Concert Test : Ce gros coup de gueule d’Akhenaton fait le buzz !

Concert Test : Ce gros coup de gueule d’Akhenaton fait le buzz !

Dans le but de raviver le secteur de la culture, le gouvernement a autorisé les premiers concerts-tests en France. Malencontreusement, Marseille ne sera pas de la partie. Akhaneton exprime sa déception sur FranceInfo.

Mercredi dernier, la ministre de la Culture a annoncé l’annulation des deux concerts-tests prévus à Marseille. Le rappeur Akhenaton n’a pas masqué sa colère et sa déception face à la nouvelle. Il s’empare du micro de FranceInfo pour faire passer son message. Retour sur ce changement de programme qui choque !

Concert-test : un mariage entre la culture et la science

Depuis le début de la pandémie, le secteur de l’art et de la culture est au point mort. Des secteurs jugés non essentiels mais qui ont pourtant toutes leur place dans notre quotidien. L’interdiction des regroupements ont d’ailleurs poussé les artistes à annuler bon nombre de leurs concerts et tournées. Dans l’optique d’un retour à la vie normale, le gouvernement a toutefois donné son accord pour les concerts-tests.

« Ambition Live Again », en plus de permettre à l’industrie du spectacle de revivre, a une visée expérimentale. Il s’agit d’un essai clinique dont le but est de comparer la transmission du virus au sein de deux groupes de volontaires. Le but est également d’établir si le taux de propagation de la maladie est plus élevé ou non à la suite de ces événements.

Pour le premier concert-test en France, le groupe mythique Indochine se produira gratuitement devant 5000 spectateurs à Bercy. Les inscriptions sont déjà ouvertes pour les personnes âgées de 18 à 45 ans et résidant en Ile-de-France. Les volontaires passeront toutefois obligatoirement par un test de dépistage antigénique 72 avant le jour J.

Les deux concerts prévus à Marseille annulés

L’objectif de l’expérimentation « Ambition Live Again » est de permettre la reprise des concerts bientôt. Les résultats préliminaires de l’essai devraient d’ailleurs être connus à la fin du mois de Juin. Les chanteurs et les musiciens devraient alors pouvoir retourner sur scène vers Septembre. Bien sûr, cela ne se fera uniquement que si le résultat est concluant.

En plus du concert-test parisien, d’autres événements similaires ont été organisés dans d’autres villes françaises. Montpellier a obtenu le feu vert du gouvernement pour un événement dans un club rock. Cependant, les deux concerts prévus à Marseille pour le 29 Mai et le 12 Juin n’auront pas lieu. Roselyne Bachelot a annoncé mercredi dernier l’annulation des concerts-tests marseillais.

« Le projet de Marseille est également intéressant sur le plan scientifique mais n’a pas été retenu en raison de risques liés aux protocoles sanitaires proposés », a-t-elle précisé. Contrairement à l’organisation des deux autres villes, les concerts à Marseille n’imposent pas de test covid à l’entrée.

Le rappeur Akhaneton en veut terriblement au gouvernement !

Face à l’annulation des concerts-tests prévus à Marseille, les artistes sont dépités. Akhenaton, le leader du groupe IAM, prévu à l’affiche, s’est fait entendre sur FranceInfo. « On est très déçus. C’était surtout le travail des scientifiques et des associations qui œuvraient depuis de nombreux mois pour essayer de faire ce concert-test, bien avant celui qui a été proposé à Paris et qui est autorisé », a décrété le rappeur.

Un cri du coeur que l’on ne saurait ignorer ! Mis à part la déception, les artistes marseillais ne comprennent pas pourquoi le gouvernement n’a pas autorisé leurs représentations. « Pourquoi ce n’est pas autorisé ? Pourquoi on attend toujours la dernière minute ? On a des vrais questionnements sur la culture au final », a regretté Akhenaton.

Un avis que bon nombre d’autres stars de la chanson pourraient notamment partager. D’autres personnes qui ont engagé un travail énorme pour la préparation des deux événements sont également très déçues. Les hôpitaux, les marins-pompiers, les établissements et les acteurs culturels qui y ont participé espèrent aussi ne rapide évolution du projet.

L’adjoint à la Culture de la ville de Marseille a d’ailleurs déclaré : « Ce concert-test, avec un protocole sans test PCR en amont, avait justement l’ambition de partir à la vie réelle ». On ne peut donc qu’espérer que les décisions relatives à cet événement soient rapidement revues par les autorités !