Accueil » Actualites » Twitter : Le nouveau patron Elon Musk met à la porte 50% de ses salariés, découvrez tous les détails !

Twitter : Le nouveau patron Elon Musk met à la porte 50% de ses salariés, découvrez tous les détails !

Une fois à la tête de Twitter, Elon Musk décide de renvoyer plusieurs de ses salariés. Le milliardaire explique la raison de sa décision sur les réseaux.

Voir Ne plus voir le sommaire

Après l’arrivée d’Elon Musk à la tête de Twitter, plusieurs salariés ont été licenciés. Une décision à la fois surprenante et incompréhensible pour les employés concernés. Pour expliquer la raison de cette mesure, le milliardaire a décidé de prendre la parole. Les détails !

Twitter : Plusieurs employés ont été renvoyés !

L’une des grandes nouvelles qui ont fait polémique sur les réseaux sociaux concerne sûrement Twitter. Le réseau social appartient désormais au milliardaire Elon Musk qui vient de le racheter. Apparemment, le nouveau propriétaire n’a pas attendu très longtemps pour faire les changements. D’ailleurs, la décision qu’il vient de prendre a affecté plusieurs de ses employés.

En effet, juste une semaine après son arrivée, Elon Musk a décidé de réduire à moitié l’effectif de ses employés. Cela dit, presque 50% du personnel de Twitter va se retrouver sans travail. C’est ce que l’AFP a retenu d’un document envoyé aux salariés en date du vendredi 4 novembre 2022. Évidemment, cette décision aura beaucoup de conséquences directes sur ces derniers.

A titre d’information, Twitter collabore encore avec 7500 employés jusqu’en fin octobre 2022. Après la décision, l’entreprise californienne a alors procédé à la fermeture temporaire de ses bureaux. En même temps, ils ont expliqué la raison de la directive par courriel. Selon cette dernière, le but poursuivi par la société est « d’améliorer la santé de l’entreprise ».

Évidemment, cette décision a beaucoup choqué les employés concernés. Comme l’un d’eux l’a exprimé : « J’ai appris à mon réveil que je ne travaillerai plus chez Twitter ». Très surpris, le salarié a poursuivi : « J’ai le cœur brisé… je n’arrive pas à y croire ». Et ce n’est juste qu’un exemple parmi tant d’autres.

Les réactions des employés concernés par le licenciement

En effet, plus d’une centaine d’employés ont exprimé leur réaction face à la décision sur Twitter. Dans leurs annonces, on voit sûrement les deux hastags : #LoveWhereYouWork et #OneTeam. Apparemment, les départements les plus touchés par le licenciement sont celui du marketing et celui du design.

Toutefois, les choses risquent de s’empirer encore. Cela dit, une autre possibilité est à craindre selon ce salarié licencié qui n’a pas voulu dévoiler son identité. D’après ce dernier, il se peut que la nouvelle direction de Twitter refuse de payer les indemnités de licenciement. Et ce, en trouvant des motifs comme la faute professionnelle par exemple. Toutefois, il n’y a pas encore de faits qui confirment ce pressentiment jusqu’à maintenant.

Malgré cela, les employés concernés par le licenciement n’ont pas attendu très longtemps pour réagir. Parmi ces derniers, il y en a cinq qui ont décidé de déposer une plainte collective contre Twitter. Le motif de leur déposition est le non-respect du délai de préavis de 60 jours requis par la loi américaine. Ce qui aurait dû s’appliquer dans leur cas.

Parmi les 5 cinq employés qui ont déposé la plainte consulté par l’AFP, on retrouve le Français Emmanuel Cornet. Considéré comme l’un des meilleurs ingénieurs de Twitter, l’employé a quand même été licencié. Par ailleurs, ce dernier a été renvoyé pour faute professionnelle sans explication. Ce qui amène à penser que l’annonce d’Elon Musk n’a pas suffi à éclaircir la situation.

Twitter : Quel était le motif des licenciements ?

Evidemment, les réactions n’ont pas mis du temps à tomber après le premier courriel de licenciement. Ce qui a obligé Elon Musk à prendre la parole sur Twitter. « Il n’y a malheureusement pas d’autre choix » disait-il dans son annonce. Comme il l’a expliqué, la raison de la décision est que « l’entreprise perd plus de 4 millions de dollars par jour ». Toutefois, il a quand même rassuré une chose. Tous ceux qui ont perdu leur travail auront droit à trois mois d’indemnités.

Le licenciement n’a pas été la seule décision qu’Elon Musk a prise après avoir acheté Twitter. En effet, le milliardaire a aussi dissout le conseil d’administration. Après cela, il a sorti la société de la bourse. Par ailleurs, il a fait appel à des développeurs de Tesla afin d’évaluer le travail de ses employés. Cela fait, l’homme le plus riche du monde a décidé de modifier plusieurs produits. Parmi ces derniers, il y a l’abonnement payant et le système de vérification de l’authenticité des comptes. Les abonnés de ce réseau doivent alors s’attendre à certains changements.