Balenciaga : Demna Gvasalia fait parler de la marque avec ces paires de Sneakers usées !

Des baskets usés vendus pour un peu plus de 1400 euros, Balenciaga fait le buzz depuis le début de la semaine. L’idée reste incomprise des simples amateurs !

Balenciaga : Demna Gvasalia fait parler de la marque avec ces paires de Sneakers usées !

Force est de constater que sur les podiums de la mode, toutes les audaces sont permises ! Et cela, pour le plus grand plaisir des créateurs. Le directeur artistique de la marque franco-espagnole Balenciaga a même repoussé les limites et décide de sortir des sentiers battus !

De ce fait, il lance une nouvelle collection de chaussures complètement usées pour rester en vogue. On vous dévoile les idées véhiculées par cette création dans cet article !

La nouvelle collection de Balenciaga

Lundi 9 mai est une date historique pour la maison Balenciaga. En effet, c’est la date de l’annonce de la sortie officielle de sa nouvelle création. Pour l’occasion, les porte-parole de cette maison de haute couture ont expliqué les concepts de la marque. En effet, vu les mesures hors du commun prises, des explications sont de rigueurs !

Toutefois, il est important de « faire connaissance » avec ces nouvelles fabrications audacieuses de Demna Gvasalia. Tout d’abord, cette collection baptisée Paris Sneakers ne renferme que des chaussures usées et pas très séduisantes ! Cette création demande une certaine explication selon le public ! Et c’est chose faite, avec les informations fournies par la marque !

Mais d’autre part, les baskets constituant cette nouvelle collection doivent être précommandés ! De ce fait, si l’idée vous parle, la marque vous conseille de passer une commande à l’avance. Côté prix, il est tout à fait digne de la grandeur de la Balenciaga. En effet, le tarif oscille entre 495 et 1 450 euros selon le modèle souhaité ! Même si les simples consommateurs ne montrent pas un grand enthousiasme à la vue de ces chaussures, la marque reste confiante !

Enfin, les matières utilisées pour la confection de cette collection varient énormément. On retrouve par exemple, du coton volontairement jauni ou complètement carbonisé. Et presque sur tous les modèles, des semelles noircies sont au rendez-vous ! Une création que Balenciaga ne veut pas laisser dans l’oubli puisque son logo est présent sur le devant de tous les Paris Sneakers ! En tout cas, une chose est sûre, un look de réel clochard est au rendez-vous.

Le concept véhiculé par la marque

Les représentants de la marque ont donc pris la parole pour marquer le lancement de ces modèles complètement usés. Cette promotion est effectuée en collaboration avec le photographe Léopold Duchemin. Par conséquent, ce dernier réalise une vidéo qui parle de l’histoire de cette idée de Balenciaga. Et c’est sur la base de ce film que l’explication des représentants est portée !

Et l’idée de base est de porter les Paris Sneakers durant toute une vie. En effet, une décoration de nature morte accompagne la promotion de cette création. Pari réussi pour le photographe avec cette illustration originale ! On ne peut en dire autant de cette création de la marque. En effet, les internautes n’ont pas manqué d’émettre une réaction par rapport à cette nouvelle création de Balenciaga !

Bien qu’un jean destroy fasse l’unanimité auprès des modeuses, ces nouvelles fabrications sont qualifiées de « douteuses » par les fans. Les ironies et l’humour n’ont pas manqué lors de ce lancement sur Instagram. Certains ont dit que leur mère pourrait considérer que ces paires à 495 euros ne sont bonnes que pour les poubelles. Mais le concept a également quelques fans !

Un internaute a notamment partagé qu’il adore l’idée et que c’est exactement la pratique à laquelle il s’est toujours donné. Cependant, cette idée ne fait pas l’unanimité et les autres followers de Balenciaga restent perplexes. Personne ne cherche à connaitre les atouts en jeu, donc, place aux diverses spéculations !

La paire à 1 450 euros de Balenciaga

Le premier modèle vendu à 1 450 euros porte une dénomination spécifique. Balenciaga l’a baptisé Paris High Top Full Destroyed. Une déclinaison classique en noir et blanc serait-elle une valeur sûre pour cette paire ? Ce modèle est la version la plus usée de cette ligne.

Rappelons que Balenciaga n’est pas la première marque à explorer ce terrain d’un vestiaire usé et fatigué. En termes de collection usée Dior bat tous les records ! Avec les hautes coutures Hobo et Vagabond de John Galliano. Gucci a également son lot de gamme d’usures !