Fêtes de fin d’année : Qui va toucher la prime de Noël cette année, tous les détails sont enfin dévoilés !

Vous aussi, souhaitez bénéficier de la prime de Noël cette année ? Il existe plusieurs critères à remplir pour ce faire. On vous dit lesquels dans cet article !

Fêtes de fin d’année : Qui va toucher la prime de Noël cette année, tous les détails sont enfin dévoilés !

Plus que quelques semaines avant de profiter des fêtes de fin d’année. Une en particulier est source de dépenses faramineuses pour les français : Noël. Et cela se comprend puisque cadeau et repas de famille ou voyage pour certains peuvent coûter chers. Heureusement que la prime de Noël est là pour combler le vide ! Qui y aura droit ? On vous dit tout !

Prime de Noël : une aide pour mieux passer les fêtes

Les fêtes de fin d’années n’en finissent pas de faire un grand trou dans notre portefeuille. Et plus la famille est grande, plus les dépenses peuvent être importantes. Heureusement, l’Etat a prévu de quoi permettre aux français de passer cette période ave un peu de gaieté au cœur. En effet, l’arrivée de la prime de Noël est toujours d’une grande aide. Malgré la pandémie du covid-19, nous sommes nombreux à attendre les fêtes de fin d’année avec impatience.

Et cela se comprend puisqu’il s’agit d’un moment de célébration où l’on ne peut qu’oublier les tracas du quotidien. Seulement voilà, les préparatifs de cette période sont estimés à 600 euros en moyenne pour une famille. Ce chiffre dévoilé par Cofidis en 2020 a permis de repérer les plus grandes sources de dépenses. Si l’on en croit les répartitions les plus communes, les cadeaux sont les plus grandes sources de sorties d’argent à cette période.

L’étude de Cofidis estime d’ailleurs cette dernière à 370 euros environs. De quoi nécessite la prime de Noël qui permettrait de palier le montant. Le repas quant à lui pourrait aller jusqu’à 130 euros juste pour le soir de Noël.

D’autres dépenses peuvent encore survenir tout au long de cette période. C’est notamment le cas pour les décorations de Noël ou encore pour le pull de Noël assorti que l’on souhaite avoir. Des dépenses qui peuvent créer un véritable trou dans le budget annuel des français, sans la prime de Noël.

Qui peut en bénéficier cette année ?

Face à autant de dépenses, il est évident que nous avons parfois besoin d’aide. Et ce surtout si l’on fait partie d’une famille nombreuse où les dépenses peuvent vite monter en flèche. La prime de Noël qui a été instaurée depuis 1998 est octroyée aux français sous réserves de certaines conditions. Les éligibles doivent donc répondre à certains critères bien précis.

Les familles qui souhaitent en profiter doivent notamment avoir bénéficié des minima sociaux durant les derniers mois. Cela inclut notamment ceux ayant pu percevoir le RSA ou le RSA Socle et de la prime d’activité. Ce revenu de solidarité active sera encore d’actualité ce mois de novembre et celui de décembre.

Les familles bénéficiant de l’Action de Solidarité Spécifique ou ASS pourront également prétendre à la prime de Noël. Il en est de même pour ceux ayant eu l’Aide à la Création d’Entreprise si ces derniers sont aussi bénéficiaires de l’ASS.

Ces deux allocations sont généralement complémentaires et ouvrent la porte à d’autres sources de primes. Ceux qui profitent de la prime transitoire de solidarité peuvent également prétendre à la prime de Noël. Sans compter les personnes percevant l’AER, équivalent de la retraite. Et pour terminer, il y a bien sûr les personnes ayant un droit à la pirme forfaitaire pour reprise d’activité.

Prime de Noël : quand et comment ?

Selon les dernières informations, la prime de Noël sera versée au cours du mois de décembre. De quoi laisser encore quelques semaines pour les préparatifs de fête de fin d’année. Cette aide financière sera directement versée dans le compte du bénéficiaire par la CAF, la MSA ou par Pôle Emploi. Tout dépendra donc de la situation de ces derniers et des entités auxquels ils sont affiliés.

Pour ce qui est du montant, aucune information officielle n’a encore été donnée sur le sujet. La prime de Noël est toutefois déterminée en fonction de la composition du foyer qui va en bénéficier. Le nombre d’enfant, le statut marital et encore bien d’autres points sont à considérer. La moyenne est toutefois estimée à 153 euros avec une aide maximale de 321 euros pour une famille avec deux enfants. Au-delà de ce chiffre, on peut compter un surplus de plus de 50 euros pour chaque enfant dans le foyer.