine. Vous pouvez donc demander à une aide-ménagère de réaliser des tâches comme faire le lit ou passer l’aspirateur. Outre la maison, le linge est également à sa charge, les vêtements et le linge de maison doivent être lavés et repassés.

Sinon, sachez qu’une aide-ménagère est également qualifiée pour faire certaines tâches comme les courses, la cuisine et les démarches administratives simples. Pour le premier, il est conseillé de lui donner une liste des courses, en détaillant les dépenses. Ces missions sont indispensables pour les personnes affichant une dépendance. D’ailleurs, s’il y a des enfants, l’aide-ménagère peut s’en occuper. En effet, l’aide-ménagère peut les emmener et les chercher à l’école ou les aider à faire les devoirs.

À noter que vous pouvez déléguer la rédaction du contrat et la définition des tâches par un professionnel. C’est d’ailleurs recommandé, car il y a des limites à ce que vous pouvez demander à une aide-ménagère de faire. Par exemple, vous ne pouvez pas lui demander de faire de gros travaux comme des travaux de peinture ou un réaménagement de la maison. Les tâches concernant les finances sont également exclues. Si les enfants peuvent être à sa charge, ce n’est pas le cas des animaux domestiques.