Accueil » Actualites » Arnaque : Un mail douteux circule en ce moment, faites attention sinon vous risquez de vous faire avoir !

Arnaque : Un mail douteux circule en ce moment, faites attention sinon vous risquez de vous faire avoir !

Avec le temps, on devrait déjà ne plus être surpris par tous ces cas de supercheries pour nous extorquer de l’argent. Sachez tout de même qu’une nouvelle forme d’arnaque vient d'apparaître !

Voir Ne plus voir le sommaire

L’arnaque est un fléau déjà très vieux comme le monde. Or, l’Etat est toujours dans l’incapacité de fournir une solution pérenne pour sa suppression. Vu la conjoncture actuelle, ce sera encore plus dur pour ce dernier d’y mettre fin.

L’économie est à la dérive à cause de l’inflation. Pour surmonter cette impasse, nombreux d’entre nous seront tentés de voler. D’où l’accentuation du taux de pratiquant de cette activité malsaine de nos jours ! En même temps, on souligne également la diversification de leurs méthodes de travail. Les détails !

Arnaque : Alerte rouge, votre courrier électronique représente désormais un danger !

Avez-vous suivi les infos dernièrement ? Les récentes actualités ont évoqué un sujet à propos de l’arnaque. Il s’agissait d’un avertissement lancé par le site d’information actu.fr. Entre autres, c’est le site officiel d’alerte sur les situations d’escroquerie en France. Apparemment, ce dernier aurait des nouvelles de grande importance à communiquer au public.

Si vous avez raté sa diffusion, le mieux est que vous y portiez attention maintenant. De cette manière, cela vous évitera d’être la prochaine cible d’arnaque. A l’instar de tout ce que vous avez connu jusqu’à maintenant, ce nouveau piège pour vous duper est bien ficelé. Vous pourrez n’y voir que du feu !

Vous prendrez conscience de votre erreur bien assez tard. D’après ce communiqué, cette entité de suivi virtuel d’arnaque vient de découvrir des mouvements étranges en ligne. C’est plus visible du côté de votre service de messagerie sur le Web. Depuis un certain temps, un mail bizarre est partagé dans toutes les boîtes électroniques de tout le monde. Les courriels envoyés au destinataire sont presque tous identiques.

Du genre : « …votre véhicule a été contrôlé à 57 km/h sur une voie limitée à 50 km/h ». Quant à l’émetteur du message, il se prend pour le service recouvrement de l’État. Ensuite, il vous invite à cliquer sur un lien dans le mail pour régler l’amende de la contravention. Par contre, on vous déconseille de le faire car il s’agit d’une belle arnaque déguisée.

Pourquoi doit-on se méfier impérativement de ces messages ?

Tout d’abord, nous savons très bien que l’arnaque est un système de vol hautement qualifié. Le Dark Web n’a cessé de redoubler d’ingéniosité depuis son émergence. Ils ont compris que les victimes de ce malheur sont devenues très vigilantes. S’ils ne changeaient pas leur façon de procéder, leur ruse ne fonctionnerait plus sur personne.

Ensuite, le site d’information actu.fr n’aura pas sonné l’alerte sans avoir vérifié la véracité des faits. Après, il s’agit tout bonnement d’une arnaque parce que le service public n’agit pas de cette manière. Plus particulièrement, lorsque ce dernier réclame une amende aux citoyens.

Ainsi, on peut vous affirmer que ce service de recouvrement de l’État n’existe pas. En plus, toutes les informations relayées par l’Etat sont partagées sur un seul et unique site. Pour le reconnaître, ce dernier possède une spécificité particulière. L’adresse hébergeant le site doit se terminer par @gouv.fr. Si vous ne trouvez pas ces initiales à la fin, quittez tout de suite le message car c’est une arnaque.

Refusez catégoriquement de cliquer sur le lien soumis dans le mail ! Par la même occasion, ne leur livrez pas vos données personnelles. Par exemple, vos coordonnées personnelles ou bancaires. Si vous entrez dans son jeu, vous allez perdre beaucoup. Il prendra tout votre argent et vos biens. Pour ceux qui ont été pris dans une arnaque, ils savent à quel point c’est dur à surmonter.

L’alibi de cette arnaque ne tient pas la route…!

Même si le site d’information actu.fr n’avait pas averti, il aurait été tout de même facile de déceler cette arnaque. Si vous avez l’œil observateur, les motifs de ses escrocs ne sont pas du tout valables. D’un point de vue global, nos doutes auront commencé à faire surface une par une.

Certes, le procès-verbal existe mais il est soumis à plusieurs règles en vigueur. Lorsqu’il s’agit d’une infraction routière, il faut toujours qu’un représentant de la loi se lève pour être témoin. Dans le cas de cette plainte, il affirme que c’est un radar qui aurait surpris la voiture. A cet effet, ça ne colle pas! On ressent déjà l’arnaque planée sous le nez. Qu’aurait fait ce dernier s’il s’agissait d’une location ?