Covid-19 : « Sans visage », quel est ce syndrome qui atteint plus d’enfants et d’adolescents ?

Après le syndrome de la cabane, un autre état se fait remarquer face à la pandémie de covid-19. Découvrez les détails !

Covid-19 : « Sans visage », quel est ce syndrome qui atteint plus d’enfants et d’adolescents ?

Deux ans après l’apparition du premier cas de covid-19, la pandémie continue de nous tourmenter. Cela se ressent autant entre l’arrivée de nouveaux variants que des symptômes qui se diversifient de plus en plus.

Un signe en particulier aurait d’ailleurs été remarqué chez les adolescents. Vous avez déjà entendu parler de « Visage vide » ? On vous donne les détails dans la suite de cet article !

Covid-19 : Un bilan en hausse !

Après la relaxe des mesures sanitaires, les français ont pu profiter d’une certaine liberté. Les étudiants mais également les foyers en quête d’un lieu de divertissement ont en été les principaux bénéficiaires. En effet, l’obligation de porter un masque sanitaire n’étant plus en vigueur, il est plus facile de se déplacer dans les divers établissements que l’on côtoyait auparavant. Une situation à double tranchant puisque le manque de vigilance de certain a toutefois quelques peu dégradé la situation.

Cela s’est notamment ressenti au niveau du nombre de contamination des derniers jours. En effet, le bilan des patients pour cette fin mars était quelques peu en hausse. Une situation que l’on peut considérer comme dangereuse pour la France. L’Etat avait d’ailleurs fait part de la possibilité de resserrer les mesures sanitaires à nouveau. Et cela surtout, si une nouvelle flambée de contamination est recensée.

Pour l’heure, une sixième vague est donc à craindre. De quoi alerter les français à être le plus prudent possible face à la contagion de la pandémie. A noter qu’entre le 18 et 31 mars, les autorités sanitaires ont recensés une progression du taux d’incidence de seulement 18%. Une situation qui peut donc être rassurante malgré la hausse du nombre de cas.

D’autant plus que le covid-19 touche des personnes de toutes les tranches d’âges. Les symptômes recensés d’un malade à un autre ne sont d’ailleurs pas toujours les mêmes, ce qui pousse à une étude constante sur cette pandémie. Et un nouveau syndrome touchant principalement les enfants et les adolescents a notamment suscité l’attention des professionnels de la santé.

Qu’est-ce que le « visage vide » ?

Qu’on se rassure, ce symptôme décrit par les autorités sanitaires fait partie des moins graves. Il se produirait d’ailleurs uniquement une fois la maladie passée ou pour les personnes qui n’ont pas encore été contaminée par le covid-19. Cette dernière serait d’ailleurs particulièrement présente chez les enfants et les adolescents. Cela n’empêche toutefois pas les adultes de le ressentir à certaines occasions.

Le port du masque a fait partie intégrante de notre vie depuis plus de deux ans maintenant. Et la possibilité de ne plus le porter peut être une source d’angoisse pour certains. C’est d’ailleurs en cela que le « symptôme du sans visage » consiste, face à cette pandémie de covid-19. Cette dernière se traduit notamment par une sensation d’angoisse face aux personnes qui ne se protègent plus à l’aide de cet accessoire.

Bien que la sensation de liberté ressentie à la levée du masque soit importante, cela n’enlève pas le risque de contamination. Et c’est justement cette situation qui peut faire peur. Un état psychologique qu’il ne faudra donc pas négliger durant cette période. Et ce surtout si vous faîtes partie de ces personnes qui se déplacent régulièrement dans des lieux publics.

Si l’on en croit les études liées à ce nouveau syndrome post covid-19, ce dernier serait lié à un état émotionnel omniprésent actuellement. L’accumulation de cette dernière serait principalement en cause de cette sensation d’insécurité. Heureusement qu’il est possible d’y échapper soit en continuant de porter le masque, soit en essayant de s’habituer de nouveau à ce retrait.

Covid-19 : un symptôme plus profond ?

Vous l’aurez compris, le « sans visage » est donc une situation psychologique qui découlerait principalement de l’apres masque covid-19. Bon nombre de jeunes et enfants la ressentent d’autant plus que cela les expose. En effet, il a été remarqué que cet état serait également issu de la peur du rejet.

Heureusement, ce n’est pas tout le monde qui en souffre. Ou du moins, il est évident que certains profils sont plus sujets à ce symptôme que d’autres. Les personnes ayant des phobies prononcées ainsi que des troubles de l’anxiété y sont les plus sensibles. De quoi vous alerter et prendre un temps d’adaptation avant de ne plus porter le masque !