Sylvie Mus : La mode sera en toute simplicité pour cet automne-hiver 2022 selon la styliste !

Sylvie Mus s’exprime dans les pages de Vogue. Elle retrace son parcours professionnel et dévoile son coup de cœur de la rentrée 2022. Découvrez lequel !

Sylvie Mus : La mode sera en toute simplicité pour cet automne-hiver 2022 selon la styliste !

À la fois styliste et créatrice de contenu, Sylvie Mus compte 82 600 abonnés sur les réseaux sociaux. Lors d’une entrevue accordée à l’équipe de Vogue, elle partage sa passion pour la mode. Ce fut également pour elle l’occasion de revenir sur son parcours et de présenter le look idéal pour l’automne-hiver.

Sylvie Mus se découvre un talent de styliste depuis l’enfance

Pour Sylvie Mus, l’intérêt pour la mode s’est révélé très tôt. Dès son plus jeune âge, elle était toujours fascinée par tout ce qui avait un rapport avec l’habillement et l’élégance. En effet, elle passait son temps à faire du relooking notamment en matière de style vestimentaire.

Elle évoque entre autres ses photos qui, à l’âge de quatre ans, était « en train d’accessoiriser » ses vêtements « juste pour aller nager ». À titre de précision, Sylvie Mus rajoute: « Enfant, j’essayais de personnaliser mon uniforme scolaire pour me différencier de mes camarades ».

En d’autres termes, ce penchant à vouloir adopter son propre style est presque inné chez cette bloggeuse. C’est pourquoi, à titre de conseil, Sylvie Mus ajoute qu’il ne faut pas « suivre les tendances à la lettre » mais « porter ce que l’on aime ».

Parmi ses modèles et sources d’inspiration, elle mentionne les stars des années 90 et les femmes qui adoptent un look naturel. Sylvie Mus avoue également être fascinée par les personnes qui parviennent à dégager leur personnalité à travers leurs tenues vestimentaires. En outre, elle se montre tolérante vis-à-vis de la différence sur les goûts.

Un parcours destiné au métier de la mode et de la couture

Étant donné que son goût pour l’élégance s’est manifesté depuis sa tendre enfance, il était tout naturel pour Sylvie Mus d’embrasser une carrière dans le métier de la mode et du stylisme. Elle affirme avoir débuté auprès d’une agence de mannequinat qui l’aurait engagé comme créatrice.

Ce fut donc à partir de ce moment qu’elle a fait de sa passion une véritable profession. En gros, Sylvie Mus a commencé par « confectionner » ses « propres pièces ». Puis elle a enchaîné par la gestion d’un blog et une expérience en tant que styliste et journaliste.

Au passage, Sylvie Mus propose une liste des cinq accessoires qu’une femme devrait disposer au minimum dans sa garde-robe. Il s’agit d’une « jolie jupe », d’un « bon jean », d’un « manteau en cuir », d’une « paire de mules kitten heels » et « d’un sac pratique à porter au quotidien ».

Elle tente aujourd’hui une nouvelle aventure dans le monde de la création de contenu. Cette influenceuse ne se contente donc pas d’écrire ou de donner son avis. Mais elle conçoit aussi des modèles de vêtement. Fidèle à elle-même, Sylvie Mus n’a pas peur d’explorer de nouveaux domaines.

Sylvie Mus attribue le look de la rentrée au maxi

Interrogée sur le look à adopter pour la rentrée 2022, la célèbre influenceuse n’y va pas par quatre chemins : elle opte pour la jupe maxi. Ce choix s’expliquerait par le fait que cet accessoire de mode peut se porter de diverses manières. Elle fait comprendre que la source d’inspiration semble intarissable pour varier le look. Par ailleurs, ce choix pour le maxi n’est que le pur reflet de la simplicité de Sylvie Mus dans ses tendances vestimentaires. Elle note : « Mon style est cohérent. Je sais ce qui me va bien et ce qui me fait du bien, alors je m’y tiens. J’aime garder les choses très simples. La silhouette peut changer de temps en temps, mais l’allure reste toujours minimaliste ».

Cela dit, il n’est pas question d’adopter un look surchargé pour Sylvie Mus. Avant tout, il est primordial de se sentir bien dans sa peau. Au cours de cet entretien avec le magazine de mode, la blogueuse parle également de ses habitudes au quotidien en matière de make-up. Cela se résumerait par un massage du visage avec du « gua sha », un nettoyage avec « une brosse exfoliante » et « un nettoyant ». Enfin, elle ne manque pas d’appliquer du « sérum à la vitamine C », de l’huile de squalène. Il en est de même de la « crème solaire » et « de la baume aux lèvres ».