Amber Heard : Elle a été prévenue qu’elle risquait de la prison pour parjure dans son procès contre Johnny Depp !

Amber Heard pourrait aller en raison d'une fausse diffamation ! Retrouvez les détails dans les lignes qui vont suivre !

Amber Heard : Le femme a été prévenu qu'elle risquait la prison pour parjure dans son procès contre Johnny Depp !

Amber Heard est prévenue qu’elle risque la prison après avoir été accusée d’un acte de diffamation ! En effet, il se pourrait qu’elle a modifié des photos de blessures dans le cadre de sa querelle judiciaire contre Johnny Depp.

L’avocat spécialisé dans la diffamation, Aaron Minc, a déclaré les propos suivants : « De plus en plus de preuves objectives qu’elle ment sous serment » pourraient conduire à une condamnation de l’actrice. Envie d’en connaître davantage ? On vous dévoile tous les détails à tenir en compte dans les paragraphes qui vont suivre !

Amber Heard a-t-elle menti sous serment ?

Aaron Minc s’est exprimé alors que le jury dans l’affaire du couple en conflit doit reprendre ses délibérations mardi (31.05.22). Et cela, après que leurs équipes juridiques ont présenté des arguments finaux furieux vendredi (27.05.22) au tribunal de Fairfax, en Virginie. Minc avait fait une déclaration au site Internet JOE « il y a quelques jours ». En outre, il ne pensait pas qu’il y avait la moindre chance que Amber Heard, 36 ans, soit poursuivie. Et cela, même pour tout ce qu’elle avait dit à la barre lors du procès en diffamation de son ex-mari Johnny Depp.

Racontant comment il a changé d’avis alors que l’affaire se rapprochait de sa conclusion, l’avocat a déclaré les dires suivants. En gros, au fur et à mesure que l’affaire avance, ils commencent à voir de plus en plus de preuves objectives qu’Amber Heard ment sous serment. Et c’est à ce moment-là qu’ils ont commencé à envisager la possibilité qu’elle fabrique des preuves. Qu’elle fabrique des photos, des bleus, qu’elle modifie les évidences et qu’elle les présente ensuite.

A lire :   Delphine Wespiser : La chroniqueuse de Touche pas à mon poste (TPMP) est séparée de Roger, son ex sort de son silence ! 

M. Minc a averti que la fabrication de preuves est non seulement « très grave », mais aussi « très offensante » pour le système judiciaire. Ils espèrent d’ailleurs que les procureurs l’examineront de près. Car s’il existe des preuves très claires qu’Amber Heard a fait cela, celles-ci devraient certainement être prises en compte !

En outre, s’il était prouvé que c’était le cas, il y a certainement des questions soulevées dans le procès actuellement. Par conséquent, cela pourrait potentiellement conduire à Amber Heard des poursuites pénales et à une peine de prison.

Une affaire au cœur de plusieurs rebondissements !

D’ailleurs, Amber Heard a été accusée par les avocats de Depp, 58 ans, de mentir sur tout. De devoir utiliser du maquillage pour couvrir des bleus prétendument infligés par l’acteur de « Pirates des Caraïbes ». Pour ne pas donner les 7 millions de dollars de leur règlement de divorce à de bonnes causes !

Sean Caulfield, associé du cabinet d’avocats Hodge a déclaré au MailOnline que Heard pourrait faire l’objet d’une enquête pour parjure au Royaume-Uni. En effet, il semblerait que le fait d’induire un tribunal en erreur « touche au cœur de leur système judiciaire ».

Par ailleurs, on lui a demandé s’il voyait la police enquêter sur les diverses allégations. Ces derniers, qui, selon lesquelles elle aurait menti sous serment au sujet du don de ses 7 millions de dollars. Alors, Sean Caulfield a ajouté : « Oui, je le pense. Même s’il ne s’agit pas d’une question centrale dans l’affaire, le parjure constitue la plus grande menace et touche au cœur de notre système judiciaire ».

A lire :   Roi Charles III : Son signe de l'horoscope nous en apprend beaucoup sur son tempérament !

En outre, la police pourrait donc être invitée à enquêter ! Tout membre du public qui ment au tribunal peut être poursuivi pour parjure. Par ailleurs, le procès en diffamation de Depp contre Amber Heard a captivé l’attention du public et suscité un vaste débat. Surtout sur l’état des relations entre hommes et femmes et sur les progrès du mouvement MeToo !

Affaire Amber Heard et Johnny Depp : Que s’est-il vraiment passé ?

Depp a poursuivi Amber Heard pour diffamation en raison d’une tribune qu’elle a publiée dans le Washington Post en 2018. Dans cette tribune, Heard ne mentionne jamais Depp. Mais elle se réfère à elle-même comme « une figure publique représentant la violence domestique. Depp et ses avocats ont fait valoir. Et un juge a accepté, que Heard laisse clairement entendre que Depp a abusé d’elle au cours de leur mariage d’un an !

Amber Heard a d’abord accusé publiquement Depp de violence domestique en mai 2016. Quelques jours après avoir demandé le divorce, elle a demandé et obtenu une ordonnance restrictive temporaire pour cause de violence domestique. L’avocat de Depp a rapidement publié une déclaration disant que Heard mentait. Que cette dernière tente juste d’obtenir une résolution financière prématurée en alléguant des abus.