Delphine Jubillar : Son mari Cédric Jubillar va enfin s’expliquer sur la disparition de sa femme !

Alors que Delphine Jubillar est portée disparue depuis décembre 2020, son mari, Cédric Jubillar, principal suspect, doit être entendu prochainement par le juge d’instruction.

Delphine Jubillar : Son mari Cédric Jubillar va enfin s’expliquer sur la disparition de sa femme !

Ce rendez-vous pourrait bien tout remettre en question et apporter de nouveaux éléments à une longue enquête surmédiatiséesur la disparition de Delphine Jubillar.

La disparition de Delphine Jubillar est très médiatisée

Delphine Jubillar est une infirmière âgée de 33 ans qui vivait dans le Tarn. Jeune mère de deux enfants, elle a subitement disparut de son domicile dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 sans laisser aucune trace derrière elle. Les médias se sont rapidement emparés de cette affaire.

En effet, depuis quelques années, ils mettent un point d’honneur à mettre en avant les affaires de femmes qui disparaissent sans laisser d’adresse. L’affaire Jubillar rappelle étrangement celle d’Alexia Daval. Selon des proches, Delphine Jubillar était en train de se séparer de Cédric, son compagnon et le père de ses enfants.

Il a donc naturellement été identifié comme le principal suspect dans sa disparition soudaine d’autant plus que Delphine n’a fait savoir sa volonté de partir à personne. Pourtant, c’est Cédric Jubillar qui a lancé l’alerte le matin du 16 décembre.

D’importants moyens ont été déployés par la gendarmerie pour tenter de retrouver la jeune femme, sans succès. Selon les enquêteurs, Cédric Jubillar adopte une attitude particulière lors du signalement de la disparition de Delphine. Ses déclarations sont parfois contradictoires.

En juin 2021, le procureur de la République a décidé de le placer sous détention provisoire pour homicide volontaire. Même s’il nie, Cédric est encore en prison. Il aura une chance de s’expliquer dans les jours qui viennent.

Cédric Jubillar passe devant le juge

Les proches de la jeune femme cherchent à obtenir des réponses et c’est certainement Cédric Jubillar qui est le plus apte à les apporter. Ils se posent de nombreuses questions : est-ce que Delphine est toujours en vie ? Où est-elle ? Lui a-t-on fait du mal ? Cédric est-il impliqué d’une façon ou d’une autre ?

Même si le procureur et l’opinion publique semblent persuadés de la culpabilité de Cédric, il donne une version totalement différente. Par le biais de ses avocats, il affirme être innocent. Sa première audience avec le juge d’instruction risque de changer le sens de l’enquête et, peut-être, lui donner une nouvelle orientation.

Cette audience devrait avoir lieu dans le milieu du mois d’octobre. Cédric Jubillar sera entendu sur des points bien précis notamment sur la présence d’un pyjama ensanglanté à son domicile et sur le fait qu’il ait lavé les draps la nuit de la disparition de son épouse. Les conflits qui opposaient Delphine et Cédric seront certainement aussi abordés par le juge d’instruction.

Il est de notoriété public que les deux époux semblaient sur le point de se séparer. De même, certains proches affirment que Delphine avait déjà un nouvel amant qui reste pour l’instant inconnu par les forces de l’ordre. Dans tous les cas, les avocats de Cédric Jubillar restent persuadés de son innocence et feront tout pour le prouver.

Aucune preuve contre Cédric Jubillar

Si l’on en croit les avocats de Cédric Jubillar, le dossier ne contient aucune preuve de la culpabilité de leur client. Reçu sur le plateau de BFM TV, un de ses avocats affirme que Cédric Jubillar n’a pas sa place en détention. Les preuves du dossier sont beaucoup trop minces pour en déduire la culpabilité de Cédric Jubillar.

Le principal problème est l’absence du corps de Delphine. Elle est, à ce jour, présumée vivante jusqu’à preuve du contraire. Sans corps, il est impossible d’inculper qui que ce soit pour homicide. Le juge d’instruction a un autre raisonnement. Selon lui, certains éléments laissent entendre que Cédric pourrait avoir tué la mère de ses enfants.

Il aurait pu le faire par jalousie et possessivité. Il avance également l’argument que des échanges entre Cédric et sa mère ont montré que le jeune homme était capable de passer à l’acte. Cette affaire va encore tenir la France éveillée pendant quelques mois puisqu’elle est loin d’avoir livré tous ses secrets.