Rentrée scolaire 2021 : un chèque de 50 euros en plus sera versé aux écoliers cette année !

Comme chaque année, toutes les familles éligibles commenceront à toucher l’allocation de rentrée scolaire (ARS) à partir du mois d’août pour leurs enfants de 6 à 18 ans.

Rentrée scolaire 2021 : un chèque de 50 euros en plus sera versé aux écoliers cette année !

L’objectif affiché est de permettre aux ménages de supporter les coûts engendrés par la rentrée scolaire : le matériel, les activités extrascolaires, etc. Tous les ans, les sommes données et les plafonds sont revus par le gouvernement pour correspondre à la réalité du terrain. Voici tout ce que vous devez savoir pour cette rentrée scolaire 2021.

Des allocations rentrée scolaire en baisse

En 2020, le gouvernement avait revu à la hausse l’allocation de rentrée scolaire pour permettre aux familles victimes de la crise sanitaire de préparer la rentrée sereinement. Cette année, on constate donc la fin de cette aide exceptionnelle. Ainsi, en 2021, les barèmes sont revenus à la normale avec une baisse de près de 100 euros par comparaison avec l’année précédente.

Ainsi, pour les enfants qui ont entre 6 et 10 ans, la somme maximale est de 370,31 euros. Pour les enfants au collège, 390,74 euros seront versés. Pour les moins de 18 ans, 404,28 euros vont être mis à la disposition des familles. Les élèves en apprentissage peuvent bénéficier de cette allocation s’ils ne dépassent pas un certain revenu.

Les plafonds de l’allocation rentrée scolaire

Pour pouvoir profiter de l’ARS, il faut remplir un certain nombre de conditions qui dépendent du nombre d’enfants à charge, des ressources fiscales du foyer et du niveau scolaire. Cette année, ce sont les revenus sur l’année 2019 disponibles sur l’avis d’imposition 2020 qui seront pris en compte pour le calcul de l’allocation.

Avec un enfant à charge, il ne faudra donc pas dépasser les 25 319€. Pour 2 enfants, il faut avoir des revenus inférieurs à 31 162€. Enfin, pour 3 enfants, seules les familles qui ont un revenu inférieur à 37 005€ pourront en profiter. Au-delà, on ajoute 5 843€ par enfant. Toutefois, le gouvernement fait preuve de tolérance. Si vous dépassez légèrement ces seuils, vous pouvez tout de même profiter d’une aide dégressive.

De même, seuls les enfants qui sont nés entre le 16 septembre 2003 et le 31 décembre 2015 pourront se voir octroyer cette aide de l’État. L’enfant peut aussi bien être inscrit dans le privé que dans le public. Les enfants qui sont scolarisés à domicile avec l’instruction en famille ne sont pas concernés. Le versement de l’ARS se fera aux alentours du 20 août comme chaque année. Les délais de versement peuvent dépendre de votre organisme bancaire.

Aucune démarche n’est à faire. Toutefois, si votre enfant approche de ses 18 ans, c’est-à-dire qu’il est né entre le 16 septembre 2003 et le 31 décembre 2005, vous devez renseigner sa situation à la rentrée auprès de la CAF. Un certificat de scolarité pourra vous être demandé lors d’un contrôle.

La nouveauté de cette année : le Pass’Sport

Depuis quelques mois, le gouvernement insiste sur l’importance du sport pour la jeunesse. Après un an de crise sanitaire et de confinements successifs qui ont empêché les activités sportives, il lance le « Pass’Sport ».

Les écoliers pourront donc profiter d’un chèque de 50€ pour s’inscrire à une association sportive à la rentrée. Les chèques seront directement envoyées aux familles éligibles à partir du mois de juillet 2021 sans qu’aucune démarche ne soit à réaliser. Ce chèque est cumulable avec l’ARS et les aides mises en place par les collectivités territoriales.