Bijoux anciens : quelles sont les caractéristiques de la joaillerie Art déco ?

Les bijoux Art déco continuent de séduire les amateurs de bijoux anciens. Après leur apogée durant les années folles, ils sont récemment réapparus comme le style de bijou ancien le plus populaire et continuent d'être une source d'inspiration pour de nombreux joailliers.

Bijoux anciens : quelles sont les caractéristiques de la joaillerie Art déco ?

Ces pièces se caractérisent par leurs lignes géométriques et leurs couleurs fortes, ce qui en fait des pièces très élégantes et uniques. Mais attention, ce n’est pas qu’une pièce porte l’appellation Art déco qu’il s’agit bel et bien d’un bijou de l’époque. Il peut s’agir d’une bague de fabrication moderne, reprenant les codes de cette période. Mais alors, comment reconnaître les caractéristiques de la joaillerie Art déco ?

L’origine des bijoux Art déco

L’Art déco est un mouvement artistique né dans l’univers de la joaillerie au début du XXe siècle. L’appellation provient de l’exposition universelle de Paris en 1925, à savoir : l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes. Ce nom n’a été attribué au mouvement que dans les années 60 durant lesquelles on l’a redécouvert.

L’Art déco est un mouvement qui n’a pas touché uniquement l’univers de la joaillerie, mais également l’architecture, la mode ou encore l’automobile. La période de l’Art déco est relativement courte, s’étalant entre la fin des années 1910 et 1939, soit la période de l’Entre-Deux-Guerres, ce qui fait que les bijoux de cette époque sont assez rares. Les courbes et arrondis reviennent au goût du jour et sont de nouveau très tendance dans les années 40. Malgré leur rareté, les fans de bijoux vintage peuvent néanmoins se rendre à la bijouterie Bottazzi Blondeel pour trouver des bijoux d’occasion de style Art déco d’excellente qualité.

À l’époque de l’Art déco, un besoin de renouveau émerge en France, avec des conditions sociales et économiques qui changent, ainsi qu’un nouveau mode de vie qui fait son apparition. Cette tendance succède à un autre courant fort, l’Art Nouveau, que l’on connaissait également comme la Belle époque, ayant marqué le début des années 1900, mais se différenciant par ses courbes harmonieuses sur le plan de joaillerie.

Bijoux art déco

Vous le savez déjà peut-être, mais la période de l’Art déco est connue comme celle des fameuses Années folles. Dans l’univers de la mode, un changement s’opère également avec des textiles qui se fluidifient et les robes qui s’allègent. Les créations ne marquent plus la taille mais optent plutôt pour un style androgyne. Les gants blancs ne sont plus à la mode et les coiffures féminines se font de plus en plus courtes, parfois même garçonnes. Le monde de la joaillerie s’est adapté en conséquence.

Plusieurs autres inspirations venues des quatre coins du monde sont également entrées en compte dans la conception de ces bijoux :

  • l’Inde, avec ses pierres colorées et sculptées
  • l’Égypte, dont le style est devenu célèbre après l’exposition en 1922 de Toutankhamon
  • l’Orient et différents symboles (dragon, bouddha, pagode…)
  • l’Afrique, avec ses bracelets en ébène et ivoire
  • la peinture d’avant-garde du début du XXe, marquée principalement par le mouvement cubiste, avec ses formes géométriques

On note également une influence de l’art français, mais aussi du monde industriel, qui s’est développé en Europe depuis les années 30.

Les motifs Art déco

Contrairement aux bijoux du courant Art Nouveau, qui s’inspiraient de la nature (fleurs, formes d’animaux…), ceux de l’Art déco se démarquent par leurs motifs très géométriques, avec des lignes orthogonales et des angles vifs, inspirés entre autres des armes de guerre et de l’ère industrielle. Les lignes géométriques simples et bien lisibles se répètent pour finalement créer un motif complexe et impressionnant.

Les marques connues pour leurs bijoux de ce style sont Cartier, Boucheron, Van Cleef, Jean Després, Georges Fouquet ou encore Georg Jensen.

Les matériaux typiques de la joaillerie Art déco

Côté matériaux, le courant a mis l’or jaune de côté pour se concentrer sur les matériaux au ton froid, comme l’argent, le platine et l’or blanc 10k ou 18k. Ce dernier servait justement d’alternative au platine, dont les prix augmentaient considérablement. Les matériaux sont travaillés avec la technique du filigrane, nécessitant une très grande maîtrise, pour obtenir des bijoux avec un haut niveau de finition.

On peut identifier facilement les reproductions par leur aspect plus doux, par opposition aux bords austères travaillés avec du filigrane. Si le bijou est en plus en or blanc de 14k avec une teinte jaunâtre, c’est qu’il s’agit probablement d’une imitation de bijou Art déco. La raison est qu’aujourd’hui, différents alliages sont utilisés, contrairement à l’époque, où l’or était conservé dans son état naturel et était alors plus gris.

Les pierres utilisées

Les pièces Art déco mettent très souvent en avant de très belles pierres précieuses, notamment le diamant, pour renforcer le côté froid du matériau. Il existe une taille spécifique pour les diamants de l’époque : la taille Old European. Elle se distingue par un diamant constitué d’une petite table et d’une autre couronne, présentant en tout 58 facettes. La taille traditionnelle ou la taille Asscher étaient aussi régulièrement utilisées.

Peu à peu, les pierres utilisées prennent des couleurs, osant des combinaisons jugées à l’époque comme d’un goût douteux. Le saphir et l’émeraude étaient ainsi d’autres pierres précieuses appréciées durant la période Art déco. L’essentiel était l’impact visuel créé, avec la présence de coloris tels que le bleu électrique, le rose ou encore le jaune. Le rubis était plus rarement utilisé, mais n’était pas exclu. La célébrissime actrice Marlène Dietrich en a fait sa pierre phare dans ses différents films, avec son fameux bracelet Jarretière réalisé par Van Cleef & Arpels, qu’elle ne quittera plus. Elle refusera même de tourner sans ce dernier.

D’autres pierres décoratives peuvent être utilisées pour la conception de ces bijoux, comme l’onyx ou encore la cornaline. Les pierres de synthèse étaient également appréciées pour leur prix très abordable.

Les gemmes des bijoux Art déco sont taillées de sorte à former des motifs toujours géométriques : carré, triangle, rectangle, etc. L’Art déco a lancé cette tendance, alors auparavant ils étaient davantage taillés en rond, ovale, poire, etc.

Les pièces incontournables en Art déco

Aujourd’hui encore, les pièces Art déco sont très recherchées. D’un style audacieux, elles séduisent aussi bien celles qui veulent afficher des bijoux élégants et qui se démarquent que les garçons manqués qui aiment sortir et arborer des pièces pas comme les autres.

Elles se déclinent dans toutes les variétés de bijoux, que ce soit les boucles d’oreilles, les bracelets ou encore les colliers et les bagues. Il est possible de trouver des bijoux qui vous émerveilleront à coup sûr, au style imposant et noble.

______ image 2 (alt = bijoux art déco) ____

Mais un bijou en particulier se démarque lors de cette période. Il s’agit de la broche. Elle portait alors une autre appellation : fermail. La broche se portait à différents endroits : au centre du corsage, à l’épaule gauche, etc. Elle prenait une forme rectangulaire ou rhombique.

Finalement, les broches sont délaissées suite à la Seconde Guerre mondiale, mais avec le retour en force de l’Art déco, elles sont de nouveau plébiscitées.

Où se procurer des bijoux Art déco ?

En matière de bijoux Art déco, vous avez le choix entre les bijoux antiques conçus durant la période Art déco et ceux qui ont tout simplement adopté le style de ces derniers. Dans le premier cas, il est possible d’en trouver durant les ventes aux enchères, souvent à un prix très élevé. Dans le second cas, il s’agit tout simplement de reproductions et il est important de se montrer vigilant, surtout que le prix des vrais bijoux est conséquent.

Comme alternative, les amateurs du genre peuvent également se tourner vers des sites spécialisés dans les bijoux Art déco pour trouver des pièces de qualité. Certaines plateformes proposent des bijoux d’occasion, des pièces uniques et très belles, avec authenticité garantie. Au vu de leur ancienneté, ils présentent souvent une usure, mais les spécialistes réalisent leur remise en état, ce qui revient souvent à un léger nettoyage ou encore à la consolidation d’un serti.

Spécialisées dans les bijoux anciens, certaines boutiques vous proposent une expertise des bijoux et peuvent racheter vos pièces provenant de grandes marques également. Il vous suffit alors de vous rendre dans leur magasin pour qu’elles étudient la qualité des matériaux et vous fournissent une valeur d’achat.

S’adresser à ce type de professionnels est indispensable pour s’assurer de la qualité des pièces et du juste prix de celles-ci. Ils disposent pour cela d’outils d’analyse spécialisés. Ils disposent aussi d’experts en gemmologie diplômés d’État pour une expertise dans les règles de l’art.

Cette analyse est souvent gratuite, sans engagement et prend peu de temps. Vous obtenez ensuite une offre de rachat et il vous faudra vous munir d’une pièce d’identité pour acter la transaction.

L’expertise peut également être sollicitée à des fins d’assurance. En effet, les bijoux de valeur ne sont généralement pas couverts ou ne le sont que partiellement par les assurances classiques. Une expertise effectuée dans les règles de l’art avec photos à l’appui vous permet d’avoir un document certifié à fournir à votre assureur.

En conclusion, les points communs des matériaux utilisés en Art déco sont leur noblesse et leurs lignes géométriques, mais aussi leur robustesse, ce qui explique qu’ils ont pu être préservés jusqu’à nos jours. Néanmoins, pour s’assurer qu’un bijou provient réellement de cette période faste, le mieux est de s’adresser à un professionnel.