Shampoing solide : le DIY inratable de cet automne 2022 pour avoir des beaux cheveux !

Très présent ces dernières années dans les salles de bains, le shampoing solide rassemble de plus en plus d'adeptes.

Shampoing solide : le DIY inratable de cet automne 2022 pour avoir des beaux cheveux !

Il s’agit d’un cosmétique naturel, pouvant prendre plusieurs formes et remplaçant efficacement les shampoings liquides. La bonne nouvelle, c’est qu’il peut facilement être fabriqué par soi-même en toute simplicité. Alors, comment concevoir un shampoing solide et durable ?

Pourquoi fabriquer votre propre shampoing solide ?

Le shampoing solide représente une belle alternative pour intégrer des produits zéro déchet dans son quotidien. Il se différencie du shampoing liquide par sa composition exempte de produits chimiques. Mettre en œuvre une bonne recette de shampoing solide DIY, c’est créer un produit dont on maîtrise parfaitement la conception. Alors que les shampoings liquides sont décriés pour les produits chimiques cancérogènes qu’ils intègrent, l’alternative solide fait la part belle aux ingrédients naturels ou issus de l’agriculture biologique.

ingrédients recette shampoing solide

La composition saine du shampoing solide est si bénéfique pour les cheveux que vous pourrez vous passer d’après-shampoing. De plus, ce shampoing traite et protège efficacement les cheveux. Facile à emporter grâce à sa forme compacte, ce shampoing vous revient moins cher. De plus, il vous permet de réaliser jusqu’à 40 shampoings avec un pain de 50 g, soit 3 fois plus qu’une bouteille de shampoing liquide.

Le choix des ingrédients

Pour réaliser votre shampoing naturel, l’huile de coco est célèbre pour ses vertus nourrissantes et sa capacité à fortifier et à faire briller les cheveux. Vous pouvez aussi utiliser des huiles comme celles de ricin et d’avocat, reconnues pour stimuler la pousse de cheveux et traiter les cheveux secs ou ternes. Pour traiter des cheveux abîmés, fins ou cassants, utilisez l’huile d’argan, de pépins de raisin, de camélia ou de bourrache.

Il est important de choisir des huiles végétales pressées à froid. À défaut des huiles, choisissez des beurres végétaux. Le beurre de karité et le beurre de cacao sont très utilisés pour prendre soin de tous les types de cheveux. Il est également possible d’ajouter des huiles essentielles pures à action spécifique en fonction de vos besoins. Toutefois, cet ajout reste facultatif.

Il faudra aussi choisir des poudres minérales ou végétales. Les poudres de shikakaï, de chébé, de neem ou d’ortie piquante sont antipelliculaires et stimulent la pousse des cheveux. Pour apaiser le cuir chevelu, apporter de la souplesse aux cheveux et les rendre brillants, optez pour la poudre d’orange, de brahmi, de guimauve… La poudre d’argile est un classique pour purifier et adoucir les cheveux gras. Cependant, elle peut être remplacée par la poudre de bardane.

A lire :   Vernis à ongle : Ces 3 couleurs de vernis que toutes les femmes voudront porter durant cet automne/hiver 2022 !

Pour faire mousser le produit, il est indispensable d’intégrer un tensioactif végétal sans danger pour la santé et l’environnement. À ce titre, le Sodium Cocoyl Isethionate ou SCI provient du coco et présente une forte tolérance cutanée. Vous ne subirez aucune irritation ni démangeaison en l’utilisant. De plus, il est biodégradable et préserve la quantité idéale de sébum nécessaire pour protéger les cheveux. Oubliez le sodium coco sulfate qui irrite la peau et le lauryl sodium sulfoacétate nocif pour la peau et les cheveux.

Il est nécessaire de dissoudre le tensioactif dans une solution aqueuse. Utilisez de l’eau ou de l’hydrolat de fleur ou encore de l’eau minérale. Vous trouverez facilement ces ingrédients dans les pharmacies ou les boutiques bio.

Les ustensiles à utiliser

Pour effectuer le DIY d’un shampoing solide, voici le matériel nécessaire :

  • un bol pouvant passer au bain-marie,
  • un pilon,
  • une balance pour effectuer les mesures,
  • des moules en silicone,
  • une spatule,
  • une cuillère en bois,
  • une petite casserole ou un faitout,
  • des serviettes propres,
  • des gants,
  • un masque.

Vous pourrez également vous procurer des lunettes de protection pour vous protéger contre la volatilité du tensioactif.

La préparation du shampoing solide

Pour réussir votre shampoing solide, vous devez respecter 50 % de tensioactifs, 10 % de poudres, 20 % d’huile végétale, 15 % d’eau ou d’hydrolats, 5 % d’huile essentielle ou d’un autre complément hydratant comme la glycérine. Assurez-vous d’opérer dans un endroit propre et d’utiliser des ustensiles bien nettoyés. La préparation dure 20 minutes et commence par les mesures en grammes de tous les ingrédients.

Ensuite, portez vos gants, votre masque et ajoutez le tensioactif dans le récipient avec 10 % d’eau. Mélangez, faites fondre au bain-marie puis ajoutez l’huile végétale et votre complément hydratant. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène puis ajoutez la ou les poudres de votre choix avec 5 % d’eau ou d’hydrolat.

fabriquer shampoing solide DIY

Notez qu’il est possible de mettre le mélange de tensioactif, de poudres, d’huiles végétales et de solution aqueuse au bain-marie. Toutefois, il faudra privilégier un chauffage doux pour préserver les actifs. Assurez-vous de l’homogénéité du mélange en remuant sans interruption. Dans le cas où des grains de tensioactifs persistent, utilisez un pilon pour les faire fondre. Malaxez la mixture pâteuse avec vos doigts puis laissez refroidir quelques minutes.

A lire :   Coiffure : Isabelle Adjani ose un changement radicale et abandonne sa chevelure brune pour une coloration surprenante !

Si vous choisissez d’ajouter des huiles essentielles, faites pétrir votre mélange en ajoutant progressivement les gouttes d’huile. Passez à la mise en moule avant que le mélange ne refroidisse complètement. Prenez le soin de tasser la pâte pour un remplissage maximal et lissez le dessus avec une spatule pour améliorer l’aspect du produit.

Laissez reposer pendant 20 minutes au réfrigérateur ou une journée entière à l’air ambiant. Pour optimiser le séchage et favoriser la durabilité du shampoing, vous pouvez prolonger le séchage pendant 2 ou 3 jours de plus. Votre shampoing est alors prêt à être utilisé.

Comment utiliser le shampoing solide ?

Il est possible de frotter le shampoing solide directement sur les cheveux mouillés. Vous pouvez aussi le faire mousser dans vos mains avant de passer la mousse sur les cheveux. Cette seconde méthode est d’ailleurs recommandée si vous avez les cheveux trop fragiles. Massez votre cuir chevelu pour activer la circulation sanguine et favoriser l’absorption des actifs par le cuir chevelu et les fibres capillaires. Rincez après 15 minutes, vos cheveux seront parfaitement nettoyés. Si vous ne pouvez pas vous passer d’après-shampoing, privilégiez un produit solide et 100 % naturel.

Après utilisation, le shampoing solide doit être gardé au sec pour prolonger son usage. Entre deux usages, penser à le sécher en l’éloignant des points d’eau. Vous aurez le choix entre :

  • un porte-savon classique,
  • une boîte étanche dotée d’égouttoir,
  • une grille de séchage,
  • un sac en filet,
  • un gant de toilette,
  • une pochette éponge…

Vous pouvez également le mettre dans votre placard à l’abri de la chaleur. Votre linge absorbera l’humidité et d’ailleurs, il sera parfumé par l’odeur naturelle de votre shampoing solide. Prête à réaliser un shampoing écologique, économique et efficace ? Vous avez désormais tout ce qu’il faut pour créer un produit capillaire DIY adapté à votre type de cheveux.