Elizabeth II : la reine est dévastée après le prince Philip, un autre membre de sa famille est mort !

Elizabeth II : la reine est dévastée après le prince Philip, un autre membre de sa famille est mort !

La tragédie continue pour la Reine Elizabeth II. Rappelez-vous, il y a un peu plus d’un mois que le Prince Philip a fait de la Reine une veuve. Et voilà qu’elle doit déjà se séparer d’un autre membre de sa famille. Découvrez tout de suite à qui elle a dû faire ses adieux récemment.

La reine Elizabeth II est en deuil

Dans la vie, le départ des enfants qui datent depuis très longtemps et la naissance des arrières petits-enfants indiquent qu’un couple a dépassé le cap du troisième âge. À ce stade, ces personnes cherchent à compenser le vide laissé par le départ des enfants. Alors, dans la plupart des cas, ils se tournent vers des animaux de compagnie. Il fut un temps, le couple royal, Philip et Elizabeth II, a reçu des chiens en guise de cadeau. Suite à mort de son mari, les deux animaux étaient un moyen idéal pour réconforter la Reine.

La Reine Elizabeth II a alors accepté d’adopter ces deux chiots de race corgis. D’ailleurs, elle a eu l’idée surprenante de donner à l’un des chiots le même nom que l’un des membres de sa famille. Pas n’importe lequel, mais une personne qui lui est très proche, Fergus. C’était le nom de son oncle vétéran. Muick est l’endroit préféré de la Reine. Il s’agit du Lock Muick à Balmoral Castle. Elle a donc baptisé le deuxième chiot, Muick.

Malheureusement pour la Reine, l’un des chiots est décédé alors qu’il est tout juste âgé de cinq mois. Le plus triste dans cette histoire c’est que la perte de ce chiot s’est produite à peu près un mois après la mort de son cher époux. Privée de son mari, la Reine trouve de réconfort dans la présence de ces deux chiots. En effet, la Reine Elizabeth II passait le plus clair de son temps en leur compagnie. Elle avait, par exemple, l’habitude de réaliser des ballades dans le jardin de Windsor, escortée de ses deux petits gardes du corps.

Un changement entraînant un autre

Bien qu’elle soit la plupart du temps présente au Buckingam Palace, il est dans les coutumes de la Reine Elizabeth II d’aller dans le château de Windsor. Cette habitude risque de changer dans les jours à venir. En effet, d’après les dires de ses petits-fils, William et Harry, la Reine n’aurait jamais appréciée cet endroit. Cette déclaration ne manquera pas de faire écho et suscitera absolument l’attention des publics et de la presse britannique.

La brusque séparation avec son chiot pourrait influencer probablement l’emploi du temps de la Reine Elizabeth. Elle pourrait donc prolonger, sans date précise, son séjour à Windsor. Un changement sans précédent peut alors se préparer dans le cas où la reine décide d’y rester définitivement. Rien n’est encore décidé pour le moment. La Reine n’a pas encore donnée ses avis personnels sur le nouvel endroit où elle devrait s’installer après ces deux drames.