Meghan Markle : la duchesse est accusée de harcèlement par d’anciens collaborateurs !

Une fois de plus, Meghan Markle est sous le feu des projecteurs...et pas dans le bon sens du terme! En effet, quelques-uns de ses collaborateurs passent vers le camp adverse.

Meghan Markle : la duchesse est accusée de harcèlement par d’anciens collaborateurs !

Les ennuis semblent s’accrocher à Meghan Markle ! Alors qu’elle est en plein cœur d’une enquête pour harcèlement, la mère d’Archie n’est pas au bout de ses peines. Accusée par des ex-employés du palais de Kensington, c’est aujourd’hui à d’anciens collaborateurs de vouloir témoigner contre elle.

Meghan Markle, les soupçons d’harcèlement persistent !

Le tunnel qui mène à une vie paisible est encore bien long pour le couple princier ! Même si la petite famille a déménagé à Los Angeles, la vie au palais ne cesse de les suivre. Les conflits avec les membres de la famille royale s’ajoutent à d’autres avec certains de leurs proches de l’époque.

L’enquête faisant suite à la plainte déposée en 2018, révélée par The Times, connaît d’ailleurs plusieurs rebondissements dernièrement. Alors que l’on s’attendait à l’annonce d’une conclusion cette année, le couple devra encore patienter plus longtemps que prévu.

En effet, Meghan Markle doit aujourd’hui faire face à de nouveaux conflits depuis son arrivée au sein de la famille royale. Et cette fois, les choses pourraient bien se corser puisque ce ne sont pas les témoignages contre elle qui manquent. Ils sont 10 ex-membres du staff du palais, à vouloir se faire entendre sur l’affaire. Une source proche au dossier indique que le Palais veut découvrir la vérité sur cette histoire.

D’autant plus que cela pourrait être le sujet d’un nouveau scandale au sein de la famille royale. C’est pourquoi toutes les allégations sont prises au sérieux et tout le monde est entendu. Notons toutefois que Meghan Markle n’a pas encore fait l’objet d’une interrogation par le cabinet d’avocats indépendants chargé de l’affaire. Jusqu’ici, Buckingham Palace ne veut faire aucun commentaire public sur l’affaire. En effet, l’enquête est encore en cours.

Meghan Markle contre-attaque

Bien qu’elle se dit « attristée » par les allégations des ex-employés, la duchesse de Sussex tente de riposter. Selon ses dires, certains de ces collaborateurs avaient du mal à supporter la pression inhérente à leur mission. Désormais, la jeune femme se dit prête pour une « violente confrontation » ! Elle a d’ailleurs tenté récemment de faire un démenti point par point des accusations portées à son égard.

Une démarche encore difficile pour Meghan Markle qui a déjà été mentionnée dans plusieurs affaires juridiques. Rappelons notamment qu’il y a quelques mois, la mère d’Archie avait été partie prenante lors d’un procès concernant une atteinte à sa vie privée. Si la compagne de Harry était plaignante, sa réputation en a pris un coup face à la contre-attaque de ses adversaires.

Ne reste plus qu’à espérer que Meghan Markle trouve un peu de paix désormais qu’elle est mère de deux enfants. Les détails de cette enquête seront quant à eux dévoilés petit à petit au grand public. Et on ne peut qu’espérer que la duchesse de Sussex s’en tire plus facilement que pour les autres conflits qu’elle a eu par le passé.

Un nouveau scandal dans la famille royale !

Rappelons le choc du 3 mars dernier, annoncé à la une par The Times ! Jason Knauf, un des plus anciens assistants de la duchesse de Sussex a porté plainte contre la jeune femme, pour « intimidation ». Dans ladite plainte, cet ancien secrétaire à la communication du couple indique que Meghan Markle a chassé deux assistants de la maison et démoralisé un troisième membre du personnel.

Deux autres membres n’hésitent pas à parler de « cruauté émotionnelle », tandis qu’un autre parle d’une humiliation personnelle. Pour préparer son plaidoyer, la mère d’Archie et Diana a demandé l’accès aux documents liés à ces diverses allégations dont elle est la cible. Pendant un moment, le Palais a tenté d’étouffer cette affaire.

A cette époque, un ancien membre du staff du palais de Kensington a déjà parlé d’un éventuel problème lié au comportement de Meghan Markle, rapporté par le Daily Mail. Kate Middleton a même évoqué être horrifiée par l’attitude de sa belle-sœur. Selon les sources, c’est l’élément déclencheur de la rupture de la collocation dans le Palais.