Senior : Quels sont les situations à risque quand on vit seul dans son domicile ?

Plutôt que de se rendre en maison de retraite, de nombreux seniors préfèrent vivre seuls à leur domicile. Si cette option leur permet de conserver leur autonomie et leur indépendance, elle pose toutefois un sérieux problème de sécurité.

Senior : Quels sont les situations à risque quand on vit seul dans son domicile ?

En effet, les seniors encourent de réels dangers en raison des pathologies liées à leur âge avancé et l’absence d’une personne capable de veiller sur eux. Néanmoins, des solutions de télésurveillance sont disponibles pour protéger et assister les seniors au quotidien.

Les services de télésurveillance pour veiller sur les personnes âgées qui vivent seules

Si vous êtes un senior ou parent proche d’une personne âgée, vous n’êtes certainement pas sans savoir que la vieillesse est un facteur de fragilité extrême. Entre la perte d’équilibre, les soucis de santé physique et les troubles mentaux, les seniors sont particulièrement vulnérables. Les solutions innovantes de télésurveillance permettent aux aînés de vivre décemment avec de bonnes garanties de sécurité.

La téléassistance à domicile

Si vous avez choisi d’habiter seul, le mécanisme de téléassistance au domicile est taillé sur mesure pour garantir votre sécurité. Grâce à ce dispositif, vous pouvez vous épanouir chez vous et continuer à mener vos différentes activités en toute sérénité.

La téléassistance au domicile se fait par le port d’un discret bracelet ou médaillon. Lorsque vous avez besoin d’aide, il vous suffit d’appuyer sur la touche de votre médaillon ou transmetteur. Ce geste alerte immédiatement la centrale d’écoute. Cette dernière se charge ensuite de faire appel aux secours si une intervention est nécessaire.

Par exemple, la téléassistance Présence Verte garantit une assistance efficace et performante aux seniors en se basant sur deux principaux types d’acteurs. Ces acteurs sont sollicités selon la gravité ou la complexité de la situation survenue. Dans un premier temps, la centrale d’appel peut s’adresser au réseau de solidarité de la personne âgée.

Ce réseau est composé de deux à quatre personnes de votre entourage (parent proche, voisin, amis, médecins…) qui s’engagent à vous assister en cas de situation difficile. Dans un second temps, la centrale d’écoute peut décider d’envoyer directement les services de secours à votre lieu de résidence pour une prise en charge rapide.

Senior qui vit seul

Ce dispositif de téléassistance est simple, facile et efficace. Il fonctionne 7 jours sur 7 et 24h sur 24. Il comprend trois options complémentaires que vous pouvez ajouter pour une protection optimale. En ce qui concerne l’option de sécurité, la société de télésurveillance envoie ses équipes pour faire installer et entretenir un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF). Ainsi, en cas de détection de fumée, la centrale prend les mesures appropriées pour aider et assister la personne âgée.

Il convient ensuite de faire installer une alarme. En cas de chute brutale, l’alarme se déclenche automatiquement. Grâce à cette fonctionnalité, le senior qui vit seul est rassuré et ses proches n’ont pas à s’inquiéter. Enfin, certaines entreprises de téléassistance proposent également de bénéficier d’un soutien psychologique et moral afin de surmonter les situations difficiles (solitudes, deuil, stress…) auxquelles vous êtes confronté.

La téléassistance mobile

La téléassistance mobile vise à garantir la sécurité et l’intégrité physique des seniors durant leurs divers déplacements. Ainsi, si vous pratiquez habituellement une activité à l’extérieur, cette mesure de protection vous sera très utile. Que vous soyez en promenade en ville ou en campagne, il vous suffit d’appuyer sur le bouton du dispositif mobile pour alerter la centrale d’écoute et prévenir les services de secours en cas de danger.

La téléassistance mobile se décline en un dispositif portable intuitif, résistant et facile à manipuler. Dans certaines situations, la société de télésurveillance peut géolocaliser le senior afin de connaître sa localisation géographique et lui apporter l’assistance nécessaire.

Grâce à cette solution de télésurveillance, vous pouvez partir en excursion ou rendre visite à des amis sans compromettre votre sécurité ou vous mettre en danger en raison de votre situation.

La téléassistance connectée

Si vous vivez seul, il est très important que vous soyez en contact avec vos proches pour les rassurer et passer de moments conviviaux. La téléassistance connectée a été pensée pour répondre exactement à ce type de besoin. Les sociétés de télésurveillance proposent généralement un télétransmetteur et un outil de discussion qui accentuent la convivialité et le lien social.

Concrètement, l’outil de communication peut recevoir et diffuser les messages vocaux et visuels envoyés par les proches de la personne âgée. Le service fonctionne 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 et sans aucune interruption.

En bref, voici le mode de fonctionnement de la téléassistance connectée proposée aux seniors :

  • Le conseiller de la société de télésurveillance crée un accès à la messagerie aux personnes choisies par le senior ;
  • Les proches ajoutés à la messagerie se connectent pour envoyer leurs différents messages ;
  • Un voyant s’allume sur l’application dès qu’un message est reçu ;
  • L’utilisateur appuie et écoute ensuite le contenu du message.

Les principaux risques lorsqu’une personne âgée vit seule et sans aucune assistance

Même si le fait d’habiter seul procure un sentiment d’indépendance aux personnes âgées, cela revêt toutefois des dangers parfois graves ou fatals. Entre chute, malaise et isolement social, les seniors qui vivent seuls s’exposent à des situations à risque à ne surtout pas minimiser.

Les chutes

Les chutes sont des situations assez fréquentes chez les personnes ayant un âge avancé. Selon certaines données statistiques, 35% des individus âgés de 65 à 80 ans sont victimes de chutes. Chez les personnes âgées de 80 à 90 ans, ces chiffres s’élèvent à 45%.

Cette prévalence des chutes est liée à plusieurs facteurs, dont les troubles moteurs, l’altération des capacités sensorielles par le vieillissement et la prise de certains médicaments susceptibles de diminuer la vigilance. En raison de ce risque inhérent à la vie des seniors, il est souvent conseillé d’être assisté par une personne ou à défaut d’opter pour une solution de télésurveillance afin d’alerter rapidement les secours.

Le risque de chute des personnes âgées doit être pris au sérieux, car leurs conséquences peuvent être critiques et parfois irréversibles. Elles peuvent par exemple causer un traumatisme crânien à la victime. À cela, il faut ajouter les fractures et plus précieusement la fracture du col du fémur.

senior chute

Les conséquences des chutes peuvent également se manifester sur le plan de la confiance en soi. Après une première chute, le risque de retomber est multiplié par vingt. De plus, la crainte permanente de retomber peut causer une diminution de l’activité physique.

En bref, si vous vivez seul, il est nécessaire de prendre les mesures idoines (bracelet médaillon, alarme, système de géolocalisation…) pour vous faire assister en cas de chute. Néanmoins, la prise de certaines dispositions comme l’amélioration de l’hygiène de vie et l’aménagement du domicile permettent de réduire sensiblement les risques de chutes.

Le manque de lien social

L’isolement est une situation à risque chez les seniors qui vivent seuls. L’absence d’échange et de convivialité provoque en effet une grande souffrance. En tant que personne âgée, vous avez besoin de réconfort moral et de moments d’échanges réguliers avec vos proches, amis et parents. Le manque de lien social entraîne le renfermement qui est l’un des principaux facteurs de la dépression et du stress chez les seniors.

D’après une information des Petits frères des pauvres, 720.000 seniors n’ont eu aucun contact avec leur famille pendant la période de confinement. De plus, selon la même source, 650.000 personnes âgées n’ont trouvé personne avec qui échanger. Ces données démontrent l’extrême solitude de nombreuses personnes âgées.

Pour éviter de subir les méfaits de l’isolement, l’idéal est de miser sur les dispositifs de téléassistance qui favorisent la convivialité et la mise en relation avec des personnes extérieures (conseillers de téléassistance, proches, amis, parents…).

En plus de ces deux situations à risque chez les seniors vivants seuls (chutes et isolement), il en existe d’autres comme la perte de connaissance brusque et les malaises (vertiges, mal de dos, céphalées intenses). Dans chacune de ces situations, il est important de pouvoir compter sur une assistance extérieure, afin de bénéficier d’une bonne prise en charge.