Mode : quelles sont les expositions sur la mode à voir absolument à la réouverture des musées !

Mode : quelles sont les expositions sur la mode à voir absolument à la réouverture des musées !

Le 19 Mai prochain, les portes des musées seront de nouveau ouvertes pour le grand public. Focus sur les expositions mode à découvrir en région dès la réouverture.

Après plusieurs mois de silence, le secteur culturel est sur le point de retrouver son public. Pour le plus grand bonheur des fashionista, les musées seront de nouveau ouverts le 19 Mai. Découvrez notre sélection des expositions mode à ne surtout pas rater à partir de mercredi.

Le ruban et la dentelle à l’honneur

Pour la réouverture, les musées de mode mettent à l’honneur l’élégance et la féminité. En effet, le ruban et la dentelle sont au centre des expositions les plus attendues du moment. Un assemblage qui ne peut que se faire remarquer étant donné la beauté des pièces qui y seront présentées. Les mordues d’art, de mode et de sous vêtements chics sont bien servis. Et la large variété de modèles ne peut que donner encore plus de satisfaction à ceux qui s’intéressent à ce type de mode.

« Les rubans de l’intime » sera exposée au Musée d’Art et d’Industrie de Saint-Etienne jusqu’au 14 Novembre. Cette exposition est basée sur la valorisation du corps par l’usage de pièces fines. Il s’agit d’un événement participatif dont les organisateurs souhaitent voir une valorisation de la féminité en mode. Des cabines seront mises à votre disposition pour enfiler des corsets historiques. Le but est d’expérimenter le ressenti des femmes à l’époque où ce type de pièce était le plus populaire.

La Cité de la dentelle et de la mode de Calais accueille également « Voyage au cœur de la dentelle » pour une installation permanente. L’exposition représente principalement la technique « dentelle Leavers ». Quatorze silhouettes représentent ainsi l’évolution de cette matière populaire en mode du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Les modèles sont inspirés notamment d’une femme célèbre de chaque époque.

L’œuvre de Pierre Gatier et la biographie de Yannis Kokkos

Intitulée « De l’élégance parisienne aux rives de l’Oise », l’œuvre de Pierre Gatier sera également exposée dès la réouverture. L’exposition regroupe 130 œuvres qui représentent ainsi l’évolution de la mode et de la culture à l’époque de l’artiste. Entre salons de couture, scènes de bars, cinémas, vous ne serez donc pas déçus de votre visite ! D’autant plus que le côté mode sera parfaitement au rendez-vous ! A l’honneur de Yannis Kokkos, le Centre national du costume de scène réalisera alors « Scènes de Yannis Kokkos ».

Ce grand designer compte 55 années de carrière et plus de 200 spectacles de mode à son actif. L’exposition reflète la vie du créateur à travers les costumes et les dessins qu’il a créés. Des maquettes de décor et des extraits audiovisuels ainsi que des photographies de scène sont également au rendez-vous. Côté tendance, vous ne serez également pas déçus de voir ses différents chefs-d’œuvre.

C’est donc également un événement à ne pas rater ! Vous pourrez également retrouver « De l’élégance parisienne aux rives de l’Oise » au Musée d’Art d’Histoire Louis-Selencq. Cet événement à l’Isle-Adam se déroulera notamment jusqu’au 19 Septembre. Les œuvres de « Scènes de Yannis Kokkos » seront exposées au Centre national du costume et de la scénographie jusqu’au 7 Novembre.

Un clin d’œil à la nature et à la mode

L’heure étant aux préoccupations environnementales, les artistes s’engagent également pour la protection de la planète. Dans cette optique, « Tisser la nature XVe – XXIe siècle » est l’une des expositions les plus attendues pour cette réouverture. Vous pourrez ainsi découvrir les œuvres issues de ce projet jusqu’au 3 Octobre à l’Atelier-Musée Jean Lurçat et à la Cité de Sorèze.

L’exposition se déploie également dans trois autres établissements. Elle se tiendra au Musée de Lodève jusqu’au 22 Août et à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson jusqu’au 25 Septembre. Jusqu’au 1er Novembre, vous pourrez alors la retrouver à l’Abbaye de La Chaise-Dieu.

« Tisser la nature » repose sur le traitement du végétal et de l’art tissé en termes de tapisserie. À travers leurs œuvres, les artistes fontégalement référence aux créations du Moyen-âge et de la Renaissance. En effet, ces deux époques ont été marquées par un engouement pour la nature. Jusqu’à aujourd’hui, les motifs champêtres et les paysages exotiques inspirent donc les artistes contemporains.