Ophélie Winter : méconnaissable, la chanteuse est victime de moqueries sur les réseaux sociaux !

On la disait droguée, ruinée, à la rue, et pourtant elle est bien là. Tel un phœnix, elle renait de ses cendres, Ophélie Winter revient sur le devant de la scène, elle enchaine les apparitions sur les plateaux télé et défraie de nouveau la chronique.

Ophélie Winter : méconnaissable, la chanteuse est victime de moqueries sur les réseaux sociaux !

Lors de son passage sur TMC le 31 mai dernier, on y découvre le visage transformé d’Ophélie Winter, et très vite il suscite de vives réactions chez les téléspectateurs. Son physique choque et le moins qu’on puisse dire est que les internautes n’y sont pas allés de main morte dans leurs commentaires !

Ophélie Winter sur le plateau de Yann Barthès

C’est sur le plateau de Yann Barthès dans son émission Quotidien qu’Ophélie Winter a choisi de faire son retour afin de faire la promotion de son livre autobiographique Résilience.

Elle fait son apparition, masquée, superbe dans son tailleur pantalon rose flashy, puis elle enlève son masque et très vite on se rend compte quelque chose cloche, on ne peut pas ne rien remarquer, elle est méconnaissable. Malgré ses sourires et ses rires à outrance, sa nervosité est palpable. Elle ne tient pas en place, elle parle avec les mains, elle tripote ses cheveux, elle ne cesse de tourner sur son tabouret pendant toute la durée de l’émission.

Très vite les messages fusent sur twitter, cinglants, tranchants : « Oula qu’est-ce qu’il lui est arrivé ? », « Mais…le menton d’Ophélie Winter a poussé ou c’est moi ? », « Ophélie Winter c’est la sœur Bogdanoff ». Les internautes sont choqués.

De la souffrance avant tout pour Ophélie Winter

Ce n’est pas la première fois qu’elle a recours à la chirurgie esthétique, l’année de ses 18 ans , elle subit une rhinoplastie suggérée et offerte par sa mère 2 années auparavant. Depuis cette époque, sa silhouette et son visage ont évolué sans qu’elle ne se soit jamais vraiment étalée sur le sujet.

Sur le plateau, même si ses propos semblent parfois décousus, elle amorce une tentative d’explication concernant son physique. Ophélie Winter explique tout d’abord qu’elle souffre de dismorphophobie depuis longtemps, qu’elle a une image d’elle-même qui ne reflète pas la réalité.

Ensuite, comme pour anticiper les cancans, elle explique « j’ai vécu un cambriolage affreux, on m’a tabassée…je ne suis plus tout à fait symétrique…je me sens encore plus mal dans mon visage qu’avant… » laissant sous-entendre que sa transformation est le fruit d’une chirurgie visant à réparer son visage abîmé.

Résilience : le titre de son livre autobiographique sonne juste, faire preuve de résilience c’est se reconstruire suite à un traumatisme, Ophélie Winter a-t-elle tenté de se reconstruire dans tous les sens du terme suite à ce cambriolage et à toutes les épreuves qu’elle a traversées dans sa vie ?