Covid-19 : Quelles sont les nouvelles mesures prises pour faire face au variant Omicron ?

Recensé dans plusieurs pays de l'Europe, le nouveau variant du covid-19 alarme les autorités sanitaires. En effet, l’Omicron serait nouvelle souche plus ravageuse que la précédente. De quoi instaurer de nouvelles mesures.

Covid-19 : Quelles sont les nouvelles mesures prises pour faire face au variant Omicron ?

Selon les derniers rapports, ce nouveau variant n’a pas encore touché le sol français. Or, certains doutes se manifestent auprès de l’autorité française quant à l’existence de cette nouvelle souche dans notre territoire. Une procédure de séquençage va être lancée prochainement pour déterminer la véracité de la situation

Tout sur le variant Omicron du covid-19

Le variant Omicron gagne du terrain actuellement en Europe. Il a été détecté dans plusieurs pays comme le Belgique. En effet, c’est le premier pays en Europe à avoir annoncé l’existence de ce variant du covid-19 dans son territoire. L’Australie vient également de signaler ses deux premiers cas. Il s’agit de voyageurs arrivés sur un vol à destination de Sydney qui ont été testés positifs au nouveau variant.

Et dans le monde, de nombreux pays ont fermé leurs frontières aux pays d’Afrique australe, où a été détecté le nouveau variant. Les restrictions de voyage concernent l’Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Mozambique et dans certains cas le Malawi.

Selon le ministre de la Santé, il a estimé dimanche matin que dans quelques heures on saura s’il y a de nouveaux recensés portant ce nouveau variant. Une information dont tout le monde doit être au courant à termes. Le président de la Commission européenne a exhorté à plusieurs reprises le public à rester vigilant et à prendre des mesures. De quoi donner aux scientifiques le temps d’analyser les changements.

Le Premier Ministre Coréen quant à lui, a été plus drastique. En effet, Tokyo a instauré une mesure des plus strictes à partir du 30 novembre dernier. Les frontières sont donc totalement fermées pour le pays. Une mesure qui permettra de réduire les risques de contamination au nouveau variant de covid-19.

Les nouvelles mesures de la 5ème vague.

Suite à la propagation du variant Delta, la France sera à nouveau confrontée à une prochaine vague de la pandémie. Cette nouvelle souche du covid-19 venue de l’Afrique du Sud est connue pour réduire de 40% dans la transmission de la maladie. Si ses symptômes sont plus légers, elle n’en est pas moins dangereuse.

Cette nouvelle dégradation de la situation sanitaire est principalement marquée par une augmentation du nombre de patient. Le gouvernement envisage donc le retour du couvre-feu dans les prochaines semaines. Une mesure qui permettrait d’ailleurs de réduire les risques de contamination de manière conséquente.

Etant donné l’implication de nombreux pays européens, toute personne entrant dans le pays doit subir un test PCR. Ce dernier doit également être confiné 2 jours jusqu’à ce qu’elle obtienne les résultats. De plus, tout le monde dans la rue doit être vigilant et respecter toutes les règles sanitaires.

Les médecins ont d’ailleurs reçu pour instruction de proposer des tests PCR plutôt que des tests d’antigène. Cette mesure s’applique surtout aux personnes qui viennent de l’Afrique australe au cours des 14 derniers jours. Toutes les personnes qui ont interagissent ou ont eu un contact avec ces personnes seront donc soumises à un test antigène.

Et la vaccination anti covid-19 ?

Actuellement, la campagne de vaccination en France ne semble convaincre beaucoup monde. De plus, selon les dernières nouvelles, le variant Delta, ainsi que le nouveau variant Omicron, affectent même les personnes vaccinées. Le seul avantage pour les personnes vaccinées, c’est qu’elles ne sont donc plus exposées à des risques de forme grave que peut causer le COVID-19.

Le gouvernement français continue toutefois d’inciter les 6.000.000 de personnes restantes à se faire vacciner au plus vite. Les dernières statistiques démontrent que 76,9% de la population française a alors déjà reçu au moins une première dose de vaccination. Plutôt une bonne nouvelle vu l’évolution de la situation actuelle. De plus, l’arrivée de 3 millions de doses de vaccin a été livrée ce lundi dans toute la France.