Benjamin Castaldi (TPMP) : Interpellé par les forces de l’ordre en plein direct, découvrez tous les détails !

Lors de son direct durant l’émission Le Morning sans Filtre, Benjamin Castaldi a été interpellé par les agents de la RATP.

Benjamin Castaldi (TPMP) : Interpellé par les forces de l’ordre en plein direct, découvrez tous les détails !

Benjamin Castaldi a été invité sur les antennes de Virgin Radio le 31 octobre dernier. C’était afin qu’il donne son avis sur un sujet précis.

Comme il n’était pas sur les plateaux, la discussion se passait au téléphone. Néanmoins, le chroniqueur de TPMP a eu quelques soucis durant l’appel. Parlons des détails dans la suite de cet article.

Benjamin Castaldi a eu un souci en direct !

Les semaines ne commencent pas toujours aussi bien pour tout le monde. Notamment, pas pour Benjamin Castaldi. Pour rappel, les ondes de Virgin radio a invité le monsieur. C’était durant le programme Le Morning sans Filtre. Notez que Guillaume Genton et Diane Leyere animent cette émission. Durant leur appel, la discussion ne s’est pas déroulée comme prévu.

Le chroniqueur a demandé au père de Simon Castaldi son avis sur le thème de la séquence Dans la sauce. A savoir sur l’infidélité. Il devait ainsi parler de sa récente situation idyllique. Toutefois, l’ancienne star de TF1 n’a pas pu donner ses idées sur la question. Alors qu’il s’échangeait avec les membres du programme matinal dans sa voiture via un appel, les forces de l’ordre ont interpellé Benjamin Castaldi. C’était le 31 octobre 2022 dernier.

Les personnes qui suivaient l’émission ont donc pu entendre Benjamin Castaldi avoir une discussion avec la police. Ce, en direct. Alors qu’il prenait à peine l’antenne, le souci survenait. Les échanges du joker de Cyril Hanouna avec Guillaume Genton ont été donc interrompus. « Je suis à la radio » lançait-il en premier. Côté membres des forces de l’ordre, cette affirmation était un peu contradictoire. En effet, il était visiblement dans la rue. Il a donc ajouté « je suis dans la rue en direct ».

« Vous voulez que je fasse quoi en fait ? » poursuivait Benjamin Castaldi. Pour les audiences de l’émission, ils étaient dans l’incompréhension. Le père de Julien Castaldi a toutefois réussi a indiqué qu’il s’agissait de « la police ». Après quelques secondes, la situation s’éclaircit. Les bruits d’un échappement de scooter et de la circulation se laissaient entendre dans son appel.

Le chroniqueur de C8 pris en plein délit !

Il était donc évident que Benjamin Castaldi s’est fait prendre en flagrant délit. Aurait-il téléphoné au guidon ? Pour se justifier, le chroniqueur de C8 a annoncé à ses interlocuteurs qu’il ne voulait embêter personne. « Je savais que j’étais direct en deux secondes » affirmait-il. D’où sa décision de prendre le téléphone. Les audiences, de leur côté, commençaient à rire sur l’antenne.

Pour attirer l’attention de Benjamin Castaldi, Guillaume Genton lui a demandé s’il était toujours là. Le père de Julien Castaldi a ensuite répondu « Non, attends, je suis avec la RATP ! » La situation devenait ainsi très claire pour les audiences. Effectivement, il était en infraction et avait une discussion avec les membres des forces de l’ordre.

Pour être plus précis, c’était les agents de la Sûreté routière de la RATP. Rappelons que les uniformes de ces derniers sont assez similaires à ceux des policiers. Ils ont pour mission de maintenir l’organisation sur le réseau de transport. Des bribes de conversations audibles se laissaient entendre au téléphone concernant la discussion de Benjamin Castaldi et les forces de l’ordre.

Ces derniers étaient de leur côté un peu mal à l’aise de devoir parler à une personne qui reste en ligne. Afin que Guillaume Genton comprenne mieux la situation, Benjamin Castaldi a donné une explication. « La police me reproche d’être garé sur le trottoir » disait-il. Il a aussi dit aux agents qu’il était désolé . Apparemment, l’endroit où il se garait a pu gêner la circulation.

Qu’est-il arrivé à Benjamin Castaldi après son infraction ?

Bien qu’il ait été pris en plein flagrant, Benjamin Castaldi n’a pas eu de gros ennuis. En effet, il a seulement reçu un simple avertissement. L’atmosphère s’est ainsi allégée très vite. Par ailleurs, le chroniqueur de TPMP n’a pas manqué de remercier les agents de la RATP.

« Je vais faire attention » rassurait-il. Il a aussi ajouté « C’est gentil Monsieur ». Et bien effectivement, il les a remercié. Ainsi, Benjamin Castaldi s’est sorti sans problèmes de cette interpellation. Bien que sa discussion avec les audiences de Le Morning sans Filtre ait été interrompue, il a au moins fait rire les audiences. Plus de bien que de mal apparemment !