Les Princes de l’Amour : Alexis Villain a été condamné à de la prison ferme, les révélations chocs !

Les Princes de l’Amour : Alexis Villain a été condamné à de la prison ferme, les révélations chocs !

Connu du public pour sa participation à Mister France 2019, Alexis Villain a une nouvelle fois fait parler de lui. Le candidat de l’émission Les princes de l’Amour saison 8 vient d’être condamné !

C’est une triste nouvelle qui vient de tomber pour Alexis Villain, ancien candidat de Mister France 2019 et prétendant dans « Les princes de l’amour ». Ayant déjà été au cœur de plusieurs scandales, le jeune homme aurait été violent avec sa compagne. On vous dit tout !

Alexis Villain a plusieurs scandales à son actif

Alexis Villain, grand charmeur au visage d’ange, s’est fait connaître dans le concours Mister France 2019. Après avoir remporté le titre de Mister Pays de la Loire, le jeune homme aspire à décrocher l’écharpe. Son élimination à un stade précoce de la compétition lui a toutefois laissé un goût amer. Et cela se comprend puisque l’atteinte de tels niveaux nécessite de grands efforts. Un travail que le jeune homme a fournit sans relâche mais qui n’aura donc pas payé.

Le lendemain de la cérémonie, le candidat de l’émission de téléréalité “ Les Princes de l’Amour” s’empare des réseaux sociaux pour faire des révélations chocs. Alexis Villain accuse le comité Mister France de chantage et d’avoir truqué les résultats. « Le comité n’a même pas d’huissier de justice, il demande à des candidats de coucher pour réussir », dit-il en brûlant son écharpe en direct sur sa page Facebook. Une petite bombe dans le monde des concours de beauté masculin.

Cette révélation lui a valu une poursuite judiciaire pour diffamation publique. L’affaire a été très médiatisée et la mauvaise réputation du jeune homme s’est amplifiée sur les réseaux. Dès lors, le public a commencé à mettre en doute sa crédibilité. Mais il a rapidement rebondi en intégrant une émission de téléréalité qui n’est autre que “Les Princes de l’Amour”.

Un passage très remarqué dans « Les princes de l’amour »

Il ne lui a fallut que quelques mois pour se faire une place dans l’émission « Les princes de l’amour ». Le candidat faisait alors son entrée dans la villa en tant que prétendant de Kellyn. Dès le début du programme, il se met à dos les autres participants à cause d’une blague douteuse.

Et comme toujours, le caractère bien trempé de ce dernier n’arrange pas les choses. En off, le prétendant a lancé sa carte bleue par terre en disant que celle qui la ramassera est une matérialiste. C’est son altercation avec Alix sur ce sujet qui met l’ancien Mister sous le feu des projecteurs. Et son aventure dans “Les Princes de l’Amour” ne va pas en s’améliorant !

En effet, il terminera son aventure avec une réputation encore moins flatteuse. Après avoir quitté le programme, le jeune homme a encore une fois fait parler de lui. Il remet en cause la sincérité de sa princesse. Selon lui, « elle était dans l’émission pour bosser » et n’avait pas l’intention de chercher l’amour.

Alexis Villain est condamné à 9 mois de prison ferme

Bien que tout le monde sache qu’Alexis Villain n’a pas la langue dans sa poche, l’ancien prétendant serait également violent. En effet, le tribunal vient de le condamner à dix-huit mois de prison pour violences conjugales. Une situation qui ne semble pas choquer ses fans plus que cela !

En effet, les différentes altercations qu’il a créées par le passé laissaient à penser ce type de comportement. Sa petite amie a été retrouvée chez lui avec des contusions au visage et au cou le 26 mai dernier. C’est une amie de la victime qui a alerté la police, après avoir reçu un message inquiétant. Le contexte de la dispute était une crise de jalousie. Une situation qui semble banale et qui pourtant a laissé place à un véritable drame.

Lors de l’audience, le jeune homme de 27 ans a expliqué qu’il souffrait de dépression. Sa ligne de défense n’a toutefois pas convaincu le procureur. Il a été condamné à neuf mois de prison ferme et neuf autres mois avec sursis probatoire de trois ans. L’obligation de soins et une interdiction de port d’arme et de contacter la victime ont été ajoutées à la sentence.