De l’ombre à la lumière du Nord par Stéphane Bigeard : dans la peau d’un manager

De l’ombre à la lumière du Nord par Stéphane Bigeard : dans la peau d’un manager

Avant d’être auteur, Stéphane Bigeard est un expert du management. Un spécialiste du monde sportif, devenu consultant. On entend souvent ce mot anglophone revenir, répété, utilisé dans le langage courant.

Techniques et stratégies

Mais qu’est-ce que signifie vraiment manager ? En réalité, il s’agit de la mise en œuvre de moyens, techniques et stratégies déployés pour atteindre un objectif fixé. Le roman De l’ombre à la lumière du Nord est paru aux Éditions Jets d’Encre en été 2021. Cet ouvrage passionnant raconte l’histoire du club de football des Charbons Ardents, qui a remporté le titre de champion de France, pour la toute première fois en 1998. Cette équipe fictive est inspirée du RC Club de Lens. Le « Menhir » est l’entraîneur qui est lui-même un clin d’œil au « Druide », Daniel Leclercq, décédé en 2019. Ce livre de 392 pages se lit d’une traite, car le style adopté par l’auteur est très oral et léger. L’histoire suit celle d’Axel Coban, personnage principal de cette aventure, qui prend la forme d’une ascension. D’ailleurs, le texte s’ouvre sur une préface écrite par Gervais Martel, l’ancien président du Racing Club de Lens. Tous les éléments présentés entre ces pages semblent s’inscrire dans le réel, avec des anecdotes, qui sont introduites avec humour et authenticité.

De l’ombre à la lumière du Nord, inspiré d’une histoire vraie

Le récit débute à Lille, dans le Nord, Axel va faire la rencontre du chef de l’équipe locale, Monsieur Linek. Ce personnage impressionnant appartient à la vieille école et accepte difficilement la critique. D’ailleurs, le narrateur et lui-même vont alors se livrer un combat plutôt musclé, car le consultant — très observateur — ne va pas tarder à remarquer les points à améliorer chez cette équipe des Charbons Ardents. Comment tirer le meilleur de ces joueurs, de ces hommes qui font face à une pression aussi forte ?

Le monde du football professionel

En France, le football n’est pas un sport comme les autres. En effet, il déchaîne les passions et entraîne parfois de sacrées dérives. Les conseils de ce nouveau coach vont trouver un écho significatif en chacun des membres de l’équipe. C’est pourquoi la fierté du Menhir va être mise à rude épreuve… Mais heureusement, la volonté de réussir l’emporte. Entre les deux hommes, une complicité s’installe : une amitié atypique et insolite. Grâce à des astuces et rituels, la psychologie est placée au centre des attentions. L’on pourrait croire qu’un sport n’engage que le physique et le désir de vaincre, mais cela ne suffit pas. Pour remporter la victoire, il faut nourrir le mental. Mais puisque nous sommes tous uniques, les as du ballon rond le sont également. Chaque profil nécessite une prise en charge adaptée à chacun, permettant une union efficace. Les mots-clés qui définissent ce roman ? La communication, l’acceptation de ses propres échecs et défauts, mais aussi la cohésion. C’est pourquoi ce récit fort ne s’adresse pas spécialement aux fans de foot, mais à tout le monde. Après tout, ce sont des valeurs universelles, qui s’avèrent essentielles au bonheur de chacun. Dans ce livre à la forme originale, le lecteur ne trouvera pas de chapitre numéroté. Leur longueur varie, mais ne perturbe pas l’expérience ni l’immersion. Puisque l’écrivain est un véritable expert et passionné, il parvient à parfaitement retranscrire les matches. En lisant, chaque action lors du jeu est visualisée. Ainsi, une personne qui n’a aucune connaissance en la matière pourra aussi bien profiter de cette déclaration d’amour au sport et au fairplay.

Une plume sincère

Parmi les qualités de ce roman, la sincérité de l’auteur est frappante. Il tient à attirer l’attention sur des points souvent délaissés, voire ignorés du grand public. Avant un match de foot, à l’instant où la clameur s’empare du stade, de nombreux emplois et rôles sont primordiaux, pour créer un instant fort. Cela concerne le staff médical, mais aussi les jardiniers et les commerciaux…

Un message bienveillant

Stéphane Bigeard réussit le pari fou de transmettre son amour pour son sport à un lectorat diversifié. Toutes les générations pourront profiter de cette ascension fulgurante, tout en s’inspirant de sa sagesse. Dans cette quête d’optimisation humaine, Axel vit à fond les évènements qu’il supervise. En résulte un ouvrage presque intimiste, où l’on devine une volonté de diffuser des messages bienveillants et réalistes à la fois.

L’Histoire de l’épopée fantastique du RC Lens en 1998

De l’ombre à la lumière du Nord réussit à retracer le chemin rocambolesque d’une équipe de foot unie, soudée, qui traverse également des passes difficiles et douloureuses. Non, le monde n’est pas tout rose et ça, l’auteur l’a bien compris.

Évidemment, les nostalgiques des meilleures années du RC Lens prendront plaisir à redécouvrir les victoires de leur équipe phare, qui a été ici rebaptisée. Cela peut paraître improbable de trouver autant de points communs entre un livre de développement personnel et l’histoire d’un club de foot sans prétention, qui s’élève à un niveau aussi impressionnant. Grâce à un style qui va droit au but et des passages même émouvants, Stéphane Bigeard révèle les coulisses d’un univers qui suscite jalousie, rage, espoir et rêves. Cet ouvrage pourtant épais n’offre aucun moment de répit, entre soirées arrosées, déceptions, rattrapages et retour à la réalité. Malgré les projecteurs braqués sur des hommes considérés comme des demi-dieux, ces sportifs restent humains. De l’ombre à la lumière du Nord est donc une réussite, une victoire pour son auteur Stéphane Bigeard — qui a su entraîner avec lui une foule de lecteurs satisfaits et touchés en plein cœur.

Pour en savoir plus sur Stéphane Bigeard : http://stephane-bigeard.com/