Accueil » Pratique » Alimentation : Voici les 5 poissons qui sont les plus succulents et les plus recommandés en ce début d’année !

Alimentation : Voici les 5 poissons qui sont les plus succulents et les plus recommandés en ce début d’année !

Vous avez marre que des denrées avariées s’incrustent dans votre alimentation ? Découvrez ici les 5 poissons les mieux recommandés par nos chefs.

Voir Ne plus voir le sommaire

Le poisson possède de nombreuses vertus. Que ce soit pour le cœur, la circulation sanguine ou le cerveau, son efficacité n’est plus à prouver.

La réputation de cette denrée est telle qu’elle est devenue une pièce maîtresse de notre alimentation. Néanmoins, il existe certains types qui sont peu recommandés. Ici, nous allons nous focaliser sur ceux qui possèdent le plus d’apports.

Alimentation : Pourquoi opter pour le poisson ?

L’alimentation idéale dépend de l’âge et du métabolisme de toute la famille. Néanmoins, le poisson fait l’unanimité auprès des nutritionnistes. D’abord, il permet de traiter un bon nombre de maladies, notamment l’asthme pour les plus petits. En effet, une étude a montré que les enfants qui en mangent ont peu de probabilité de développer cette affection. Et les avantages en ingérant cette denrée ne s’arrêtent pas là !

Une alimentation riche en poissons permet de mieux réguler le taux de glycémie dans le corps. Ce qui constitue un sérieux avantage pour les diabétiques. Il est aussi particulièrement efficace pour éviter les problèmes de démence. D’ailleurs, certaines personnes présentant des risques d’Alzheimer en consomment presque quotidiennement. Il faut dire que leur forte teneur en oméga-3 profite grandement au cerveau.

Les poissons renforcent aussi le carburant de tout corps humain. En d’autres termes, vous n’avez pas à vous inquiéter des éventuelles maladies cardiovasculaires. Il en est de même pour les accidents vasculaires cérébraux. En effet, une alimentation riche en poissons procure une circulation sanguine optimale. Les inflammations et caillots sanguins ne risquent pas d’apparaître. De plus, les vaisseaux sanguins sont plus souples.

La plupart du temps, les femmes enceintes doivent intégrer le poisson dans leur alimentation. Cela est bénéfique à plusieurs niveaux. Durant la grossesse, l’enfant a plus de chances de naître dans le laps de temps convenable. Et ce, sans aucune complication. L’oméga-3 contribue également à améliorer la vue des femmes qui allaitent. Pour cela, il faut en consommer au moins deux fois par semaine.

Ces 5 variétés sont absolument exquises !

Le premier poisson dont nous allons parler est le maquereau de l’Atlantique. Il est essentiellement constitué de protéines (environ ¾ d’une portion) et d’oméga-3. Outre ses avantages en faveur de l’alimentation, ce poisson est également respectueux de l’environnement. En effet, sa reproduction se fait de manière très rapide. Ainsi, les pêcheurs n’ont pas besoin d’endommager leur habitat pour les attraper.

Dans la même optique, le saumon sauvage adhère également aux enjeux de l’écologie. Il contient très peu de mercure et de plomb. Des éléments assez nocifs pour leur habitat. Une alimentation riche en ce type de poisson permet de couvrir une bonne partie des besoins habituels du corps. Bien sûr, il contient beaucoup d’acides gras. Mais il est aussi riche en calcium non laitier.

Parmi les poissons les plus plébiscités des gens figure la sardine. Ceux qui sont en conserve sont d’ailleurs à la fois savoureux et bénéfiques pour la santé. À côté de l’oméga-3, elle est aussi pourvue de vitamine D et de calcium. Une qualité rare dans ce milieu, qui contribue grandement à l’alimentation. Pour couronner le tout, ce type de poisson est très abordable dans les supermarchés.

Tous les consommateurs de poisson recherchent la même chose : des quantités satisfaisantes en oméga-3. C’est le cas de la truite et du hareng. Mais la truite offre un petit plus à l’alimentation. Il en est ainsi de ses apports en sélénium, en potassium et en vitamine B6. Le hareng, quant à lui, renferme plus de vitamine D. Dans le monde de la haute gastronomie, ces deux variétés sont très prisées.

Alimentation : Les habitudes à adopter !

Bien qu’il soit succulent, le poisson requiert certaines vérifications avant d’être consommé. Pour ceux qui sont conservés en boîte, il faut bien regarder l’étiquette. Pour plus de sûreté, il est aussi recommandé de se tenir informé sur les éventuels rappels produits. Dans bien des cas, de nombreuses bactéries peuvent s’incruster au moment du stockage. Et une alimentation constituée de produit avarié ne profite à personne.

Le poisson peut être consommé à tout moment de la journée. Les spécialistes en alimentation recommandent quand même d’éviter tout abus. Si l’objectif est de mieux dormir, le dîner est l’instant le mieux recommandé pour en manger. Mais on peut aussi en consommer le matin pour obtenir un regain d’énergie significatif.