Abstinence sexuelle : Que se passe t-il quand vous ne faites pas l’amour pendant un mois ?


Si vous connaissez une période d’abstinence sexuelle depuis un mois, sachez que celle-ci a des répercussions sur votre corps, aussi bien physiques que psychologiques.

S’il n’y cependant aucune inquiétude à avoir, il convient tout de même de savoir comment votre corps réagit à cela. Découvrez sans plus tarder l’ensemble de nos éléments de réponse pour vous permettre de mieux appréhender cette situation particulière.

La défense immunitaire s’affaiblit en cas d’abstinence sexuelle

Une activité sexuelle régulière au seins de votre couple renforce le système immunitaire grâce à une augmentation de la production d’immunoglobuline au sein de l’organisme. Ainsi, si vous connaissez une période prolongée d’abstinence sexuelle, vous ne pouvez pas profiter de cette redoutable défense corporelle contre les bactéries ainsi que les virus.

Faites attention à votre santé cardiovasculaire

Une excellente santé sexuelle est également liée à une bonne santé de votre système cardiovasculaire. l’abstinence sexuelle pendant un mois vous empêche alors de solliciter votre cœur, ce qui peut avoir un impact négatif sur votre organisme. De manière à évacuer cette frustration sexuelle, il vous est vivement conseillé de pratiquer un sport en sollicitant sainement votre cœur.

Une bonne santé sexuelle est liée à une bonne santé
Une bonne santé sexuelle est liée à une bonne santé

L’abstinence sexuelle peut vous stresser

Le manque, après une période d’un mois, crée forcément de la frustration et ainsi davantage de stress tout au long de la journée. Cela est expliqué par le fait que les personnes n’ayant pas de relations sexuelles de façon régulière connaissent une pression artérielle plus élevée que ceux ayant des activités sexuelles régulières, se traduisant donc par un surplus de stress.

Des dysfonctionnements sexuels

Aussi bien les hommes que les femmes peuvent être touchés par des dysfonctionnements lorsque toute activité sexuelle est arrêtée. De nombreux experts s’accordent à dire qu’une activité régulière permet aux organes sexuels de fonctionner sainement. La gente masculine peut ainsi être touchée par des troubles de l’érection lors de ces périodes d’abstinence sexuelle. La gente féminine, quant à elle, peut connaître un manque de lubrification naturelle pouvant entraîner une certaine sécheresse.

Aussi bien les hommes que les femmes peuvent être touchés
Aussi bien les hommes que les femmes peuvent être touchés

Une augmentation du risque de cancer de la prostate

Messieurs, une faible activité sexuelle augmente le risque d’avoir un cancer de la prostate. En effet, avoir des éjaculations fréquentes présente la particularité de nettoyer efficacement les substances pouvant être nocives au bon fonctionnement de notre organisme. Les hommes connaissant une forte période d’abstinence sexuelle sont ainsi privés de ce mécanisme naturel.