Famille royale : Meghan Markle et le prince Harry, leur décision qui choque la royauté !

Meghan Markle et le prince Harry préparent le baptême de leur fille Lilibet qui aura lieu prochainement. Contrairement à leur projet, ce grand évènement ne se déroulerait pas en Angleterre.

Famille royale : Meghan Markle et le prince Harry, leur décision qui choque la royauté !

La sœur cadette d’Archie recevra bientôt une grande bénédiction à l’occasion de son baptême. Meghan Markle et le prince Harry souhaitaient auparavant que leur fille soit baptisée au Royaume-Uni. Au vu des circonstances glaciales entre le couple et la famille royale, les organisations restent toutefois incertaines. La cérémonie n’aurait donc pas lieu dans le royaume britannique.

La fille de Meghan Markle et du prince Harry, laissée en dernière

Le baptême de Lilibet se trouve au cœur de l’intérêt des médias depuis de nombreuses semaines. À ses quatre mois, la deuxième enfant du couple de Sussex sera bientôt baptisée, mais jusqu’ici, les organisations fluctuent. The Sun a d’ailleurs révélé ce mardi 12 octobre que les parents sont encore en train de finaliser les plans de la cérémonie.

En juillet dernier, le prince Harry avait fait part de sa volonté de célébrer cette bénédiction près des siens dans Daily Mail. Il était à ce moment en passage à Londres pour l’inauguration de la statue en mémoire de sa défunte mère. « Harry a dit à plusieurs personnes qu’ils voulaient que Lili soit baptisée à Windsor, comme son frère. » Telle était la déclaration concernant son souhait.

Ce même journal soutenait également qu’à cette occasion, les Windsor et surtout la souveraine, rencontrerait enfin son arrière-petite-fille. Rappelons que depuis environ deux ans, Meghan Markle et son mari résident à Los Angeles. Leur fille est ainsi née à Santa Barbara. Cependant, le couple a décidé de suivre la tradition royale pour la baptiser.

Le bébé recevra alors sa bénédiction au sein de la religion anglicane. Le duc et la duchesse de Sussex a prévu de célébrer cette cérémonie à Londres. Le prince William, pour sa part, aurait catégoriquement refusé qu’il en soit ainsi. Et en attisement à la déception des parents d’Archie, le baptême de Sienna, la fille de Beatrice d’York se déroulera en premier.

Une cérémonie loin d’Angleterre !

Dans le quotidien Telegraph, des experts de la famille Windsor ont annoncé la surprenante nouvelle. Meghan Markle et le prince Harry « ne baptiseront pas leur fille, Lilibet, au Royaume-Uni » . Leur dernière décision serait de célébrer le baptême à Los Angeles dans une cérémonie épiscopale. Le souhait du papa d’Archie ne s’est alors pas vu réalisé.

Toutefois, l’évêque Michael Curry pourrait baptiser la fille des Sussex. Lui-même avait prononcé le sermon lors du mariage du couple. Ce dernier pourrait ainsi envisager une cérémonie privée en Californie sous l’égide d’une église des États-Unis. Un tel choix engendrera automatiquement le fait que Lilibet ne sera pas un membre de l’Église britannique.

D’une part, le Daily Express a révélé des propos d’une source très fiable. Selon cette dernière : « Le prince William est celui qui a dit ‘non (…) ça n’est vraiment pas une bonne idée ». Telegraph affirmait d’autre part qu’ « il n’y aura pas de baptême au Royaume-Uni. Ça ne se fera pas ». Une autre source confiait également qu’une telle cérémonie serait « très improbable ».

Ces affirmations se sont rapidement confirmées car les deux fils du prince Charles ne vont pas se revoir d’aussitôt. En effet, un grand évènement qui devrait les réunir ne sera pas honoré par la présence du cadet de la fratrie. L’aîné quant à lui n’a pas encore manifesté son projet de rejoindre sa nièce pour son baptême.

Meghan Markle et le prince Harry, toujours en froid avec les Windsor

Le baptême de Lilibet sera donc célébré aux États-Unis. La famille royale britannique ne se déplacera pas ensemble pour l’occasion. Il y a peu de chance que la reine Elizabeth assiste à cette bénédiction. Jusqu’à aujourd’hui, elle n’a d’ailleurs toujours pas pris sa onzième arrière-petite-fille dans ses bras. Quant au prince William, il se réjouirait presque que la cérémonie hors du Royaume-Uni.

Par ailleurs, un évènement-hommage à la princesse Diana est prévu en Angleterre le 19 octobre 2021. De son côté le fils cadet de la défunte ne serait pas présent selon un porte-parole de son couple. Son grand-frère fera par contre, partie de l’assistance. Ce moment sera marqué par un remerciement des donateurs qui ont financé la réalisation de la statue de Lady Di.