Le calfeutrage de maison : un confort sans prix et important pour la santé !


Calfeutrage de maison

Bien contrôler la température et le taux d’humidité à l’intérieur d’une maison est essentiel à la santé : ça n’a pas de prix. Alors découvrez en plus sur le calfeutrage d’une maison.

Un intérieur trop humide, ou trop sec à l’inverse, peut être causé par une mauvaise étanchéité de fenêtre, de porte, ou par les deux. C’est pourquoi il est important de bien faire contrôler par un spécialiste que les joints d’étanchéité sont en bon état et fonctionnels, surtout si le logement est ancien.

Le bon taux d’humidité à l’intérieur d’une maison

L’humidité devrait idéalement se situer au-delà des 30% l’hiver et ne pas dépasser les 55% l’été. Un bon calfeutrage peut garantir ce taux d’humidité et cette température tout en permettant des économies de chauffage. Dans un logement ancien, il est important de contrôler l’état des joints de fenêtre et de porte. Il faudra faire vérifier qu’ils ne sont pas secs et craquelés, qu’ils ne laissent pas passer l’air extérieur ni s’enfuir l’air intérieur tempéré.

Comment savoir si la température et l’humidité sont optimales ?

Un thermomètre et un hygromètre permettront de contrôler rapidement les valeurs mais vous pouvez aussi faire attention à quelques signes indiquant un problème. Par exemple, si de la moisissure apparaît sur les murs, de petites taches noires disgracieuses et dangereuses pour la santé. Si de la condensation a tendance à faire perler de l’eau à l’intérieur des fenêtres c’est que la ventilation des pièces n’est pas bonne. Si vous frissonnez en hiver ou transpirez excessivement en été à l’intérieur d’une maison c’est que l’air circule mal.

Comment contrôler le taux d’humidité ?

Faites vérifier les joints des différentes pièces de la maison. Ce sera à la fois un gage de confort et une manière d’économiser sur la facture de chauffage. Le contrôle de calfeutrage de maison est d’autant plus conseillé qu’il n’a pas été réalisé dans les dix dernières années.