Mode : Un grand créateur décédé, Alber Elbaz n’est plus !

Mode : Un grand créateur décédé, Alber Elbaz n’est plus !

Le monde de la mode est en deuil. Alber Elbaz, styliste talentueux et ancien directeur artistique de la maison Lanvin s’est éteint hier 24 Avril, à l’âge de 59 ans, emporté par la Covid-19.

Source d’inspiration pour de nombreux jeunes créateurs et apprécié par ses confrères autant pour son talent que pour ses qualités humaines, le styliste légendaire Alber Elbaz est décédé des suites de la Covid-19 le samedi 24 avril, à 59 ans. Un retour sur son parcours et un hommage à ce grand créateur que le monde de la mode pleure.

Un long parcours dans la maison Lanvin

Avant de devenir le directeur artistique de la maison Lavin, Alber Elbaz fait ses premiers pas dans la mode à New York, aux côtés du styliste américain Geoffrey Beene avec qui il collabore pendant 7 ans. Il est ensuite recruté par Ralph Toledano, président de Guy Laroche, pour faire partie de son équipe de designer. Il commence alors à se faire remarquer par le public et devient le directeur de création de la célèbre maison Laroche.

Dans l’année qui suit, Pierre Bergé l’engage comme directeur artistique de Saint Laurent rive gauche, la ligne de prêt-à-porter pour femmes de la maison Yves Saint Laurent. Il occupe ce poste pendant trois ans. Après avoir quitté Yves Saint Laurent, Alber Elbaz part en voyage et prend une année sabbatique, refusant toute proposition de travail. En 2001, il intègre la maison Lavin, une des plus anciennes maisons de couture françaises, en tant que directeur artistique.

Inspiré et riche d’idées innovantes, il réussit à refaire décoller cette maison de couture fondée en 1889. Cette performance lui vaut un standing ovation de tous les professionnels de la mode du monde entier. Il a comme vision de créer des vêtements qui doivent accompagner les femmes dans leur épanouissement personnel afin de leur procurer plus d’indépendance.

Alber Elbaz continue de cartonner !

Après quatorze ans de dur labeur au sein de la maison Lavin, Alber Elbaz est brutalement évincé en 2015, suite à un désaccord avec Shaw-Lan-Wang, la propriétaire de la marque. Il vit mal ce départ précipité et reste sur la touche pendant presque quatre ans. À la fin de l’année 2019, il revient dans le circuit en s’associant à Richemont, un groupe de luxe suisse. Ayant mis son talent et son savoir-faire à la disposition d’autres enseignes pendant toute sa carrière, il entreprend cette collaboration pour lancer sa propre marque.

Toujours animé par la même passion pour la mode, il crée alors AZ Factory, une marque « fonctionnelle et qui convient à tout le monde ». Il se lance dans une aventure plus innovante encore en s’inspirant et en utilisant les nouvelles technologies pour ses créations. À travers AZ Factory, Alber Elbaz ouvre un nouveau chapitre de sa vie. Il considère le lancement de sa marque non comme une continuité de ses travaux, mais comme une renaissance.

Il désire orienter la mode vers une nouvelle approche : la smart fashion. Lors du lancement de sa marque en janvier dernier, il présente pendant la Semaine de la Haute Couture des vêtements conçus avec du tricot AnatoKnit, des fils recyclés et des tissus microfibres. Ces créations avant-gardistes et innovantes marquent les esprits. Ils orientent les créateurs vers de nouvelles idées et une nouvelle conception de l’univers de la mode. Malgré son départ prématuré, Alber Elbaz a laissé son empreinte dans l’industrie de la mode. Il continue d’ailleurs d’inspirer de nombreux créateurs.

Hommage à un grand créateur

A peine quelques heures après l’annonce de son décès, les messages et les hommages à ce grand créateur fusent sur les réseaux sociaux. Les journalistes de mode, les marques, les créateurs et les fans adressent leurs derniers mots à Alber Elbaz.

En plus de son talent indéniable, sa générosité, sa bienveillance, sa gentillesse et sa bonne humeur ont marqué les esprits. Ses collaborateurs qui, au fil du temps, sont devenus ses amis lui ont d’ailleurs rendus hommage. Maria Grazia Chiuri, directrice artistique de Dior et amie proche d’Alber Elbaz, a posté une photo sur Instagram. Avec la légende : « Je n’oublierai jamais combien il était généreux, talentueux et aimant », elle nous a ému.

Il a été la première personne qui m’a fait me sentir chez moi dans l’industrie de la mode. Son mot préféré était amour et c’est avec ce mot que je me souviendrai toujours de lui ». De nombreux internautes expriment leur tristesse face à la perte de ce grand homme. Sa disparition plonge à nouveau le monde de la mode, qui ne s’est pas encore remis du décès de Kenzo, dans le deuil.