Covid-19 : Le premier ministre Jean-Castex annonce des moments très difficiles, terrible avertissement !

Alors que la maladie continue de faire rage, l'Etat se prépare à un nouveau conseil. Et si ce dernier est en pleine préparation, Jean Casteux prévoit déjà d'éventuels ravages laissés par le covid-19. Son annonce du mardi 20 juillet 2021 crie l'alerte. Explications.

Covid-19 : Le premier ministre Jean-Castex annonce des moments très difficiles, terrible avertissement !

A l’aube des vacances d’été, de sombres nouvelles peuvent s’abattre sur la France. Le covid-19 va-t-il de nouveau influencer notre mode de vie ? Jean Castex s’est exprimé de manière solennelle à la suite de sa rencontre avec des députés de la majorité. Une prise de parole qui appelle à l’inquiétude ! On vous en dit plus dans les prochaines lignes de notre article.

Covid-19 une quatrième vague en vue ?

Il y a encore quelques semaines, le temps était aux réjouissances. La France entamait de grands changements dans sa stratégie de lutte contre le covid-19.Cela inclut notamment le retrait du couvre-feu, l’instauration de l’utilisation du pass-sanitaire dans les lieux publics et bien d’autres mesures encore. Les Français ont d’ailleurs commencés à profiter pleinement des sorties et spectacles culturels.

Si ces changements ont créé une certaine joie et légèreté à notre quotidien, les conséquences de la situation ne s’est pas fait attendre. Les professionnels de la santé prévoyaient d’ailleurs les premiers méfaits de cette décision pour la fin de ce mois de juillet.

Comme l’a indiqué Jean-Castex lors de l’une de ses prises de parole, une 4ème vague de pandémie est bel et bien à craindre. De quoi inquiéter les français ? Il semblerait que non puisque les départs en vacances se sont faits toujours aussi nombreux.

Les mesures n’ayant pas été souvent respectée et le taux de vaccination encore faible, les retombées n’ont pas mis longtemps à se faire connaître. Le dernier discours de Jean-Castex sur le covid-19 ce 20 juillet n’a d’ailleurs pas manqué de nous surprendre et susciter l’inquiétude.

«Des moments difficiles attendent notre pays »

Ce 20 juillet, une nouvelle rencontre entre Jean Castex et les députés majoritaire a suscité l’attention. Cette prise de parole a été le lieu idéal pour faire le point sur la situation sanitaire mais pas que ! L’actuel Premier Ministre est venu afin de voir de nouveaux projets de loi sanitaire. Une nouvelle étape dans cette lutte contre le covid-19 qui se perpétue depuis plus d’un an.

Au programme de cette nouvelle législation ? Des mesures de lutte visant à réduire les risques de propagation du covid-19. Cette dernière inclut par exemple l’amélioration de l’utilisation du Pass-sanitaire. L’Etat prévoit également d’isoler les personnes testées positif pour une période de 10 jours. Pour le moment, le projet de loi est en pleine révision.

En effet, l’opposition ne semble pas enthousiaste à l’idée d’un tel changement. D’un autre côté, l’exécutif est prêt à prendre les risques nécessaires afin de stabiliser la situation dans laquelle se trouve la pandémie. De son côté, Jean Castex affirme que « des moments difficiles attendent notre pays ». Une prévision qui met toute son équipe au taquet afin de réduire au maximum les risquées liées à une nouvelle flambée du covid-19.

Les nouvelles mesures annoncées demain !

Comme toujours, la mise en place de nouvelles mesures sanitaires se fait en deux temps. La première a donc été effectuée ce 20 juillet afin d’établir les projets de lois qui pourraient être mis à exécution. En seconde partie, on retrouvera un nouveau conseil de défense sanitaire avant une prise de parole de Jean Castex. Ce dernier sera en charge d’exposer les risques de cette nouvelle vague auprès de la population.

« A ceux qui disent ‘’Vous allez trop fort’’ succèderont ceux qui diront ‘’qu’est ce que vous avez foutu’’ » annonce Jean Castex. Un argument conséquent qui le pousse à se lancer dans cette nouvelle stratégie de protection contre le covid-19. Pour ce dernier, c’est en effet la seule solution pour ne pas sombrer sous la maladie. D’autant plus que les statistiques sont de plus en plus alarmantes.

A ce jour, les contaminations en France sont constituées à 80% de la souche dite Variant Delta. Une situation gravidique puisque les effets de ce virus est beaucoup plus inquiétant que ceux de la souche initiale. De quoi inquiéter l’exécutif ainsi que le reste de la population. La campagne de vaccination quant elle, continue toujours. Les professionnels de santé appellent d’ailleurs à s’y plier afin de réduire les risques de propagation de la maladie sur le long terme. Reste à connaître les nouvelles mesures sanitaires appliquées à partir du discours de ce mercredi 21 juillet.