Miss France 2023 : Les Miss régionales qui sont déjà élues pour succéder à Diane Leyre

Dernièrement, quelques représentantes régionales pour la Miss France 2023 ont déjà été élues. Voici les 6 candidates connues jusque-là avec leur région respective.

Miss France 2023 : Les Miss régionales qui sont déjà élues pour succéder à Diane Leyre

Pour Languedoc-Roussillon, la représentante pour le concours Miss France 2023 sera dévoilée ce vendredi 5 août.

Par ailleurs, d’autres régions ont déjà élu leur candidate pour participer au concours national. Notamment, ces jeunes femmes qui ont chacune leur particularité.

Miss France 2023 : Les candidates déjà connues jusqu’à maintenant

C’est Shaïna Robin qui a eu la chance de continuer son aventure dans Miss France 2023 en Guyane. La jeune femme a 20 ans et c’est en présence de Diane Leyre qu’elle a reçu le titre de Miss Guyane. Notamment, le 16 juillet dernier. Actuellement, elle est dans sa seconde année de classe préparatoire scientifique.

Apparemment, Shaïna Robin veut être une pilote de ligne afin d’avoir un rôle dans le désenclavement de son territoire. En tant que Miss France 2023, son projet est d’aider des jeunes d’avoir la chance d’accéder à des études. Comme elle, ces jeunes n’ont pas pu suivre leurs rêves à cause de l’éloignement et l’insuffisance de lieux d’hébergement.

Du côté de Corse, c’est Oriane Meloni qui est élue pour représenter l’île dans Miss France 2023. Pour se qualifier, la jeune femme a dû surpasser sa sœur jumelle Melody qui a aussi participé. Agée de 22 ans, elle prépare actuellement son master en Santé publique. Apparemment, elle envisage de travailler comme chargée de mission et de faire de la prévention en même temps.

Oriane Meloni est une grande passionnée d’équitation. En tant que Miss France 2023, la jeune femme projette de s’engager dans l’association ajaccienne. Cette dernière se concentre surtout sur les enfants hospitalisés Sonniu Zitellini. Avec cela, la candidate veut proliférer les valeurs du domaine médical dans lequel elle se trouve.

Les candidates qui sont qualifiées pour le concours national

Pour Guadeloupe, c’est Indira Ampiot qui est élue. A peine 18 ans, la jeune femme a donc la chance de continuer son aventure dans Miss France 2023. Comme carrière, elle veut travailler en tant que design spécialisé. Cela, dans le domaine de la communication publicitaire et visuelle.

D’ailleurs, surprise par sa qualification pour Miss France 2023, Indira Ampiot s’est confiée à Rci.fm. D’après ce qu’elle a expliqué : « On a toujours un certain étonnement puisque toutes les candidates étaient splendides ». Forcément, pour la jeune femme, cela n’a pas été gagné d’avance. Comme elle l’a poursuivi : « Aucune n’a démérité, on avait toutes une chance de gagner ».

En Saint-Martin et Saint-Barthélémy, C’est Inès Tessier qui élue pour prétendre au titre de Miss France 2023. Agée de 19 ans, la jeune femme est passionnée d’art. Apparemment, elle fait des études de cinéma au Canada. Très sportive, son souhait est de s’engager dans l’écologie et de se battre pour la liberté des femmes.

Pour la région de Provence, c’est Chana Goyons qui va la représenter dans Miss France 2023. Agée de 18 ans, la jeune femme vient juste d’avoir son bacc avec une mention bien. Passionnée de sport, elle veut faire des études dans la finance ou encore le commerce. En plus de cela, elle pratique aussi le golf. Comme souhait, la tropézienne veut surtout aller au secours des enfants défavorisés.

Miss France 2023 : c’est Herenui Tuheiava qui va présenter Tahiti

A Tahiti, c’est Herenui Tuheiava qui a décroché le titre de Miss de la région. En effet, c’est la première Miss régionale élue pour cette Miss France 2023. Notamment, le vendredi 24 juin dernier à Papeete. La jeune femme a 23 ans et fait des études en web marketing où elle prépare son Master. En plus de cela, elle travaille aussi pour Tahiti Tourisme en tant que chargée de communication.

D’après ce que Herenui Tuheiava a dit, elle s’est déjà engagée dans une lutte pour l’amélioration de la condition des femmes. Apparemment, sa participation lui a permis de se rapprocher de son père. Sur le sujet, elle a confié que ses parents sont séparés et qu’elle n’a plus vécu aux côtés de sa mère. En effet, l’aventure a renforcé ses liens avec son père. Ce dernier l’a toujours soutenue tout au long de la compétition.