Vacances d’été 2021 : devons-nous réserver ou bien attendre encore un peu !


Vacances été 2021

La saison estivale arrive, une période de vacances et de relâche. La majeure partie des Français songe déjà à leur prochaine destination pour les vacances d’été.

Mais malheureusement, avec le coronavirus, il est difficile de savoir si réserver dès maintenant serait une bonne idée. Comme la plupart des établissements qui hébergent les vacanciers ne sont pas encore opérationnels, sans oublier les hôtels et les restaurants, serait-il mieux d’attendre la dernière minute pour effectuer sa réservation ?

Longtemps confinés dans nos maisons, nous avons tous besoin de prendre l’air et de nous évader un peu. Si certains se précipitent déjà à effectuer leurs réservations, d’autres préfèrent attendre pour observer l’évolution de notre situation actuelle. Comme le coronavirus est toujours présent, plusieurs facteurs risqueraient de modifier complètement vos prochains séjours.

Partir en vacance d’été, mais comment faire avec le virus du COVID-19 ?

Nous avons tous besoin de nous libérer de nos fardeaux du quotidien. Pourrons-nous voyager librement ? Serait-il possible de se déplacer durant cette période de crise sanitaire ? Telles sont les questions les plus fréquentes que posent bon nombre de Français souhaitant partir en vacances d’été.

Il faut avant tout respecter les gestes barrières afin d’éviter la propagation du virus. Accueillant d’habitude beaucoup du monde, les hôtels et les auberges de vacances doivent prendre des dispositions spéciales pour minimiser la propagation du covid-19. La plupart de ces établissements prennent des décisions drastiques comme réduire leur capacité d’accueil.

En revanche, d’autres sont plus optimistes et décident de rénover leur établissement et de faire une expansion. Mais les hôtels ainsi que les appartements de vacances croulent déjà sous de nombreuses réservations en ce moment. Ainsi, les vacanciers font face à un dilemme, celui de réserver dès maintenant leur hôtel ou d’attendre un peu pour visualiser l’évolution de la crise actuelle.

Le choix de la destination reste encore un problème. Car, les restrictions sont différentes selon les villes et les villages en France. Même si vous parviendrez à gagner votre destination, il n’est pas sûr que vous puissiez vous balader librement. Alors, il faudra déjà penser à vérifier si l’endroit de votre choix est libre de circulation ou pas.

Quel moyen de transport avez-vous pensé ?

Si vous avez choisi les transports ferroviaires, sachez que les trains sont des moyens de transport très prisé par les Français. Sans besoin de vous déplacer, vous pouvez acheter votre billet via Internet. Pour le moment, les prix du ticket restent inchangés.

Mais il faudrait être sûr de votre décision, car aujourd’hui la moindre modification dans vos plannings pourrait vous coûter chère. Effectivement, les compagnies ferroviaires prennent des pourcentages sur les annulations. Ainsi, votre voyage vous coûtera encore plus cher si vous devez refaire vos réservations.

Quant aux transports aériens, il faudra déjà avoir la confirmation des plans de vol par les compagnies aériennes. Bien choisir votre destination est important, car même en Europe, il y a beaucoup d’endroits où l’on ne peut pas aller en raison de la fermeture des frontières.

Partir à l’étranger pour ses vacances d’été, est-ce possible ?

Les Français sont connus pour être des ferveurs vacanciers. Ils adorent explorer le monde, mais pour l’instant, voyager hors des pays européens est difficile, voire impossible. Certains pays demandent des tests PCR au départ et à l’arrivée de leur territoire. Certains exigent carrément aux voyageurs leurs carnets de vaccination pour être sûrs qu’ils ne seront pas source de la propagation du virus au sein de leur État. D’autres pays ferment encore leur frontière aux étrangers.

En ce qui concerne les pays européens, la circulation reste pour le moment très restreinte. En effet, chaque pays de l’Europe impose ses propres conditions et scrute de près l’entrée et sortie dans leur territoire. Pour la France, il n’est pas encore sûr que le Gouvernement accepte d’ouvrir prochainement la frontière. Il est fort probable que, dans le but de réduire la propagation du virus, le Gouvernement décrète des mesures restrictives. En tout cas, la décision appartient à l’État.