Famille royale : La filiation du Prince Harry à l’égard du roi Charles III est mise en doute, tous les détails !

Le roi Charles III a convoqué le prince Harry et son frère William pour une réunion. Cela concerne en grande partie l'affiliation de son second fils.

Famille royale : La filiation du Prince Harry à l’égard du roi Charles III est mise en doute, tous les détails !

Il y a quelque temps, l’auteur royal a fait quelques aveux et témoignages. En effet, Il se pourrait que le prince Harry ne soit pas du même sang que le roi Charles III.

Croyant cela, ce dernier a organisé une réunion entre les deux princes. Pareillement, une modification serait appliquée.

Le roi Charles III doute de la filiation du prince Harry

Dans son édition de cette semaine, nos confrères de Star ont présumé que le prince Harry est le fils de Hewitt. Pour rappel, c’était un ancien cavalier de la reine. Après cette révélation, le roi Charles prévoirait d’organiser un rencontre avec ses deux fils.

Nicholas Davies, l’auteur royal a émis un nouveau rapport. Toutefois, il le remet encore en question. Le monsieur a affirmé qu’il a rencontré la défunte princesse en 1985 lors d’un dîner. Le prince Harry n’avait durant ce temps-là qu’un an. Il assure que Diana a été aperçue plusieurs fois en 1983 au palais de Kensington, là où elle et son mari habitaient.

Selon lui, la regrettée princesse elle-même n’était pas sûre du vrai père. Le roi Charles, de son côté, croit en ce témoignage. Il envisagerait donc d’organiser une réunion d’urgence avec ses deux fils, le prince Harry et son grand frère. Dans ce cadre, le monarque préviendrait la défavorisation du premier. En d’autres mots, déshériter Archie et Lilibet, les enfants de ce dernier.

Effectivement, il faut être sûr et certain qu’un enfant soit entièrement légitime pour faire partie de la famille royale. Et bien évidemment, comme l‘annonce un magazine confrère, la filiation doit directement s’établir à l’attention du roi Charles. Nous pouvons donc prédire que la réunion s’achèvera sûrement en larmes. Pour le prince Harry, cela doit être une grande offense d’être douté par le père qui l’a élevé.

Une modification au niveau des statuts de la famille du duc de Sussex

Après l’annonce de l’auteur royal, le roi Charles aurait pris une décision. En effet, il s’apprêterait à déchériter le duc de Sussex, mais également ses deux enfants. La famille du Prince Harry sera donc ainsi totalement écartée de la famille royale.

Toutefois, notons que les statuts royaux d’Archie et Lilibet Mountbatten-Windsor vont être modifié légèrement. En tant que roi de la nation, Charles III autoriserait les deux enfants du prince Harry et de Meghan de porter le titre de prince et princesse. Toutefois, les deux enfants ne feront jamais partie de l’altesse royale. Cela s’explique par le fait qu’un changement de statut incarnerait divers débats.

De leur côté, le prince Harry et Meghan Markle ne pourront plus se servir de leur HRH comme étant membre de la famille royale. Le roi Charles pense donc qu’il est inutile que les enfants du couple le soient aussi. D’après la source, le monarque est connu pour être impitoyable. En outre, il a eu largement le temps de réfléchir, pendant que le duc et la duchesse de Sussex s’éloignaient de la famille royale.

Il se peut donc que le roi ne négocie pas et procédera à la réalisation de sa décision, étape par étape. Pour rappel, le prince Harry et sa femme aurait tenté de régler leurs soucis avec le prince William. Ce fut lors des funérailles de la reine Elizabeth II, à l’abbaye de Westminster. Dans ce cadre, un échange entre les deux frères et Meghan Markle a été révélé.

Le prince Harry se réconcilie avec son frère

L’échange entre les fils du roi, prince William et prince Harry, a été recueilli par une lectrice labiale. Les langages corporels aperçus reflétaient une ambiance plutôt harmonieuse. Nous pouvions en effet apercevoir un rayon d’espoir familial. Ces petits gestes pourraient s’expliquer par les souvenirs du duc de Sussex.

De nouveaux faits sur le passé du prince Harry sortiront pour cet automne, notamment des choses en relation avec son enfance. Pour rappel, il a reproché au prince William de l’avoir délaissé. Par ailleurs, le second fils du roi Charles n’a pas pu ainsi faire ses adieux au défunt monarque. D’après nos confrères, le mari de Meghan Markle aurait été le dernier à être sur place. Il n’a pas pu prendre le jet privé avec son frère aîné.