Épilation intégrale : Les gynécos sonnent l’alerte à propos de ses dangers pour la santé !

De nos jours, la grande majorité des femmes s’épile le maillot. Il existe une multitude de formes d’épilations différentes qui consistent à échancrer plus ou moins la zone du maillot.

Mais, de plus en plus de femmes optent pour l’épilation intégrale qui, quant à elle, consiste à retirer la totalité des poils présents. Ce type d’épilation est surtout plébiscité par les jeunes femmes qui ont entre 18 ans et 24 ans. Pourtant, l’épilation intégrale n’est pas sans risques et commence même à inquiéter les gynécologues qui ont décidé de mettre en garde contre les conséquences de cette pratique.

Une repousse compliquée après une épilation intégrale

Dans une interview, la gynécologue Hélène Jacquemin Le Vern a tenu à mettre en garde les jeunes femmes face aux risques de cette pratique et a ainsi expliqué « C’est un fléau auquel j’ai affaire tous les jours dans mon cabinet. Nombreuses sont mes patientes qui ont de réelles irritations lors de la repousse de leurs poils, ou des boutons.

La grande majorité des femmes s’épile le maillot
La grande majorité des femmes s’épile le maillot

C’est une contrainte épouvantable : les femmes ont mal pendant l’épilation, ça les irrite pendant deux jours, elles sont bien pendant 3-4 jours, puis ça commence à gratter, à repousser… et il faut tout recommencer ». Mais alors pourquoi s’infliger soi-même de tels inconforts lors de la repousse et subir des problématiques de poils incarnés ? C’est certainement à cause de la pression sociale et des images véhiculées par les magazines féminins. Pourtant, ces poils ont bien une utilité.

Des risques d’infections de plus en plus fréquents

En optant pour l’épilation intégrale, en plus des problèmes liés à la repousse, vous avez également plus de risques de contracter une infection. En effet, si ces poils sont présents à cet endroit, ce n’est pas pour rien, ils ont bien une utilité. Ils servent à vous protéger des infections.

Slimdoo Zen

Ainsi, ils forment une sorte de barrière qui va prévenir les muqueuses de tout risque infectieux. Mais ceux-ci vont également protéger votre peau des irritations et des frottements dus aux sous-vêtements, ils sont encore plus importants pour les peaux sensibles.

Un coût important

En plus de toutes ces raisons de santé, il se trouve que l’épilation a un coût important, puisqu’une femme va, en moyenne, dépenser 12 000 euros dans sa vie pour s’épiler. En choisissant d’espacer vos séances d’épilation, vous pourriez faire de sacrées économies. Les médecins s’inquiètent également de toutes les dérives liées à cette pratique. Ainsi, certaines femmes seraient prêtes à aller jusqu’à avoir recours à la nymphoplasti.

L’épilation intégral
L’épilation intégral

La gynécologue Hélène Jacquemin Le Vern raconte d’ailleurs « Maintenant que les femmes s’épilent, elles ont un meilleur aperçu du volume de leurs petites lèvres, qui sont à l’intérieur, plus fines et moins charnues que les grandes lèvres, mais qui dépassent. Les femmes se comparent aux actrices, mais le font également entre elles. Certaines viennent me dire : Je suis la seule à avoir d’aussi grandes lèvres, ce n’est pas normal. Or, si : l’anatomie est faite ainsi ce n’est pas pour rien. ».