Covid-19 : les terrasses pourraient réouvrir le 17 mai et les restaurants entre le 1er et le 15 juin !


Depuis le 29 octobre 2020, les quelques 200 000 restaurateurs français sont fermés. Aucune horizon temporelle ne leur était possible jusqu’à la semaine dernière. Le gouvernement a enfin mis en place un calendrier d’ouverture pour les restaurants, les bars et les cafés.

Une ouverture des terrasses prévue pour mai !

Dans son discours du 31 mars 2021, Emmanuel Macron s’est voulu rassurant sur la suite épidémique. Il a surtout voulu donner un objectif aux restaurateurs et aux millions de français qui attendent impatiemment de pouvoir manger à nouveau aux restaurants.

Une ouverture des terrasses prévue pour mai
Une ouverture des terrasses prévue pour mai

Selon le calendrier fixé par le gouvernement, et qui sera précisé dans les semaines qui viennent, une ouverture peut être possible dès le 17 mai. Cependant, ce sont les restaurateurs qui possèdent une terrasse qui pourront en profiter dans un premier temps. Pour pouvoir accueillir et servir en salle, il faudra attendre entre le 1er juin et 15 juin.

Évidemment, ces dates sont seulement des objectifs à atteindre pour l’instant. Les restaurants ne pourront rouvrir qu’à condition que la situation épidémique soit sous contrôle et que la campagne de vaccination avance. Désormais, le gouvernement souhaite tout miser sur le plan local. Il est donc possible que des restaurateurs ouvrent dans certaines régions, mais pas dans d’autres plus touchées par l’épidémie.

Le protocole sanitaire contre le Covid-19 en cours d’élaboration

L’une des raisons pour laquelle les restaurants sont fermés depuis plusieurs mois est assez simple : lorsque l’on mange, on enlève notre masque et donc le virus peut se propager.

Le protocole sanitaire se voudra certainement très strict. Pour l’instant, rien n’a été rendu officiel. Diverses sources parlent d’une jauge maximale dans l’établissement, d’un nombre de mètres carrés entre chaque client, d’un traçage grâce à l’identification des clients ou encore d’un accès aux personnes vaccinées, qui ont réalisé un test récemment ou qui ont déjà contracté le virus. Toutes ces mesures seront décidées en accord avec les syndicats de la profession.

Qu’importe les conditions, les clients ont déjà prévu d’être au rendez-vous pour soutenir nos restaurateurs qui ont hâte de recommencer à travailler.