Baume à lèvres : Comment faire pour avoir une jolie bouche cet automne avec ce produit de beauté ?

La saison chaude se termine bientôt. Préparez-vous à l’hiver. Prenez soin de votre corps et de votre bouche. Munissez-vous d’un baume à lèvres.

Baume à lèvres : Comment faire pour avoir une jolie bouche cet automne avec ce produit de beauté ?

À cause d’une baisse de la température, la saison fraîche aura des effets sur chaque partie du corps. La bouche ne fait pas exception à cette règle.

D’où la raison de recourir à l’usage d’un baume à lèvres. Ce produit cosmétique s’utilise toutefois sous certaines conditions.

Baume à lèvres : Dans quel cas l’utiliser ?

En ce qui concerne la vertu de ce produit cosmétique, il en existerait plusieurs. Depuis son apparition à la fin du 19e siècle, le baume à lèvres doit essentiellement sa réputation à son effet hydratant. En raison d’un contact à l’air libre au quotidien, la bouche s’expose à diverses menaces dont le dessèchement.

Ce problème compte parmi ses principaux facteurs la pollution, la climatisation et l’insolation. Mais le tabagisme et l’acidité de la salive peuvent aussi parfois donner lieu à un dessèchement des lèvres. Outre son rôle d’hydratant, le baume à lèvres assure également une fonction réparatrice. En effet, le dessèchement aura diverses conséquences comme la gerçure, la brûlure et le tiraillement.

Le baume facilite donc la guérison de ces infections. Enfin, à titre préventif, ce produit aide les lèvres à limiter ou freiner l’entrée de divers agents pathologiques tels que les bactéries et les virus. Le baume à lèvres peut en ce sens être considéré comme une sorte de barrière.

En conséquence, le baume s’adresse à toute catégorie de personne. D’un point de vue culturel, le baume à lèvres est jugé comme strictement féminin. Ce qui n’est pas toujours le cas. En effet, les hommes et les enfants peuvent également tirer profit de ses bienfaits.

À quelle fréquence et à quelle proportion s’en servir ?

«Aux grands maux, les grands remèdes. », nous enseigne le dicton. La quantité de baumes utilisés et la fréquence de l’application dépendent de nos besoins. Si vous utilisez un baume à lèvres pour protéger votre bouche, une utilisation à faible fréquence et à faible quantité suffira.

En revanche, si vous optez pour un baume à titre curatif, une application régulière et en grande quantité s’impose naturellement. D’une manière générale, la fréquence d’utilisation d’un baume à lèvres recommandée équivaut à trois fois par jour notamment le matin après le brossage des dents, le jour après le déjeuner et le soir au moment de se coucher.

De ce fait, il serait incommode d’appliquer un le baume à lèvres avant le repas. Dans certains cas, toutefois, les effets du dessèchement deviennent plus sérieux et plus apparents. Cela implique nécessairement le recours à un traitement particulier.

Vous utiliserez d’autres produits parallèlement à votre baume à lèvres. Dans la mesure où la peau des lèvres présente une certaine fragilité, il reste préférable de faire preuve de prudence quant à ses soins. Il faut toujours demander l’avis de son médecin.

Baume à lèvres : Quel produit choisir ?

Sur la toile et dans les magasins spécialisés, nous nous trouvons actuellement devant une large gamme de choix. Pour reconnaître les meilleurs, vous devez prendre en compte plusieurs indices parmi lesquels le mode de fabrication et la propriété de chaque produit. Indiscutablement, la formule bio entre dans les critères constituant la qualité d’un baume à lèvres. Ainsi, le produit « Rêve de Miel » de Nuxe contient des ingrédients d’origine naturelle à 100%. Vu son nom, ce baume est obtenu à partir du miel de lavande, de la cire d’abeille et de la propolis. Il coûte actuellement 12,99 euros. Pour leur part, les baume à lèvres Cicavit de SVR et Cold Cream Nutrition d’Avène affichent un taux de contenance de 99% en produits naturels. Le produit de SVR est proposé à 5,75 euros tandis que celui d’Avène est proposé à 4,29 euros.

En termes de caractéristique, son effet cicatrisant contribue également à l’efficacité d’un baume à lèvres. Tel serait le cas pour le stick Calendula Dermoplasmine et le Cica-baume Bariéderm d’Uriage disponibles respectivement à 3,37 euros et à 5,19 euros. Par ailleurs, ces deux baumes disposent d’autres propriétés. À savoir leur effet adoucissant et leur rôle protecteur. Bien entendu, le rapport qualité-prix peut aussi être pris en compte lors de l’achat d’un baume à lèvres. D’un produit à un autre, le prix peut varier. Dans certains cas, certains baumes agissent efficacement sur certains problèmes. Un baume à base d’aloe vera et de miel, par exemple, est recommandé pour traiter une bouche souffrant d’un saignement éventuel.