Covid-19 : Le plan blanc est activé en Occitanie, Corse et PACA, tout savoir sur ce dispositif ?

Conçue en tant que Mesure réglementaire en situation d'urgence sanitaire contre la Covid-19, le plan blanc vient d'être activé dans plusieurs régions françaises. Tour d'horizon sur les modalités et mode d'emploi de ce dispositif sanitaire dépêché dans les établissements hospitaliers.

Covid-19 : Le plan blanc est activé en Occitanie, Corse et PACA, tout savoir sur ce dispositif ?

Issu d’un plan global (Orsan) de gestion et d’organisation des structures sanitaires en cas de situations sanitaires exceptionnelles. Le plan blanc n’en est pas à sa première. Ayant déjà fait l’objet de multiples applications dans le passé, il s’agit d’un dispositif conçu et régulièrement actualisé. Les autorités sanitaires l’active en vue de permettre aux établissements hospitaliers de répondre aux besoins exacerbés d’accès aux soins.

Ces soins sont des cas d’urgence ou de catastrophes naturelles. Face à l’ampleur de cette quatrième vague de l’épidémie de la covid-19 dans l’hexagone, les Provence-Alpes-Côte d’Azur, le corse ou encore l’Occitanie font recours à cette solution d’exception. 

Pourquoi et quand peut-on faire appel à ce dispositif ? 

Face à cette crise sanitaire et humanitaire sans précédent dû à l’épidémie de Covid-19, c’est tout le système sanitaire qui est mis à rude épreuve. En France, aussi bien les structures sanitaires que les acteurs tentent d’asseoir une résistance herculéenne.  

À l’instar des autres régions, le dispositif activé en Occitanie le mercredi 4 août, se veut une mesure formalisée par le gouvernement. Il est mis à la disposition des établissements hospitaliers en cas d’urgence sanitaire. En effet, face à une catastrophe causée par la crise sanitaire, un établissement hospitalier se doit de réagir promptement afin de répondre aux impératifs du moment.

En l’occurrence au surplus de patients nécessitant des soins urgents et capitaux. Le déclenchement de ce plan blanc a donc pour objectif de faire face aux besoins pressants et en nombre des patients à divers niveaux et dans les différents services de santé.

Le but de ce système est donc d’éviter un engorgement du milieu hospitalier pouvant enfreindre une prise en charge générale et un accès aux soins de la population. Le plan blanc comprend à cet effet à plusieurs modalités en ce qui concerne le déclenchement ou la levée.

Plusieurs moyens d’action et procédures permettent de venir à bout de la crise. Ceci étant, face à la hausse des cas de contamination et d’hospitalisation lors de cette quatrième vague du Covid-19, le déclenchement de ce plan en l’Occitanie, corse ou encore PACA constitue une mesure impérative à laquelle peuvent recourir tous les établissements de santé en cas de besoin.

Comment le dispositif s’opère-t-il contre le Covid-19 ? 

L’activation du plan blanc fait partie des mesures d’urgence prévues par l’État et est adapté à une crise épidémique comme celle de la covid-19. Le déclenchement du dispositif suggère donc la formation d’une cellule de crise dans l’établissement sanitaire concernée.

Mais aussi que d’autres procédures comme l’augmentation du personnel, une mobilisation au niveau local et régional. Pour ce faire, un dispatching des patients dans d’autres structures sanitaires proches s’impose. Concrètement, le dispositif déclenché permet d’activer les moyens et actions prédéfinis dans le plan blanc élaboré, testé et validé par chaque établissement de santé.

En Occitanie, ou dans les autres régions, il s’agit à cet effet de faire un rappel du personnel, d’augmenter le nombre de lits et libérer les patients des services non urgents. Aussi, qu’un système de veille et d’alerte permanent contribue à l’efficacité du dispositif.

Il ne reste qu’à espérer que la mise en œuvre de ce plan Orsan (organisation de la réponse du système de santé en situations exceptionnelles) prévue dans les établissements hospitaliers en cas d’exception fasse une fois de plus ses preuves afin de venir à bout de ce chaos sanitaire anxiogène.