Pass-Sanitaire : Les changements en vigueur à partir du 21 juillet sont enfin dévoilés !

Le Pass-Sanitaire sera de nouveau demandé dans de nouveaux endroits. Selon la dernière élocution du Chef d'Etat, voici les lieux auprès desquels vous devrez le présenter pour bénéficier d'un accès sans restrictions !

Pass-Sanitaire : Les changements en vigueur à partir du 21 juillet sont enfin dévoilés !

Désomrais, le Pass-Sanitaire est un prérequis pour vos différentes sorties. Le discours d’Emmanuel Macron du 12 juillet dernier a mis en lumières de nouvelles instructions pour son utilisation. Des mesures qui prendront effet dans les semaines à venir. Envie d’en savoir plus sur ce dispositif anti covid-19 ? On vous livre tous les détails !

Pass-Sanitaire : toutes les informations à savoir

Vous en avez déjà beaucoup entendu parler mais faisons un petit rappel avant toute chose. Le Pass-Sanitaire, n’est autre qu’un dispositif permettant d’attester de la santé de chacun d’entre nous. Ce dernier est notamment disponible en version papier et en numérique. Considéré comme un document officiel, il faut respecter certains critères afin de l’obtenir.

Cela inclut par exemple la réalisation de la vaccination contre le covid-19. Dans un second temps, les français pourront solliciter l’obtention de leur Pass-Sanitaire après présentation d’un test PCR négatif de moins de 2 jours. Le test positif affirmant une guérison face au covid-19 peut également être pris en compte pour la demande de ce dispositif de vérification.

Depuis sa sortie, ce dernier fait partie des indispensables pour le déplacement des français. Mais son usage n’est pas nécessaire partout où l’on va. Jusque-là, le Pass-Sanitaire n’est en effet demandé que si vous vous rendez dans un rassemblement de plus de 1000 personnes.

C’est notamment le cas pour les discothèques où la présentation de ce dispositif était une condition sine qua non pour y accéder. Avec les récents événements et l’évolution du Covid-19, l’utilisation de ce dernier a toutefois quelque peu changé.

Une extension de l’utilisation du Pass-Sanitaire !

Dès le 21 juillet prochain, le Pass-Sanitaire sera demandé dans plus d’endroit que durant les dernières semaines. Emmanuel Macron a notamment déclaré qu’il serait requis pour tout rassemblement et lieu de loisir ou culturel recevant plus de 50 personnes. Une précaution prise dans le but de limiter une nouvelle flambée de la pandémie liée au Covid-19. Et cette mesure semble indispensable à l’heure où le variant Delta fait des ravages dans les autres pays. Mais ce n’est pas le seul lieu où le Pass-Sanitaire vous sera demandé !

En effet, au début du mois d’août, il sera également requis pour les cafés, restaurants, cars, hôpitaux, transports en communs ainsi que les centres commerciaux. Les métros et trains qui servent dans les banlieues ne seront toutefois pas concernés par cette nouvelle mesure. En effet, le taux de fréquentation de ces derniers est moindre par rapport à celles des moyens de locomotions communs en ville.

Toujours dans son élocution, Emmanuel Macron a déclaré que le Pass-Sanitaire serait obligatoire pour tous dans ses lieux mentionnés plus tôt. En effet, usagers, clients et responsables d’établissements devront l’utiliser afin d’en assurer l’efficacité. Si vous ne possédez par ce dispositif ou ne répondez pas encore à l’un des critères mentionnés plus tôt, l’accès à ces lieux sera donc interdit par les autorités.

Les mariages aussi concernés ?

Plus récemment, de nouvelles dispositions pourraient venir se rajouter à celles déjà énoncées plus haut concernant le Pass-Sanitaire. En effet, les autorités sanitaires pourraient également envisager de le rendre obligatoire pour les mariages à venir. Cette disposition reste incertaine mais cela en vaut le coup d’en discuter puisque ce genre de célébration peut souvent regrouper de nombreuses personnes. Et afin d’éviter une nouvelle vague de contamination, l’Etat se veut le plus prévoyante possible.

Si elle prend effet, cette mesure concernera donc les mariages dont la réception sera organisé auprès de restaurants ou autres. Seuls les établissements de ce genre pourront assurer le suivi du Pass-Sanitaire pour les convives. Les célébrations à demeure ne seront donc pas comprises par cette possible mesure. L’Etat conseille néanmoins de réduire les rassemblements autant que possible pour éviter une nouvelle propagation du covid-19.

Bien que l’utilisation du Pass-Sanitaire soit très conseillé, ce n’est pas la seule mesure que les autorités sanitaire prônent actuellement. Ces derniers ont également apportés de nouvelles indications concernant la campagne de vaccination qui tend à se généraliser. Une décision qui vise une meilleure efficacité de la lutte contre le covid-19. Et on ne peut qu’espérer que cette démarche porte rapidement ses fruits pour un retour à la normale dans les mois à venir !