Covid-19 : La réouverture des terrasses et des musées est pour très bientôt !

De bonnes nouvelles pourraient enfin se faire entendre pour les restaurateurs et autres établissements culturels. La réunion organisée par Emmanuel Macron le 15 avril nous apporte quelques réponses.

Cela fait plus d’une année maintenant que le covid-19 fait des ravages en France. Une situation qui nous a imposé la prise de différentes décisions difficiles. La fermeture des lieux culturels et de restauration en fait partie. Mais cela pourrait bientôt changer ? La dernière rencontre organisée par Emmanuel Macron avec ses collaborateurs pourrait bien nous donner quelques réponses !

Un nouveau déconfinement par phases

Il y a quelques mois, Emmanuel Macron annonçait la fermeture de tous les établissements non essentiels. Que ce soit librairie, musée ou encore cinéma, aucun des endroits que nous fréquentions pour nous divertir n’ont été épargnés à cause du covid-19. Une situation qui a toutefois causés de nombreux désagrément pour notre système économique. En effet, de nombreux établissements ont dû mettre la clé sous la porte. De quoi créer un certain désordre en plus du mécontentement des acteurs de ces secteurs.

Et alors que l’été approche, l’idée de rouvrir ces lieux revient en force. Il faut dire que ces derniers suscitent l’intérêt des touristes tout en permettant de passer de belles vacances. La plupart des établissements espèrent justement un nouveau déconfinement progressif à l’instar de celle organisée l’année dernière. Mais pour le moment, les informations partagées à ce sujet restent très vague. La flambée des cas positifs au covid-19 n’aident d’ailleurs pas à prendre de décision dans ce sens.

Malgré tout, Emmanuel Macron a tenu à parler de la situation. Etant conscient des dégâts de ces fermetures, il n’a pas hésité à convoquer une nouvelle réunion dans ce sens le 15 avril 2021. Une rencontre en visioconférence qui a permis de prendre de nouvelles décisions pour le secteur culturel et touristique. Qu’en est-il ? Quelles sont les nouvelles mesures que l’Etat prend face au covid-19 ? Voici quelques points à connaître absolument !

Qui rouvrira en premier ?

A l’issue de cette réunion, Emmanuel Macron a donc décidé de maintenir le déconfinement progressif prévu au mi-mai. Ce sont donc les établissements disposant d’une terrasse ainsi que les musées qui pourront profiter de cette décision dans un premier temps. En effet, les hôtels disposant d’une salle de restauration pourront enfin proposer leurs services aux touristes. Petit déjeuner et dîner seront acceptés à condition de respecter certaines conditions. Les établissements devront notamment « fixer une jauge d’accueil » confie le président du GNC.

Viendra ensuite l’ouverture des cafés, bars et autres établissements de restauration. Ces derniers pourront ouvrir leur terrasse avec une capacité d’accueil totale. Il faudra toutefois veiller à ce que ces derniers respectent les mesures liées à la protection contre le covid-19. Une condition nécessaire à une sortie définitive de cette pandémie. D’autant plus que l’Etat redouble d’effort pour trouver une solution à ce problème qui dure depuis plusieurs mois

Dans la troisième phase, les établissements pourront rouvrir leur porte de manière normale. Là encore, ils seront toutefois soumis aux règles sanitaires. En effet, chaque table ne devra recevoir que 6 personnes. Et chacune devra bien sûr être espacé d’un mètre pour éviter les risques de propagation de la maladie. Pour être le plus efficace possible, un QR Code sera même mis en place dans le but de tracer la clientèle.

Qu’en est-il des autres établissements fermés par le covid-19 ?

Les écoles font partie des établissements où la propagation du covid-19 ont été les plus fréquentes. Il a donc été normal que l’Etat ait décidé de fermer la plupart d’entre eux. D’autant plus que c’est une manière de protéger les enfants d’une éventuelle contamination. Mais avec le déconfinement progressif en vue, il n’est pas à exclure que ces dernières s’ouvrent bientôt. Les dates mentionnées par Emmanuel Macron avaient été prévues pour le 26 avril dans le cas des petites écoles.

Pour les collèges et lycées, il faudra attendre le 3 mai à venir. Ces échéances ne sont pas encore gravées mais elles sont considérées comme les objectifs de l’Etat. Les personnes ayant été présentes lors de cette visioconférence ont confirmées que cette stratégie serait celle maintenue pour le moment. Le Chef d’Etat quant à lui est assez prudent pour éviter que les flambées liées au covid-19 suite aux derniers déconfinements progressifs ne se reproduisent.

Si cette démarche est aussi importante pour l’Etat, c’est parce qu’elle serait pour l’heure la seule issue la plus sûre. Ces derniers espèrent donc une recrudescence du nombre de décès. Et la stratégie pourrait être plus efficace avec la campagne de vaccination qui suit son cours.