Activité physique : Combien de temps faut-il bouger pour compenser la sédentarité cet automne ?

Pour lutter contre la sédentarité, une activité physique régulière s'avère être nécessaire ! Voici la durée idéale pour cette pratique !

Activité physique : Combien de temps faut-il bouger pour compenser la sédentarité cet automne ?

La sédentarité est un mode de vie qui se manifeste par le fait de rester presque toujours dans son lieu d’habitation. Pourtant, il est important de noter que le manque d’activité physique aurait de mauvaises répercussions sur notre état de santé !

Pour éviter ce risque, voici donc combien de temps exactement vous devez consacrer pour faire du sport. On vous donne tous les détails dans les paragraphes qui vont succéder !

Activité physique : Cette expérience a permis aux chercheurs d’affirmer un fait surprenant !

La pratique d’une activité physique régulière peut procurer de nombreux avantages pour notre santé ! Mais avec le télétravail qui devient de plus en plus pratiqué, beaucoup commencent à se retrouver dans ce qu’on appelle la sédentarité ! Selon les experts, ce mode de vie se voit actuellement comme un enjeu délicat de la santé.

A ce qu’il paraît, « seuls 5% des adultes ont une activité physique suffisante pour être protectrice ». Pour être plus précis, cette information provient d’une source révélée par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses). Ceci dit, il est donc nécessaire de dire adieu à certaines habitudes – à savoir le fait de s’asseoir trop longtemps – de votre routine pour compenser la sédentarité !

Selon les experts, un manque d’activité physique pourrait générer de lourdes conséquences sur le cholestérol ou encore sur la glycémie ! Certains chercheurs de l’université d’Oulu (Finlande) ont d’ailleurs voulu confirmer la véracité de ce propos. Le résultat de leurs recherches a été publié dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise en juillet dernier.

Pour mener à bien cette expérience, les scientifiques ont recruté plus de 3.700 femmes et hommes pour collecter leurs données. Les informations recueillies ont ensuite été utilisées pour déterminer l’impact que peut avoir l’insuffisance d’activité physique sur notre santé !

Quels sont les impacts générés par le manque d’exercice physique sur notre santé ?

Cette expérience a permis aux chercheurs de révéler les données de chaque participant ! Au cours d’une semaine, les scientifiques ont pu déterminer leur temps d’activité d’intensité légère et d’activité physique modérée à vigoureuse ! Les faits sont plus que surprenants. Alors, les personnes qui ont accepté de suivre cette étude ont été séparées en quatre groupes bien distingués !

Parmi ces équipes, on a pu rencontrer les « active couch potatoes » ! Les participants qui ont été classés dans cette catégorie sont ceux qui ont passé la majorité de leurs journées à glander sur leur canapé ! Les temps d’activité physique a été donc grandement réduit !

D’après le résultat des études, il est prouvé que les personnes qui faisaient partie des active couch potatoes présentaient le temps de sédentarité quotidien le plus élevé ! L’étude montrait également que ces participants enregistraient 220 minutes d’activité physique d’intensité légère dans la journée.

Compte rendu de l’expérience, les scientifiques ont donc prouvé que le manque d’activité physique peut déstabiliser l’équilibre du niveau de glycémie ! Et en même temps, le taux de cholestérol des participants a également été affecté. Dans tous les cas, le manque d’exercice pourrait contribuer à un gain de poids massif !

Un manque d’activité physique augmenterait-il les risques de mortalité ?

Suite à cette expérience, Vahid Farrahi, auteur principal de l’étude, a livré une interview inédite dans les colonnes du New-York Times ! Contrairement aux active couch potatoes, ceux qui ont privilégié l’activité physique présentaient « des différences favorables en termes de santé cardiométabolique ».

Autrement dit, la pratique des activités sportives s’avère donc être une nécessité en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé. « Une seule séance d’entraînement quotidienne d’une trentaine de minutes « pourrait ne pas suffire », avait pourtant souligné Vahid Farrahii.

A ce qu’il paraît, plus d’un tiers des adultes en France enregistrent une activité physique insuffisante ! Ce qui entraîne davantage un niveau de sédentarité élevé. Pire encore, Ansees affirme que ce mode de vie pourrait présenter des « taux de mortalité et de morbidité en hausse » !

En effet, le fait de rester dans une position assise pendant plus de huit heures par jour augmenterait apparemment le risque de cancer ! Pour conclure, il est donc recommandé de pratiquer des séances d’entraînement au minimum une heure. Vu que le simple fait de bouger votre corps suffit, faire une petite promenade en cette saison d’automne pourrait être une expérience amusante !