The 100 saison 7 : La mort d’un personnage principal déçoit beaucoup les fans de la série !


The 100 saison 7 : La mort d’un personnage principal déçoit beaucoup les fans de la série !

En près de 100 épisodes, la série The 100 a enchaîné les morts marquantes, éliminer un personnage de manière brutale ne constitue pas quelque chose de répréhensible sur le plan scénaristique.

D’ailleurs, la série a appliqué cette formule à maintes reprises afin de signifier qu’aucun de ses protagonistes ne se trouve en totale sécurité. Par contre, on peut légitimement contester le fait de faire disparaître un personnage principal en bâclant sa mort. Si vous n’avez pas encore regardé le 13ème épisode de la 7ème saison de la série, sachez que ce qui suit relève du pur spoiler !

La fin tragique d’un personnage central de The 100

Dans ce 13ème épisode de la saison 7 de The 100, Clarke essaie de prendre la fuite en traversant un portail et prend conscience que Bellamy détient le carnet de Madi. La jeune femme, qui est prête à protéger au péril de sa vie celle qu’elle considère désormais comme sa propre fille, pointe alors son arme en direction de Bellamy. Ce dernier n’accepte pas de se rendre et déclare que le futur de l’espèce humaine est en jeu. Clarke le tue alors en lui tirant dans le cœur, puis elle quitte enfin les lieux pour échapper aux gardes sans reprendre le carnet de Madi.

« Libérer » certains acteurs…

Du point de vue symbolique, le sort funeste de Bellamy ne possède pas la même puissance que celui de Lexa. Néanmoins, ces deux morts se rejoignent sur un point : chacune d’elles a été écrite de manière à permettre aux acteurs de quitter la série pour travailler sur d’autres projets. Bob Morley, qui incarnait depuis déjà 6 années consécutives le personnage de Bellamy, désirait tourner définitivement la page de « The 100 » pour interpréter ailleurs de nouveaux rôles.

Les scénaristes ont donc dû adapter leur histoire afin que son départ paraisse crédible. Il ne restait pourtant que 3 épisodes à tourner avant la fin de la série ! Le créateur et producteur de « The 100 », Jason Rothenberg, a commenté ce départ sur sa page Twitter moins de 24 heures après la diffusion de l’épisode : « Pendant 7 saisons, « The 100 » a tenté de mettre en scène le comportement ténébreux de plusieurs humains qui sont obligés de survivre dans un environnement hostile. La série a également abordé l’impact de ces actes, parfois immoraux, sur la psychologie de leurs auteurs. Nous étions conscients que le décès de Bellamy devait être lié au thème central de la série : « réussir à survivre ».

Qui seriez-vous prêt à protéger ? Qui pourriez-vous sacrifier ? Sa mort est véritablement tragique. Mais l’amour intense qu’il portait à ceux qui l’entouraient ne s’éteindra pas et influencera la suite du récit, jusqu’à sa toute fin. Nous adressons nos remerciements à Bob pour sa superbe performance d’acteur durant toutes ces saisons et nous espérons que ses prochains projets seront couronnés de succès. »

Les fans de la série The 100 sont mécontents

Bien entendu, cet hommage tweeté n’a pas contenté les nombreux fans mécontents de la série. Leur insatisfaction dépasse d’ailleurs largement le « Bellarke ship » qui prédisait l’union amoureuse de Bellamy et de Clarke. En étant tué par sa meilleure amie (certains diront même « son âme sœur » !), le personnage de Bellamy connaît une fin tragique qui fait sens par rapport au thème essentiel de la série axé sur la survie et le sacrifice. Souvenons-nous de la décision douloureuse qu’avait pris Clarke, dans le 8ème épisode de la seconde saison, quand elle a été obligée d’éliminer Finn, le jeune homme qu’elle aimait, pour protéger son peuple après avoir passé un accord avec Lexa et les Grounders.

Cet épisode merveilleusement mis en scène et scénarisé a profondément marqué l’esprit des fans de la série. Comparativement à la fin de Bellamy, celle de Finn a été écrite de manière soigneuse et cohérente. Elle s’intègre parfaitement dans l’histoire de « The 100 ». Cette mort n’a strictement rien à voir avec celle de Bellamy, personnage qui a finalement été très peu mis en avant durant cette dernière saison.

Une série en manque d’inspiration

On ne peut le nier : « The 100 » fait preuve de peu d’inspiration et de créativité depuis déjà plusieurs saisons. Le scénario se montre répétitif, est ralenti par des longueurs inutiles et se focalise sur un trop grand nombre d’intrigues parallèles qui s’avèrent brouillonnes et peu intéressantes pour les spectateurs.

On est donc en droit de se poser cette question légitime : la série devait-elle comporter autant de saisons ? Il était donc grand temps que « The 100 » prenne fin. Même la mort maladroitement construite du personnage de Bellamy semble découler de cette envie d’en finir le plus rapidement possible pour passer enfin à autre chose…

Des choix scénaristiques inexplicables

On peut même parler carrément de « bâclage » pour cette scène tragique, car elle présente deux choix inexplicables et totalement illogiques par rapport au récit. Premièrement, en tuant Bellamy, Clarke était censée empêcher les Disciples de mettre la main sur le carnet de Madi. Or, après l’avoir abattu, elle quitte les lieux sans prendre le précieux objet !

Durant la saison 7, Clarke évoque le fait qu’elle perd ceux qu’elle aime.
Durant la saison 7, Clarke évoque le fait qu’elle perd ceux qu’elle aime.

Deuxièmement, pourquoi Clarke lui tire-t-elle une balle en plein cœur ? Elle aurait pu viser l’une de ses jambes, par exemple, ou une autre partie du corps, ce qui n’aurait pas entraîné sa mort. Clarke et Bellamy n’ont pas toujours été d’accord dans le passé. Ils ont même été quasiment adversaires pendant un temps.

Cependant, l’amitié et le respect qu’ils ont l’un pour l’autre, de même que toutes les situations difficiles qu’ils ont vécues ensemble ont créé un lien très puissant entre ces deux personnages. Protéger à tout prix Madi (ce qu’elle ne réussit pas à accomplir en fin de compte, puisqu’elle ne récupère pas son carnet !) ne peut légitimer le geste de Clarke. Bellamy n’aura d’ailleurs même pas eu l’occasion de faire ses adieux à Octavia, sa propre sœur, ou à Echo, sa petite amie.

Boucler l’histoire dignement dans la saison 7

Une nouvelle fois, le spectateur est privé de la dramaturgie qui lui était promise au fil des précédentes saisons et le récit s’accélère trop, sans prendre le temps d’exposer correctement les événements. La mort de Bellamy devrait impacter fortement Clarke dans les 3 prochains (et derniers) épisodes de la saison 7 de The 100. Tout du moins, c’est ce qui serait logique pour maintenir une certaine cohérence scénaristique !

Clarke dans The 100
Clarke dans The 100

Les fans s’attendent à ce que Clarke meure à son tour en se sacrifiant pour une cause qui dépasse son personnage, ce qui, là aussi, serait cohérent avec le thème principal de « The 100 ». Toutefois, si Clarke doit se sacrifier, espérons que sa fin aura droit à un traitement plus logique et plus digne que celle de Bellamy.